Cet homme amputé des deux bras revit grâce à deux prothèses robotisées

Les Baugh

Nous vous avons déjà raconté des histoires incroyables de personnes ayant vécu avec un bras ou une jambe en moins et ayant eu la chance de retrouver une vie presque normale grâce à des prothèses robotisées extrêmement modernes. Aujourd'hui, un homme vient de retrouver ces deux bras grâce des prothèses de ce genre...

Les Baugh avait perdu ses deux bras – amputé à partir des épaules – il y a maintenant plusieurs dizaines d’années. Pourtant, grâce au travail acharné d’une équipe de scientifiques du Laboratoire de Physique Appliquée de l’Université John Hopkins, c’est une toute nouvelle vie qui s’offre désormais à lui.

Celui qui est aujourd’hui le premier homme à recevoir deux prothèses robotisées, contrôlables simultanément et indépendamment, est actuellement en train d’apprendre à maîtriser ces deux nouveaux membres et ce, uniquement par la pensée…

Car ces bras robotiques sont directement reliés aux nerfs des épaules et du torse supérieur, et même s’il faudra un certain temps pour rôder complètement la machine et régler chaque articulation au mieux, Les Baugh peut déjà accomplir certaines actions simples. Ce n’est désormais plus qu’une question de temps avant qu’il ne retrouve une vie normale.

Un véritable exploit technologique à voir dans la vidéo ci-dessous :

Tags :Via :Slashgear
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ouais bon je suis pas sur qu’il puisse se flatter le goujon, mais c’est une très belle avancée !

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Ça me réveille à l’esprit une discussion lors d’un colloque de bioéthique que je peux résumer ainsi:
    comment vont réagir les personnes « normales » (sans membres artificielles) lorsqu’elles vont se rendre compte que les DRHs vont préférer embaucher un handicapé avec deux bras robotiques capables de soulever 100 kg en une fois, le travailleur « normal » ne pouvant soulever que 30 kg ?
    Le travailleur « normal » devra-t’il faire exprès de se séparer de ses deux bras de chair pour se faire poser deux bras robotiques afin de trouver du travail au Bricomarteau du coin ? Vastes questions…

    1. C’est plus ou moins la question que pose Deus Ex: Human Revolution.
      Sachant que la spécificité considéré dans DE3, c’est que les prothèses (ou augmentations) sont rejetés comme une greffe sans une substance très chère (l’équivalent d’un traitement immunosuppresseur).

    2. Et c’est aussi un peu le problème de certaines catégories handisport, ou les prothèses vont finir par donner la possibilité d’être plus performants que les athlètes des catégories non-handicapés. Est-ce qu’il va falloir considérer les prothèses comme une forme de dopage ? On va faire quoi si on a un coureur avec une prothèse sur le tour de france ??

      1. Les coureurs cyclistes sont déjà dopés pourtant le règlement n’autorise pas l’usage de produits dopants. Pour la prothèse, c’est différent. On pourra difficilement tricher car la technologie ne permet pas encore d’imiter les tissus organiques. Les prothèses seront donc réservés aux coureur handicapés. Mais la question ne se pose pas puisque la plupart des coureurs ont recours au dopage qui est déjà une manière d’améliorer ses performances. La différence est que le sportif handicapé, lui a besoin d’une prothèse et son usage se justifie.

    3. comment vont réagir les personnes « normales »

      Il n’y a pas de personne « normale ». Ou alors il convient de définir ce qu’est la normalité. Si cela se réduit à ne pas être handicapé, on peut estimer cela insultant quand on voit les prouesses dont sont capables certains sportifs équipés de prothèses. Quoi qu’il en soit la question de la discrimination se pose déjà : comment doit réagir une personne à qui l’on refuse un emploi parce qu’on la trouve trop âgée, ou parce qu’elle est de genre masculin ou féminin, ou pas assez jolie ou pas assez ceci, trop cela ? On déjà prédire ce qu va se produire d’ici quelques années :
      1. Les robots auront remplacé les hommes dans de nombreux secteurs.
      2. Les hommes pourront s’équiper de prothèses destinées à améliorer leur capacités mais cela sera réservé aux plus favorisés. Ceux qui pour diverses raisons refuseront l’usage de ces prothèses ou ne pourront pas y avoir accès pour des raisons financières seront impitoyablement éliminés de la compétition pour l’emploi et la survie comme c’est le cas aujourd’hui.

      Cela présage de nouvelles inégalités qui s’ajouteront à celles qui existent déjà. Je pense également que les hommes accepteront rapidement l’usage des prothèses car on leur fera comprendre qu’ils n’auront pas le choix, que c’est le progrès et qu’il faut vivre avec son époque. Le monde se divisera alors entre les cyborg, hommes amélioré par le technologie et les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité