Sony plie l’échine face aux pirates de GoP : le film The Interview ne sortira pas !

The Interview

La menace terroriste aura fini par faire céder Sony, qui annule la première prévue à Noël de son film L’interview qui tue !.

Le film incriminé est réalisé par Evan Goldberg et Seth Rogen, il s’agit d’une parodie qui relate un complot fictif de la CIA visant à tuer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Un pitch qui n’est pas au goût de la Corée et également du groupe de hackers auto-proclamés « Les Gardiens de la Paix« ..

Depuis fin novembre, Sony Pictures est victime d’un vaste piratage de données personnelles, confidentielles et professionnelles, où personne n’a été épargné. Le groupe Guardians of Peace s’est montré de plus en plus vindicatif, arguant que si le film The Interview sortait en salle, les représailles seraient physiques : « Rappelez-vous du 11 septembre 2001. Nous vous recommandons de vous tenir à distance des cinémas« . Sony s’est donc vu dans l’obligation de céder face aux pressions :

« Au regard de la décision prise par une majorité de cinémas de ne pas présenter le film ‘L’interview qui tue’, nous avons décidé de ne pas le sortir en salle », a confirmé Sony dans un communiqué.

La nouvelle a de quoi laisser pensif, de mémoire d’homme, c’est la première fois qu’un film ne sort pas à cause de menaces et qu’un groupe tel que Sony plie devant un ultimatum. La première prévue à New York est annulée pour le 25 décembre et certains réseaux de cinémas refusent tout simplement de prendre le risque de le diffuser.

Le film verra-t-il le jour ? Apparemment Sony envisage juste de décaler la date de parution, sans doute en attendant que la situation soit sous contrôle. Il serait dommage de se priver, on imagine à peine combien cet opus pourrait rapporter suite à ces mésaventures. Selon une note d’analyse de la banque d’investissement B.Riley & Co, au minimum, il pourrait générer 100 millions de dollars…

Tags :Sources :bloomberg
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pas la peine de flancher devant de une pseudo dictature de merde. Ils n’ont rien, pas d’armes, pas d’armée (les soldats sont affamés). Sony ne devrait pas avoir peur d’eux. Il n’existerait pas de petits arrangement entre la corée du nord et d’autres très gros pays, elle sera rayée de la carte depuis longtemps, son dirigeant débile avec.

    1. Ton pseudo résume bien la finesse de ta réflexion.
      Faire péter un cinéma requiert une armée ou des missiles nucléaires ? Tu dois bien faire marrer les djihadistes…
      Sony n’aurait pas du plier c’est évident, pas pour les « raisons » que tu invoques.

    2. Néanmoins je pense qu’il ne faut pas sous estimer leurs attaques. Même si leur armée n’est pas si grande et bien équipée que les Européens ou Américains, ils sont tout de même sous un lavage de cerveau quotidien ou leur chef d’état est leur dieu, et ils n’hésiteraient pas à effectuer des actions criminelles pour qu’on les entendent. Et c’est sa que Sony veut éviter à tout pris, qu’ils provoquent des vagues de problèmes en provoquant des morts ou des problèmes à des personnes qui bossent chez Sony ou qui iront voir le film. Mais je pense que Sony a compris que la polémique va faire que même sortit dans 1 an ou 2 (histoire de laissé se calmé les choses), le film aura tout de même un effet de buzz suite à cet affaire.

    3. Pour atomiser une salle de ciné il suffit d’un mec bardé d’explosifs. Ils ont eu raison de retirer le film… mais il ne faut pas oublier qu’on est passé de « méchants USA ennemis » à « nous faire exploser gens chez vous ». Si les USA ne réagissent pas fortement ça sera bien triste, la corée du nord continue à être martyrisée par son gouvernement de tarés, il serait temps que les choses changent.

    1. Au contraire : en fait c’est un coup de marketing sublime.
      Sony en fait n’a jamais été hacké, il ont fait fuiter quelques informations juste pour le faire croire, tout en balançant des trucs sur les uns ou les autres qu’ils ne pouvaient pas dire officiellement.
      En fait ils endossent le rôle de la victime en espérant que tout le monde va les plaindre et du coup ce film (qui au demeurant est un navet absolu) va rencontrer un succès d’estime le jour où il finira par sortir. Pleins de types vont vouloir aller le voir pour savoir ce que les terroristes de la corée du nord peuvent bien lui reprocher.
      Toute cette histoire n’est qu’un scénario imaginé par Sony.

  2. On peux penser que c’est du bluff. Mais il ne faut jamais sous-estimer… Vu ce qu’il est dit c’est assez grave de rappeler l’histoire du 11 Septembre 2001 (j’étais sur place ce jour là en plus) je trouve ça extrêmement choquant… C’est comme l’histoire du dessin caricatural d’Allah qui avait fait brûler les locaux du canards enchaînés… Enfin ça me fait penser à ça dans le même style quoi.
    Quand les gens sont fou, ils sont prêt a tout

  3. Parce que vous croyez vraiment que la Corée du Nord a les moyen de faire un attentat à l’étranger ?? Cette menace est un gros bluff de petits pirates du dimanche planqués dans leur cave et qui doivent bien se marrer de voir que ça a fonctionné !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité