La nouvelle génération de Roadster Tesla offrirait 620 km d’autonomie !

Tesla Roadster

Pour faire vendre leurs véhicules électriques, les constructeurs se livrent actuellement la bataille de l'autonomie, c'est à qui offrira le véhicule le plus endurant. Audi avait récemment annoncé une berline avec 450 km d'autonomie, l'équivalent du Roadster actuel de Tesla. Mais celui-ci promet désormais 620 km !

La berline premium de Tesla Motors offre déjà une autonomie voisine des 500 km mais la prochaine génération de Roadster devrait aller plus encore dans le domaine. Elon Musk, le patron du constructeur américain, vient ainsi d’annoncer les 640 km !

Le premier modèle Roadster de Tesla date d’il y a tout de même six ans et à l’époque, il avait frappé fort. La nouvelle mouture devrait créer elle aussi la sensation, si l’on en croit la seule information dont Elon Musk a fait part : 644 km d’autonomie pour ce nouveau Roadster « longue portée ». Mais il y a aussi fort à parier que ce ne soit pas là le seul facteur amélioré, les performances globales et la recharge pourraient aussi surprendre ! Patience !

Tags :Via :Caradisiac
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. L’électrique n’est et ne sera jamais intéressant, pour diverses raisons :

    1.Autonomie ridicule (sauf visiblement cette tesla, mais à quel prix !).
    2.Plaie de la recharge, aucun réseau implanté.
    3.prix de l’essence en constante baisse.
    4.Image de la bagnole qui fait vroum-vroum (regardez l’audience de la F1 cette année avec des voitures silencieuses).

    Tant qu’une voiture occupera 10 mètres carrés au sol, qu’elle pèsera 1,5 tonne (dont 290 kg de batterie au Lithium pour la Zoé ! Visualisez la batterie de votre téléphone portable et imaginez combien il faut en mettre bout à bout pour arriver à 290 kg…), qu’elle nécessitera des quantités déraisonnables d’acier, d’eau, de pétrole, de produits chimiques et d’autres ressources naturelles pour sa fabrication, la qualifier d’écologique restera une bouffonnerie. Et je ne parle même pas de la production d’électricité supplémentaire qui serait nécessaire si jamais les véhicules électriques se vendaient par millions… Dans l’imaginaire écolo, cette électricité sera produite par des éoliennes ou des panneaux solaires, mais pour l’instant ce sont bien les centrales nucléaires qui produisent les trois quarts de notre électricité, avec leur uranium extrait dans les carrières nigériennes et qui finira enterré dans le sous-sol de la Meuse. Et dans les autres pays, ce sont souvent le charbon et le gaz (notamment de schiste) qui feraient rouler ces bagnoles. Bonjour le bilan CO2…

    finissons avec la fameuse prime qui nous coûte en impôts 8000€ par Renault zoé vendue (5500 véhicules par an, une broutille même s’il a fallu les solder depuis septembre) ou, pire , 6000€ pour un Porsche Cayenne hybride à 90000€.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. @squirrel euh… What ???
      Ta thèse est très loin d’être indéfendable mais sérieusement c’est quoi ces arguments ?!

      1.Autonomie ridicule (sauf visiblement cette tesla, mais à quel prix !) => Comme absolument TOUTES les innovations technologiques, on commence avec des simili prototypes qui font forcément beaucoup moins bien que les précedents systèmes sur lesquels on a une ingénieurie bien plus poussée puisque plus ancienne. Progressivement, on trouve des solutions (d’abord trop chères : c’est nouveau…) qui ensuite se démocratise pour le grand public car on a trouvé une solution de production à bas cout : comme par exemple l’ABS, la voiture (oui au début c’était moins bien que des chevaux…), les ordinateurs, les lampes (oui une bougie éclairait mieux…) bref j’arrête là.

      2.Plaie de la recharge, aucun réseau implanté => Cf plus haut : Au lancement des premières voitures pas de stations services/autoroutes/magasins auto… Et oui il a fallu tout construire à partir de rien !!

      3.prix de l’essence en constante baisse. Alors là je ne sais pas quoi répondre… Tu vis où ? Ca intéresse 7 milliards de terriens qui n’auront plus de pétrole d’ici quoi… 50 ans ? Personnellement je suis jeune mais je crois que c’aurait été irréaliste il y 10 ans de payer 1.50eur le litre d’essence…

      4.Image de la bagnole qui fait vroum-vroum (regardez l’audience de la F1 cette année avec des voitures silencieuses) => Ici on touche le fond je crois… Et pourtant je suis fan du bruit d’une voiture (ce pourquoi je ne conduirai jamais de diesel) mais sérieusement… A la rigueur si c’est si important on peut garder des voitures spectacles à essence voire même faire un son enregistré… Mais là j’ai l’impression d’entendre qq1 me dire « le cheval c’est mieux que la voiture : ça fait clop clop ! et donc la voiture ne remplacera jamais le cheval »
      On peut discuter mais force est de reconnaitre la voiture n’est qu’un moyen de transport pour la grande majorité des gens et si déja tous les bus/cars/camions de livraisons/voitures diesels… étaient remplacés par de l’électrique ça ne tuera pas les rêves de ces conducteurs qui seront juste content de payer moins chers et ça représente une très grosse partie du parc auto… Et regarde le nombre de gens qui ont une voiture pour faire vroum vroum ! Sort dans la rue (même Paris…) compte les voitures avec un moteur >200ch tu vas trouver qq grosses mercedes/audi/bmw… qui ne sont même pas des « sportives » et c’est tout…

      Le reste de ton paragraphe se défend à peu près (et en discuter me prendrait bcp de temps…) donc je m’arrête là mais franchement évidemment que l’élec n’a pas que des avantages (je crois plus en la pile à combustible d’ailleurs) mais c’est une solution qui se défend (parmi d’autres et qui a l’avantage d’être testé par de nbeux constructeurs !) et clairement des arguments basés sur la jeunesse de cette solution ne sont recevables qu’à court terme alors qu’ici on vise le long terme !!

      Voilà et bonne année à tous surtout 😀

      1. @sora : finalement, à te lire, tu dis la même chose que moi : pour que l’électricité ait un avenir il faudra que les infrastructures (stations de recharge) soient légion sur la planète et que toutes les habitations soient équipées pour pouvoir assumer le surcroît de puissance distribuée.
        Ceci étant posé, la question qui tue est de savoir qui va financer ? ou plutôt, qui va prendre le risque de financer alors même que tout le monde s’accorde à dire (même toi) que cette technologie n’est qu’une transition temporaire et, forcément, limitée dans le temps ?
        La réponse est simple : personne…
        A moins que @kurt31 ait une idée :-) ?

  2. Nouvelle mouture? Le modèle n est plus produit depuis 2012, c est une update, entre autre des batteries, qui permet ce gain d’autonomie….vous dites suffisamment de bêtise dans votre pole d’  »in » competence pour ne pas parler des sujets dont vous ne connaisais rien. Vous ne voulez
    pas vous abstenir giz?

  3. 1.Autonomie ridicule : Ben non 640km c’est déjà pas mal !
    2.Plaie de la recharge, aucun réseau implanté : à l’achat d’une tesla, ils installent une borne de charge rapide là où vous le désirez.
    3.prix de l’essence en constante baisse : temporaire !
    4.Image de la bagnole qui fait vroum-vroum (regardez l’audience de la F1 cette année avec des voitures silencieuses) : audiance en chute dû au fait que ce soit canal+ qui ai repris la F1 et donc payant ! De plus les F1 ne sont pas du tout silencieuse, juste un bruit différent (pourris j’en convient…). Ainsi qu’un projet pour un son artificiel est en cour.

  4. @squirrel je ne sais pas quel âge tu as mais, comme dit plus haut, les autres technologies ont mis du temps à se développer.
    On peut prendre l’exemple des téléphones portables. Ils étaient extrêmement coûteux, gros et la couverture n’était pas celle qu’on connaît aujourd’hui.
    A partir du moment où les problèmes technologiques seront réglés, l’adoption des voitures électriques sera plus importante.
    A ce jour, il est vrai qu’il n’est pas intéressant d’utiliser une voiture électrique pour le commun des mortels et ce pour tous les arguments que tu as pu citer.

    1. @gérard : je suis né avec la dauphine….je me suis mal fait comprendre.
      Pour contrer le « peak-oil » (pénurie de pétrole) que tout le monde nous annonce, il faut bien chercher des solutions.
      La voiture électrique en est une, mais pas la seule (pile à combustible, air comprimé, hybride, d’autres à inventer…).
      Au début de l’industrialisation et de la démocratisation de l’automobile, le pétrole était abondant et l’écologie n’existait pas.De plus le moteur à explosion donnait toute satisfaction.
      Il a été aisé de monter un réseau routier certes puis toutes les infrastructures autour, dont les stations services.
      Aujourd’hui, en France il y a à peu prés 12000 stations essence. En supposant très librement que les gentils pétroliers acceptent de perdre leurs bénéfices mirifiques au profit de EDF, qui fabriquera une vingtaine de centrales nucléaires en plus pour absorber ces nouveaux besoins en énergie, qui paiera la transformation des ces stations ?
      Alors ouais, on va s’acheter une zoé (elles sont bradées en ce moment) pour aller faire les courses en ville et se donner bonne conscience, c’est tout.
      Après, si vous le souhaitez, on pourra parler de la fabrication des batteries et de leur recyclage dont le coût est incompressible (soit 10000€/véhicule électrique). Quand notre gouvernement se rendra compte que la voiture électrique est un échec et arrêtera de donner des bonus (jusqu’à 10000€ de nos impôts !) aux acheteurs, que se passera-t-il ?
      Moi, je le sais.

      1. @squirrel

        La technologie avance, une ampoule électrique consomme beaucoup moins d’énergie qu’avant, imagine juste l’économie d’énergie en France due au remplacement de ces ampoules (Dans les foyers, les entreprises, les infrastructures,…), de plus chaque année la production d’énergie verte augmente (De quasi 12% fin 2014 on devrait dépasser les 20% (Objectif 23%) en 2020), la technologie du nucléaire évolue aussi (Notamment au point de vue des déchets)…

        Vous dites que le coût d’une batterie est incompressible à 10.000 € c/u; pourquoi serait-il incompressible? TOUTE technologie voie ses coûts chuter avec le progrès et surtout avec le succès qu’elle rencontre.

        Vous dites: « En supposant très librement que les gentils pétroliers acceptent de perdre leurs bénéfices mirifiques au profit de EDF… », Total a déjà commencé à investir dans l’électrique (Nucléaire, solaire, et Éolien), ne vous inquiété pas pour eux ils s’adapteront.

        Pour finir, il n’y a pas besoins de transformations énorme pour l’installation de recharge de voiture électrique, de plus on peut installer ces recharges dans des endroits privés (Copropriété, entreprises,…) ce qui n’est pas le cas des stations « essence ».

        Salutations.

        1. non, non, je ne remet pas en cause le principe de l’électricité appliqué à l’automobile, ça marche la preuve cette tesla..ce dont je doute c’est sa pérennité immédiate qui ne tient qu’à une volonté politique quasi inexistante.
          Rajoutons une couche bien épaisse de lobbying des pétroliers qui s’engraissent plus que de raison avec le pétrole et on arrive déjà au bout du cycle.
          Avant que de trouver des énergies vertes il aurait fallu changer nos habitudes de consommation qui augmentent chaque année et ce ne sont pas le solaire ou l’éolien qui compenseront car nous sommes déjà au bout de ces technologies.
          Le véhicule électrique ne doit sa survie qu’aux aides importantes accordées par le gouvernement et son autonomie pâtit toujours d’une technologie de stockage qui n’évolue guère.
          Le seul moyen de rouler plus loin est d’augmenter le nombre de batteries d’où un coût incompressible vu plus haut.
          Les chiffres de vente plafonne toujours autour de 10000 unités/an en France – et encore il a fallu que Renault brade ses zoé – car les clients n’ont pas envie de gérer ce genre de consommation, comme on pourrait le faire avec nos smartphones à toujours s’inquiéter de l’état de notre batterie.
          Pour ce qui est de l »installation de bornes recharge à la maison c’est plus compliqué car il faut à minima une « wallbox » pour contourner la limitation de 2200W de nos maisons, alors qu’une auto en réclame 3680W aujourd’hui et, demain avec la capacité accrue des batteries ce sera de l’ordre de 85Kwh (soit 40 heures de charge sur une prise normale). Sans parler de l’abonnement à EDF qu’il faut obligatoirement changer …
          Pour finir nous sommes dans une période de transition et j’ai vraiment pas envie de servir de cobaye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité