Jean-Pierre PETIT : « il existe un univers parallèle mais temporellement inversé »

equation jp petit

Scientifique français spécialiste de mécanique des fluides, ancien directeur de recherche au CNRS, Jean-Pierre Petit travaille depuis des années sur une "théorie de la bi-gravité" qui repose sur l'hypothèse d'une structure où l'univers, qualifié de "Janus", posséderait "un endroit et un envers". Dans le "verso" de cet "univers Janus" , au passage, le temps s'écoulerait à l'envers. Explications.

Gizmodo.fr : Plus de 40 ans après Sakharov, l’hypothèse d’un univers parallèle mais temporellement inversé refait surface. Pourquoi faut il y accorder plus d’importance aujourd’hui que dans les années 60 ?

JPP – En 2011 les astrophysiciens Saul Permutter, Adam Riess et Brian Schmidt ont reçu le prix Nobel pour avoir montré que l’expansion de l’univers, au lieu de ralentir, au contraire s’accélérait. Mais ce constat soulève une question embarrassante puisque cette accélération reposerait alors sur une « énergie noire », qui représenterait 70 % du contenu de l’univers, mais dont personne ne peut définir la nature et la composition. La seul théorie en lice, actuellement, consiste à attribuer cette accélération à la « constante cosmologique » qui est présente dans l’équation d’Einstein et dont tous les scientifiques, jusqu’alors, s’accordaient à penser qu’elle était … nulle!

La Théorie des Groupes Dynamiques ( J.M.Souriau, B.Kostant, A.Kirillov, années soixante-dix ) conduit cependant à lier l’inversion de la masse à l’inversion … du temps. On peut alors considérer l’univers comme une variété (Manifold) M4, à quatre dimensions, dotée de deux métriques, qui sont solutions d’un système de deux équations de champ couplées. On peut alors construire une solution exacte, instationnaire, de ce système en montrant que les espèces de masse positive (nous) accélèrent, alors que les espèces de masse négative décélèrent. Ainsi l’effet « d’énergie noire » est-il remplacé par celui de l’action (dominante) de masse négative.

 

Gizmodo.fr – Est-ce que votre théorie remet en cause les équations d’Einstein ?

JPP –  Comme  l’avait fait Albert Einstein en 1917 avec une unique équation de champ(E=mc2), je prône également un retour au “tout géométrique”. Mais j’introduis une système de deux équations, couplées,  celle d’Einstein n’étant que l’une des deux.

Pour se le représenter, on peut imaginer un univers doté d’un endroit, où circuleraient les particules que l’on connaît, et d’un « envers », où circuleraient ce que les scientifiques appellent  » l’énergie noire », qui est en fait une néga-matière faite de protons, de neutrons et d’électrons, de masse et d’énergie

Le système des deux équations que j’ai introduit traduit simplement une interaction entre l’endroit de l’univers et son envers, ce qui rejoint d’ailleurs les idées exprimées par Sakharov dès 1967. Je vous invite à vous rendre sur mon site pour mieux comprendre mes travaux http://www.jp-petit.org/science/JANUS_COSMOLOGICAL_MODEL/JMC.htm

 

Gizmodo.fr : Les idées de Galilée ou de Copernic n’ont pas reçu un accueil très favorable de la part de leurs contemporains. Vous attendez vous à quelque chose de similaire pour cette théorie ?

JPP – Mon intérêt pour les OVNI a fait de moi un proscrit et de nombreux astrophysiciens rejettent mes travaux sans même prendre la peine de les lire. Mais après une cinquantaine d’essais infructueux auprès de nombreuses revues, Astrophysics and Space Science, puis Modern Physics letters A, publications de haut niveau  ont accepté de publier deux miens articles sur ce monde « bimétrique ». Les choses évoluent doucement et grâce à mon site internet, je peux diffuser directement mes travaux auprès du grand public. Une chance que n’avaient malheureusement pas Galilée ou Copernic.

 

Gizmodo.fr : Si cette théorie se confirmait, pourrait elle simplifier les voyages interstellaires ?

JPP – Elle en est à mon avis la clé. Des concepts tels que les trous noirs, les wormoles ou plus récemment le « warp drive » ont rencontré un certain succès auprès du grand public mais ma théorie permettrait d’envisager une nouvelle forme de voyages interstellaires, en « inversant la masse » d’un véhicule et de ses occupants, avec des durées compatibles avec la vie humaine et, au passage, permettant  d’expliquer les nombreux aspects d’ observations d’OVNI…

 

Gizmodo.fr : Et si nous parlons de ce nouvel espace temps, pourrait on également imaginer voyager ..dans le temps ?

JPP – A mon avis non. Il y aurait simplement un glissement temporel entre le temps vécu par les passagers d’une nef et ceux restés « à Terre ». Mais pas considérable. Les astronautes de la station spatiale, du fait de leur vitesse et de la Relativité Restreinte « vieillissent moins que nous », de … quelques millisecondes. Ceci étant l’univers regorge d’une infinité de mystères.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Dit simplement, la gravité, dont la forme et la constitution même sont inconnus et non-observable encore aujourd’hui, pourrait exister dans une dimension parallèle à la notre (ce que l’on sait déjà et qui est étudié au CERN) ou du moins les 3 que nous connaissons, mais cette théorie suppute qu’il s’agirait en fait d’une dimension où le temps est inversé et où les objets décelèrent donc en fonction de leur masse, composition et de leur position dans l’espace.

    Idée brillante, surtout si l’on peut la prouver.

  2. sauf que les bogdanov n ont pas étaient directeur de recherche au cnrs, ne sont pas pionnier en mhd , et que les univers jumeaux a fleche de temps inversé ont etait soutenue par souriau un des plus grand mathématicien de cette epoque

    1. Mais les Bogdanov n’affirment pas que leurs « connaissances » des avions furtifs américains leurs viennent d’une peuplade extra-terrestre qui communique par lettre manuscrite en espagnol.

      Ca arrive à tout le monde de perdre la tête…

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. il ne dis absolument pas cela il dis que le contenue des lettres fonctionne en laboratoire et uniquement , que c est cela qui est surprenant , ne déformez pas ses propos par des ont dis sur le web , il ne dis pas que c est extraterrestre ! et ils dis uniquement que le b2 utilise la mhd , la mhd n etant pas du tout extraterrestre monsieur

      2. C’est faible face à un homme comme JPP…. Ils sont où tes travaux de recherches ? Ton doctorat ? T’as écris une ligne dans ta vie sur la physique des plasma ? :)

        Donc:

        – Arguments ?
        – Liens ?
        – Dates ?
        – Bref… Un peu de rigueur ne fera jamais de mal ! :)

  3. J’ai lu le bidule. C’est très sérieux, très propre et intéressant. Beaucoup plus sérieux quoi qu’il en soit que ses « travaux » sur les OVNIs. Cette idée d’un système de deux équations presque-d’Einstein ne me paraît pas contraire à la parcimonie ou au bon sens.

    1. complétement mais apparemment il est plus facile de dénigrer , et de raconter des rumeurs entendu ca et la , ce scientifique est pour moi tout aussi passionnant , il ne ferme aucune porte et est ouvert a tout , pour moi un scientifique c est ca ! quel plaisir de lire ses écrit et ses publication , qui plus est avec un don pour la vulgarisation bref un grand homme , dont on entendra parlé plus tard !

  4. Il y aurait simplement un glissement temporel entre le temps vécu par les passagers d’une nef et ceux rester « à Terre ».

    Il y aurait simplement un glissement temporel entre le temps vécu par les passagers d’une nef et ceux restés « à Terre ».

    Il faut se relire !

    1. C’est vrai que c’est un problème, par exemple ce matin en allant au boulot, il faisait très Ummite et j’ai dû prendre un parapluie.

  5. Il fait des trucs intéressants JPP , sauf que tous ses projets tombent à l’eau , voir les assos qu’il a lancé .
    Et honnêtement a part demander a ses lecteurs de lui envoyer du pognon pour payer sa toiture, le dentiste, une piscine pour son dos etc etc il fait pas grand chose de concret à part se plaindre de ne pas avoir de sous et faire la manche sur son site.

    Se vanter d’être un pionnier de la MHD c’est bien mais il est pas foutu de le prouver , Naudin fait 100000x mieux et ne se contente pas de pondre quelques lignes théoriques .

    1. Tous ses projets tombent à l’eau ? Non, pas tous. L’association Savoir sans frontière est un succès. L’association UFO-Science tourne bien; les résultats en MHD sont au rendez-vous (www.ufo-science.com), les invitations dans des Congès scientifiques aussi. Ses travaux en Cosmologie sont reconnus par ses pairs et publiés dans des revues d’astrophysiques.

  6. Arrêtons de nous poser cette pesante question de savoir si JPP Petit à son certificat d’études ou non, tout le monde n’est pas ou n’a pas été directeur du CNRS que je sache, observons tout simplement que Mr Petit est un des rares ou sinon le seul scientifique français à oser les recherches qu’il a effectuées sur les ovnis ! (Entre-autres).

  7. […] JPP – A mon avis non. Il y aurait simplement un glissement temporel entre le temps vécu par les passagers d’une nef et ceux restés « à Terre ». Mais pas considérable. Les astronautes de la station spatiale, du fait de leur vitesse et de la Relativité Restreinte « vieillissent moins que nous », de … quelques millisecondes. Ceci étant l’univers regorge d’une infinité de mystères. En savoir plus sur http://fr.ubergizmo.com/2014/12/31/jean-pierre-petit-il-existe-un-univers-parallele-mais-temporellem… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité