Test : Acer Aspire R13 l’ultrabook contorsionniste

Acer R13

De son petit nom Aspire R13 cet ultrabook est le dernier né des PC convertibles d'Acer. Petit, mais costaud, ce petit ordinateur à l'allure bien sage nous cache bien des secrets. Nous avons eu la chance d'en avoir un quelques jours dans nos mains, nous allons vous livrer notre ressenti.

Qu’est-ce que c’est ?

Avec un écran de 13,3 pouces et une autonomie annoncée d’environ 7 heures, le R13 se démarque principalement de ses concurrents de par la modularité de son écran qui peut s’utiliser dans 6 positions. C’est le roi des contorsionnistes : c’est à la fois un PC, une tablette et un écran pour regarder des vidéos.

Pourquoi est-ce important ?

Le PC nomade performant, l’ultrabook, est devenu un vrai créneau capable d’accoucher de très belles réalisations. Il est à la fois le concurrent des tablettes ou le concurrent de PC portable plus gros, mais très puissants. Dans ce secteur, on va trouver Apple et ses MacBook Air ou encore la sexy Série 7 de Samsung. Dans cette catégorie, on pourrait également rapprocher les PC hybrides, dotés d’écrans tactiles, parfois d’écrans modulaires, comme par exemple le Yoga de Lenovo. Le Acer R13 entre dans cette dernière catégorie, bien que l’avenir de celle-ci soit encore incertain. vision de l’ordinateur du futur ou mode passagère ?

Design

L’ordinateur

Le design est assez sobre. Disponible en une seule couleur, gris anthracite, le R13 centre l’expérience sur son écran de 13,3 pouces, cerclé d’un bord noir. Son clavier est rétroéclairé ce qui est toujours assez pratique. Les finitions sont très bonnes, le rendu est très propre, voir noble.

Acer R13

Le mécanisme de l’écran implique une charnière solide, il en résulte donc un PC un peu large pour un ultra-portable de 13 pouces, mais il faut bien faire quelques concessions. Le changement de position est vraiment très facile, la charnière est à la fois souple et résistante, reste à voir si cela peut durer dans le temps, mais le R13 nous inspire plutôt confiance.

Acer R13

L’écran d’exactement 13,3 pouces en full HD (1 920 x 1 080 pixels) est équipé d’une dalle IPS, recouverte de Gorilla Glass 3 pour résister à l’utilisation en mode tactile. En haut de l’écran, on retrouve bien entendu la webcam. Côté gauche on retrouve deux ports USB 3.0, le port HDMI et la prise micro-casque. Coté droit un port USB 2.0, un lecteur de carte SD, le port pour le chargement. Enfin, toujours sur le côté droit se trouve le bouton Power, qui est un peu trop caché, en gris sur fond gris. Vous mettrez peut-être un peu de temps à le trouver la première fois. Sous l’appareil se cachent les deux sorties des haut-parleurs, qui ont pour un ordinateur portable un assez bon rendu.

L’ordinateur fait 34,3 cm de large, 23,1 cm de haut, et offre une épaisseur de 1,78 cm pour un poids de 1,49 kg.

Les 34,3 cm de large offrent la possibilité de disposer d’un clavier de bonne taille, rétroéclairé, composé de 70 touches. Pas trop bruyant et assez confortable, il a toutefois accusé de quelques ratés sur le modèle que l’on nous a prêté. Situé sous le clavier, on retrouve l’indispensable Touchpad cliquable de 10,5 cm de large pour 6 cm de haut.

Le stylet

La particularité de ce R13 est qu’il est équipé d’un stylet autonome à pointe fine. Il est en harmonie avec l’ordinateur, gris et noir avec deux boutons permettant la sélection et le clic droit.

Acer R13

Même si dans la housse livrée avec le R13 dispose d’un emplacement pour ranger le stylet, il est bien dommage qu’il ne trouve pas sa place au côté de l’ordinateur soit par un système de fixation ou encore mieux incorporé dans la coque. Les distraits devront faire très attention à ne pas le perdre.

La housse

Acer accompagne son R13 d’une housse dédiée bienvenue, mi-cuir, mi-tissue, très peu encombrante avec un logement pour le stylet. De quoi transporter l’ordinateur en toute sécurité.

Acer R13

A l’usage

Performance

Le R13 est propulsé par un processeur Intel Core i5-4210U (1.7/2.4 GHz), avec 8 Go de RAM LPDDR3 1600 MHz, non extensible. Pour la partie graphique, il est équipé d’une Intel HD Graphics 4400. Pour le stockage on retrouve un SSD de 256 Go.

Cette configuration permet au R13 de faire tourner sans aucun problème Windows 8.1, la plupart des logiciels bureautiques ou autres logiciels photo pas trop gourmands. Aucun problème non plus pour la lecture de vidéos en Full HD. Bien entendu cette configuration n’est pas une configuration de gamer. Il ne sera donc pas possible de jouer aux derniers jeux vidéo qui demanderaient une carte vidéo dédiée, mais ce n’est pas l’objectif principal de ce PC.

Au final on se retrouve avec une machine assez véloce et très à l’aise dans l’utilisation courante que l’on attend d’un ultrabook.

Autonomie

La batterie de ce Aspire R13, Li-ion polymère 4 cellules, offre une très grande autonomie, plus de 5 heures pour une utilisations complète. On peut même pousser aux alentours de 7 heures en mode économique. De quoi tenir à coup sûr une demi-journée sans avoir à se soucier de la batterie.

Modularité de l’écran et utilisation en mode tactile

Au premier abord, on se demande à quoi va bien pouvoir nous servir cet écran qui s’utilise dans 6 positions. Et puis avec le temps, on s’aperçoit qu’avec l’utilisation de l’écran tactile, il est finalement très pratique de pouvoir changer la position de l’écran, pour adapter différents usages. Sur les genoux, comme on utiliserait une tablette tactile par exemple.

Acer R13

Et effectivement, bien calé dans un canapé le mode Stand est assez ludique et permet d’utiliser le PC un peu comme une tablette sans avoir à supporter l’écran, le PC posé sur les genoux ou sur l’accoudoir.

Acer R13

Le Mode Ezel peut également être utile pour surélever un peu l’écran et le rapprocher du clavier. C’est le mode que j’ai utilisé pour rédiger cet article de test. Les autres modes, Pad, Tente, ou Display sont un peu moins convaincants mais peuvent être utile dans certaines conditions d’utilisations particulières.

L’écran tactile est très réactif et très agréable. L’utilisation est intuitive et Windows 8 s’y prête bien. Le clavier virtuel est plutôt efficace, même si le fait de retrouver les chiffres non pas au-dessus des lettres, mais dans un volet à part, n’est pas très pratique.

On a aimé

L’impression générale que nous inspire cette machine est très bonne. La finition est impeccable, le sentiment de robustesse est bien présent, l’ordinateur est plutôt élégant. Même si l’on a déjà vu ce système d’écran modulable, le pivotement est redoutablement efficace et finalement très ludique à utiliser.

Les performances générales de la machines sont très bonnes et l’autonomie conséquente de la batterie permet une utilisation d’une grosse demi-journée.

Enfin il se démarque avec ses deux accessoires maison, un stylet pour les adeptes et une housse de protection livrée gracieusement.

On n’a pas aimé

Il n’y a pas grand chose à redire de cet ultrabook. Si l’on veut pinailler un peu, on pourra peut-être lui reprocher son clavier, qui sur notre modèle de test manquait un peu de réactivité. Le dernier reproche sera porté sur sa taille : il est un peu grand pour un ordinateur doté d’un écran de 13 pouces.

Et alors, j’achète ?

Le Acer Aspire R13 est un ultrabook très convaincant, élégant, performant, fonctionnel, et original. Il est sans aucun doute dans le peloton de têtes des ultrabooks présents sur le marché actuellement. La bécane n’est pas donnée, son prix flirte aux alentours des 1 000€, mais c’est le sacrifice à faire pour espérer une machine de qualité. C’est un concurrent certain pour les Lenovo Yoga ou les ultrabooks plus traditionnels comme le Samsung Activ Book 9 Plus ou les MacBook d’Apple. Dans tous les cas si vous cherchez un ultrabook, cet Acer Aspire R13 est un modèle à considérer sérieusement.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bon, je ne voudrais pas faire le rabat-joie mais vous devriez vous relire avant de poster un article.
    Par exemple:
    -> « On peut même pousser au alentours de 7 heure en mode économique. De quoi tenir à coup sure une demi-journée sans avoir à se soucier de la batterie. »
    devient
    -> « On peut même pousser aux alentours de 7 heures en mode économique. De quoi tenir à coup sûr une demi-journée sans avoir à se soucier de la batterie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité