Lizard Squad vend ses services pour mettre à mal n’importe quel site

Hack

Surfant sur sa récente notoriété acquise suite aux attaques qui ont paralysé les PlayStation Network et Xbox Live et pour avoir, semble-t-il, aider les Guardians of Peace à pirater Sony, le groupe de hackers Lizard Squad entend bien aujourd'hui monétiser ses actions en proposant des attaques DDoS contre un petit pécule...

Ainsi, pour 6$ par mois, les acheteurs pourront engager la Lizard Squad pour attaquer n’importe quel site et le rendre inaccessible pendant 100 secondes. Si vous souhaitez le paralyser pendant plus longtemps, 8 heures par exemple, il vous faudrait opter pour la formule à 130$. Mais si vous avez vraiment une dent contre un site en particulier, il existe un forfait spécial, entre 30 et 500$, variable selon toute logique en fonction de la complexité de la cible.

Pour l’heure, seul le bitcoin est accepté comme moyen de paiement mais la Lizard Squad a annoncé via Twitter que Paypal serait bien proposé. En vendant ses services à tout un chacun, une cyberguerre de grande ampleur (touchant tant les professionnels que les particuliers) est bien évidemment à craindre mais Lizard Squad semble ici vouloir prouver sa puissance, et faire gagner au groupe sa « crédibilité » – souvent mise en question après les récentes attaques -.

Un site web a même été créé pour gérer la chose, « Lizard Stresser ». Il est, pour l’heure, hors service, un simple message affichant : « Switching servers… will be back online soon – All paid accounts will receive one week bonus as compensation. » (« Nous changeons de serveurs… Nous serons de retour bientôt – Tous les comptes payants recevront une semaine de compensation. »)

Tags :Via :Neowin
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ha?
    Carrément, ils surfent sur leur notoriété pour proposer un « service » (ou plutôt un déni de service) , en faisant leur pub comme si c’était légal…
    Sauf que ça ne l’est pas, vivement la fin des vacances scolaire qu’on n’entende plus parler de ces petits cons.
    Où qu’ils se fassent choper, ils ne valent pas mieux que G.O.P.

  2. Les membres sont identifiés et seront bientôt arrêtés.
    Et pour info, le DDoS n’est pas du hacking, et je suis pas persuadé que la cagoule soit d’usage pendant ce genre d’opération, sauf peut-être pour le finlandais qui à probablement froid.

    1. Le DDos est bien une forme de hacking, pour pouvoir faire du DDos il faut avoir accès à un réseau de zombies, soit des PC backdoorés … Même le social engineering est une forme de hacking, et si l’on essaie souvent de différencier les vrais « hackers » des skiddies, il n’en demeure pas moins que ces derniers font du hacking.

      Par contre ça n’a absolument rien de nouveau, et des groupes de hackers qui proposent des stressers à la location ça existe depuis des lustres et c’est très facile à trouver.

      1. Mouais, a mon humble avis le hacking se définit par une intrusion et/ou une prise de contrôle de quelque chose. Donc c’est vrai pour le social engineering, mais pour le DDos je suis moins d’accord.
        Sinon, on pourrait dire que les agriculteurs qui bloquent les autoroutes et vont verser du lait et du fumier devant les préfectures sont des hackeurs en puissance …? 😀

        Si encore leur botnet avait été fait a la main, ok. Mais vu leur stupidité apparente, le manque total d’éthique et les cibles particulièrement mal choisies, j’ai un gros gros doute.

        1. totone:

          Rapport aux réseaux :
          Le terme de hack a alors pour définition l’action visant à pénétrer sans autorisation dans un réseau, câblé ou non. C’est surtout grâce à la démocratisation des réseaux sans fil que le terme de hack resurgit dans toute sa splendeur. Le principe est le même que pour une attaque d’un site Internet : accéder à un domaine privé sans autorisation, et être capable ou non de modifier tout contenu derrière cette barrière.

          A moins que je sois vraiment fatiqué, il me semble bien qu’on parle de réseau ici :p
          Ok, j’aurais du préciser

        2. Tu peux avoir des doutes, mais pour faire tomber des data-centers entiers, tels que ceux de sony ou de microsoft il faut des très grosses capacités de DDos. Il y a donc de fortes raisons de parier qu’il ne s’agit pas uniquement de skiddies.

          Pour ce qui est des agriculteurs activistes qui emmerdent le monde je dirai que oui, ton exemple est très bien choisi: ils sont effectivement au monde réel ce que les hackers sont au monde virtuel.

        3. Il faut voir aussi que des attaques DDoS peuvent servir à masquer une intrusion voir de rendre inopérant certain mécanisme de défense.
          Le DDoS peut jouer un rôle clef dans une attaque de grande envergure.

    2. Le truc c’est qu’ils portent une cagoule lors d’une séance de hack parce qu’ils ne sont pas sûrs que leur webcam est bien éteinte et non contrôlée à distance par une tierce personne.
      Haaaaaa ces scripts kiddies…

  3. Un site web a même été créé pour géré la chose,…

    Un site web a même été créé pour gérer la chose,…

    Il faut toujours se relire !

  4. Police du vocabulaire ou plutôt celui qui vient donner des leçons dans les commentaires sur internet parce que en vrai personne l’écoute parce que en fait il a pas d’ami il pue et en plus il est moche

  5. Et sinon il y en a pas déjà deux d’arrêtés qui sont « entendu » en ce moment?
    Et un troisième, un finlandais identifié aussi mais pas encore arrêté car ce monsieur se croit inarrêtable dans son pays? (lol)

  6. Résultat des courses ils ont fait ça pour le « lulz »
    Pendant ce temps la les USA persistent à dire que c’est de la faute a Kim et ils ont renforcé ce soir les sanctions économiques envers la Corée du Nord.
    C’est moi ou les Ricains on une fois de plus rien pigé? pour une fois le nouache il a rien fait?

  7. Il serait peut être temps de se renseigner avant de rédiger ce genre d’articles… Les règles d’utilisation de Lizard Stresser stipulent que le site ne doit être utilisé que pour tester la résistance de ses propres sites, et en aucun cas pour attaquer qui que ce soit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité