Notre génération est-elle bonne à jeter ?

génération Y

Sans doute est-ce la conclusion de toutes les générations, mais elles affirment constamment que les tranches d'âge précédentes sont des causes perdues... Selon une professeure, les jeunes d'aujourd'hui font partie d'une "génération perdue", vivant dans le jetable et incapable de réparer quoi que ce soit !

Nous passons notre temps à critiquer les plus jeunes, que l’on considère comme addicts aux dernières technologies. Pour prendre un exemple simple, nous fustigeons les SMS, Facebook et consorts car les plus jeunes boudent la grammaire et l’orthographe, en tapant des textes raccourcis au possible. Selon Danielle George, professeure à l’université de Manchester, le constat est encore plus terrifiant.

« Les jeunes en Grande-Bretagne sont une génération perdue qui ne peut plus réparer les gadgets et appareils parce qu’ils ont grandi dans un monde jetable »

Un avertissement qui résonne fort pour nombre de personnes. Pourtant, cette experte s’adresse au moins de 40 ans, qui n’ont aucune idée de ce qu’il faut faire quand quelque chose tourne mal. Contrairement aux générations précédentes, dès lors qu’un appareil rend l’âme, ils n’ont pas le réflexe de le réparer, mais plutôt de le jeter et d’en acheter un nouveau. Une conclusion qui aurait tendance à agacer notre professeure, qui prône que la donne pourrait évoluer si tant est qu’on se décide à focaliser partiellement l’enseignement sur les connaissances en ingénierie et électronique.

Dans le fond, elle n’a pas si tort, il n’est pas forcément complexe de réparer un écran cassé et cela revient nettement moins cher que de changer l’appareil complet et le laisser dormir dans un placard. Il semblerait que nous soyons réellement en phase de devenir une génération d’assistés, a moins que nous nous réveillions à temps, c’est à dire maintenant !

« La génération actuelle des jeunes est dans une position vraiment unique. La technologie que nous utilisons et dont nous dépendons tous les jours est en pleine expansion et se développe à un rythme phénoménal. Notre société n’a jamais été plus équipée pour être créative et innovante […] C’est la première fois que je réalise à quel point les mathématiques et la physique peuvent être utilisés de façon pratique et utile »

Moralité ? Tout le monde a le potentiel de devenir inventeur. A nous d’y inciter les plus jeunes !

Tags :Sources :telegraph
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bas simple, avant tout en analogique, composants TTL dessoudables/ressoudables, quasiment tout est réparable à la pièce pret. Aujourd’hui full numérique tout en micro/nano composants et cartes tout intégré. Quand un composant lache pas le choix faut tout remplacer. La plupart du temps racheter un neuf est le moins cher.

  2. Avant, la génération de nos grand-mères était souvent « bonne du curé ». Mais comme la religion est devenu « à jeter », alors en remplaçant curé par jeter ça fait que la génération actuelle est bonne à jeter. CQFD.

  3. La vôtre, peut être.
    Si elle ne voit que la jeunesse que par le bout de la lorgnette électronique, c’est bien réducteur.
    Les voitures ne sont pas jetables, que je sache. Et quand on s’est fait racketté une fois par un plombier/serrurier, on apprends ensuite à faire soi-même.

    Génération jetable? Leboncoin existait-il du temps de nos parents? Jamais le marché de seconde main n’a été aussi florissant que grâce à l’internet.

    Je dirais donc qu’au contraire, nos parents/grands parents (la génération baby-boom quoi) ont été dans la génération gaspis, et nous, nous sommes la génération pots cassés. La génération crise qui doit bien réinventer le système D pour s’en sortir.

    Electronique, jetable? Exemple: Un plip de fermeture centralisée de voiture (le bouton sur votre clé). Il déconne? 100€ mini pour une nouvelle clé chez le garagiste, car il ne répare pas la clé, il s’en fout, ça ne rapporte rien. Et pour cause: 3€ de pièces sur eBay et un peu de fil à souder…
    Donc, il y a électronique jetable, et la pas très jetable, hein.
    Electronique jetable? Il y a un mois, j’ai cassé l’écran de mon laptop. 55€ l’écran neuf 13″ sur eBay. Même un portable pas cher ne vaut pas ce prix là.

    Quant à se plaindre de la jeunesse, depuis l’invention de l’écriture, on trouve des textes qui parlent d’une jeunesse décadente, irrespectueuse de ses aïeux.

    La génération actuelle ne sait plus réparer, donc? Le matos informatique coûte rien dit-elle? C’est vrai que le Raspberry Pi est vraiment donné.

  4. la conclusion hors sujet! bravo ! « Moralité ? Tout le monde a le potentiel de devenir inventeur » ..

    non tout le monde a le potentiel de devenir réparateur..

  5. Tout le monde n’a pas les capacités, il ne faut pas non plus rêver, un bon manager utilisera la capacité de ses employés et ne leur fera pas faire ce qui va contre leurs nature.
    Donc non je ne suis pas d’accord pour dire que tout le monde peu devenir ingénieur ou réparateur.

    Aujourd’hui les jeunes savent « UTILISER » l’informatique mais en dehors de Facebook, Instagram ou Twitter quant une carte mère ou un disque dur rend l’âme c’est perdu, ils sont loin de savoir comment ca fonctionne et ca pour 90% des jeunes.
    Il ne suffit pas de dire qu’un ordinateur c’est comme ceci ou cela, il faut comprendre la technique pour l’apprivoiser et cela demande de l’expérience.

    Un vrai mécano de nos jours vous pouvez mettre un moment avant d’en trouver un, en général quant vous allez en concessions il branche un ordinateur et hop c’est la sonde tel ou tel qui est hs, il démonte le bordel, change 12 autres pièces qui ne sont pas forcément HS vous demande 1000€ et hop à la prochaine et si l’ordinateur et le mécano ne sont pas trop con vous ne revenez pas 2 jours après parce que le diag était foireux.

    La génération démerde c’était dans les années 60/70/80 maintenant c’est fini.

    P.S Je bosse dans l’informatique et combien de mes collègues me ramène le pc de leur gamin rempli de spyware et de virus… et la ont parle logiciel, même pas matériel.

    1. Dans toutes générations confondues, il y a des bidouilleurs qui mettent la main à la pâte et des gros nullards qui n’y comprennent rien ou ne cherchent pas à comprendre. Je ne jette pas la pierre à ses derniers, chacun ses domaines d’intérêt, mais pour moi ça n’est pas une question de génération.
      C’est marrant, parce que la génération démerde dont tu parles, des années 60 à 80, ce sont ceux là même qui te ramènent le PC du petit dernier complètement vérolé… Ou alors ils ont eu des gosses très tôt… ou très tard…
      Un vrai mécano, déjà tu ne vas pas chez l’enseigne de la marque, tu vas chez le garagiste indépendant, qui a une enseigne miteuse et un garage tout aussi cradingue, paradoxalement, c’est là que t’as le plus de chances de ne pas de faire enfler (car indépendant, son image, sa réputation n’est pas liée au logo de l’enseigne, mais au ressenti du client et au bouche-à-oreille).
      Ensuite, si tu veux mettre la main à la pâte sur une voiture moderne, tu peux. Tu peux acheter la fameuse valise sur eBay pour ta voiture, pour faire ton propre diag, ou mieux, en bidouillant, t’as même pas besoin de valise (sur ma voiture, une série de commandes à la pédale, clé de contact et comodo m’affiche les codes d’erreurs éventuels à la place du kilométrage, et permet même de réinitialiser le compteur d’entretien, celui qui de dit d’aller au garage).
      Et donc, ce que tu reproches à certains de ne pas toucher une bille en informatique, tu le reproduis en automobile.
      Je ne suis pas bricoleur pour un sou, mais comme dit Fredy, des tutos, il y en a plein Youtube et les forums qui t’expliquent point par point comment faire quoi.

  6. Slt, non, ça s appelle la société de consommation. Et les entreprises et gouvernements font tout, pour que. L on dépense notre argent. Sauf en ce moment vu la hausse des impôts

  7. Ca se discute. Via Youtube ou internet, on a des des nombreux tutoriels pour mettre la main à la pâte soi même.

    Faire ses accessoires Gopro sont un must, quand ceux ci sont trop chers.

    Réparer son appareil électronique dévient un impératif lorsqu’il est récent/réparable/rentable.
    C’est sûr que faire réparer un écran cassé à 200 euros, lorsque l’appareil coûte 300, pousse les gens à la consommation.

    Au contraire, je blâme les constructeurs qui font des appareils collés, impossibles à dévisser, et avec des changements pour la réparation d’une version à une autre. SOuvent les test d’iFixit me servent comme critère d’achat!

    Et après tout, tout dépend du pouvoir d’achat! Un appareil électronique à 300/900€, n’est pas forcement un achat régulier.

  8. C’est bien connu que réparer le carburateur d’une fiat Panda est tout aussi simple que de changer une rampe commune d’injection de 2014…

    Je pense que cette étude ne tient pas assez compte du fait que les produits qu’on nous vend sont plus complexes et intégrés de telle façon qu’on ne peut plus les démonter/réparer. Quand je vois que pour changer l’ampoule du phare avant de ma voiture, je suis obligé de quitter le bureau plus tôt pour l’emmener au garage car c’est complètement inaccessible (et même dans ce cas, le garage BMW met 45min pour faire la maintenance…).

  9. Déjà les appareils de l’époque était plus simple à réparer, la télé qu’il y’avais dans le salon de mes parents quand ils étais jeune était plus simple à réparer que l’écran LED HD 3D que j’ai dans le salon, réparer des téléphone fix était plus simple que réparer des Smartphone, et c’était le cas pour tous même les véhicules il y’avait moins d’électronique, puis les fabricants aujourd’hui fond des appareils moins durable, leur durée de vie est déjà déterminé, à l’époque c’était construit pour durée, alors certes les mentalités ont changé, on est rentré dans l’air du jetable à commencé par la marque BIC, mais c’est la société qui veux ça, comment faire autrement? Mis à part vivre à la campagne coupé du monde avec des récupérations, être habile de ces mains dans le bricolage. Pas sur que tous le monde en ai envie…

  10. Former des ingénieurs c’est bien mais si c’est pour derrière produire les algos pour le trading haute fréquence qui va pourrir un peu plus le monde dans lequel on vit, ça va pas nous mener très loin.

    donc avant de former des ingénieurs éduquons déjà les gens à comprendre pourquoi wallstreet doit disparaître.

    1. Lol? Eduquons les jeunes à comprendre pourquoi Wall Street doit disparaître?
      Cela revient à apprendre pourquoi le systême capitaliste doit disparaître.

      Non non, le trading hyper fréquence n’est pas que la panachée de Wall Street seul (même si ces couillons ont un temps d’avance avec des infrastructures qui fournissent des informations quelques ms plus vite que les autres), et Wall Street ne fait pas que ca.

      Tu oublies qu’une grosse partie des investissements en bourse ne sont pas hyper fréquence et sont créateur de ressources pour les entreprises qui en profite, en favorisant l’investissement.

      Les dividendes ne sont que la récompenses pour avoir permit de créer ces ressources

      1. 1) tu confonds capitalisme et libéralisme mais bon c’est un classique. l’inculture étant cultivée par nos institutions.

        2) tu confonds aussi le panaché et la panacée c’est moins classique.

        3) la bourse créatrice de ressources ? non vraiment pas, par contre avant de devenir le centre de la finance mondiale, c’était le plus gros marché aux esclaves d’Amérique (comme quoi tout se recoupe).

        4) « Les dividendes ne sont que la récompenses pour avoir permit de créer ces ressources »

        c’est l’homme qui crée et manufacture des objets, pas la monnaie.

        Et pour t’en convaincre pars sur une ile déserte avec 2000 milliard de la monnaie que tu veux et laisse là créer toute seule des ressources, avec de la chance moi et mes amis nous auront peut être envie de venir te sauver de la famine avec le bateau que nous auront construis avec nos mains et notre intelligence.

        1. bref la bourse ne créée rien, elle permet juste de gaver des parasites qui n’ont pour seule capacité que de créer de la monnaie, droit normalement réserver à un état et non a des acteurs privés.

  11. De toutes façons les débats, quels qu’ils soient sont toujours stériles. Chacun à sa vérité et cherche à l’imposer à l’autre. Le mieux est le silence. De plus, détenir la vérité ne vous empêche nullement de mourir. C’est donc parfaitement vain comme bien d’autres choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité