La NASA imagine une ville flottante au-dessus de Venus !

Projet HAVOC NASA

La conquête spatiale peut se faire de bien des manières et si, à l'heure actuelle, le monde est tourné vers Mars, rien n'empêche de s'intéresser à d'autres planètes. L'Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace américaine, la NASA, envisage par exemple Vénus avec un impressionnant projet de ville flottante baptisé HAVOC.

HAVOC, pour « High Altitude Venus Operational Concept », n’est – comme son nom l’indique – qu’un concept. On le doit aux scientifiques du Langley Research Center de la NASA. Ceux-ci ont imaginé faire flotter plusieurs dirigeables à une altitude d’environ 60 km, ceci dans le seul et unique but de mieux l’étudier. L’environnement étant là-bas particulièrement hostile, ces « ballons dirigeables », équipés de panneaux solaires, seraient la solution parfaite.

À terme, ceux-ci pourraient même créer une véritable petite ville flottante, de quoi offrir un environnement habitable à de futurs explorateurs. Car, rappelons-le, Vénus est plus proche de la Terre.

Mais avant de se rêver vivre au-dessus de Vénus, il faudra très certainement de très longues années. Les équipes du projet HAVOC travaillent pour l’heure sur l’engin qui effectuera les futures missions de reconnaissance. Chaque chose en son temps.

Tags :Via :Tom's Guide
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Mmmm, désolé mais j’ai un peu les yeux qui brûlent… Pas contre la news en soi, mais contre la majestueuse erreur: « Venus et Mars ont une composition atmosphérique très similaire ».

    Non, non et re-non! Mars possède une atmosphère diffuse, très peu dense et qui ne filtre presque rien. Vénus pour sa part dispose d’environ 70-80km de nuages épais constitués d’acide sulfurique et de CO2, avec des pressions qui atteignent 90 bars au sol et des vents de 350km/h de moyenne. On aurait du mal à faire plus différent!

    Reste à voir si cette étude donnera suite (j’en doute fort pour l’instant).
    Voici un petit lien utile si vous voulez en savoir un peu plus sur Venus, issu de mon site d’actualité sur l’exploration spatiale.
    http://fetspace.blogspot.fr/2014/12/venus-ne-repond-plus.html

    1. In fine, ils s’en foutent! Le but c’est de produire un maximum d’articles, vulgarisés, dépassés dans le temps, dans un objectif de ramener un maximum d’audience pour vivre de la pub. Les articles sont légers, il y en a beaucoup. Quantité plutôt que qualité. Du journalisme à la « 20 minutes » quoi! Et malheureusement ils ne sont pas les seuls, loin de là.

  2. Ah, voilà une bonne nouvelle.
    Etant donné que le système est en expansion, je doute que ce soit Mars, terre morte, l’avenir mais bien Vénus. Celà fait des années que je me dis mais pourquoi toujours Mars ?
    En fait ça vient du fait qu’on pense que c’est une ouverture sur le passé qui peut nous faire comprendre l’avenir. C’est très bien, mais de là à aller vivre là bas, je préfère me noyer sous une pluie acide, au moins je pourrais en tirer quelque chose… De la ferraille on en a déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité