Les faux mannequins des tests anti-collision !

Toyota

Nous autres aimons à profiter des différents gadgets qui facilitent notre quotidien, sans pour autant réellement savoir comment ils fonctionnent ! Les futures voitures seront pourvues de systèmes capables d'éviter les collisions avec les piétons, voici comment ceux-ci sont testés.

Il va de soi qu’il est impossible de prendre de véritables cobayes humains pour mener ce genre de tests. De ce fait, Toyota a choisi l’option de la marionnette grandeur nature, aussi glauque que sinistre. La firme a révélé que sa branche Collaborative Safety Research Center avait fait appel à un nouveau partenaire qui produit et commercialise ces mannequins articulés.

Développés avec l’expertise des universités de l’Indiana et Purdue, deux modèles dénommés affectueusement Steve et Steve Jr. se sacrifient donc pour créer des simulations toujours plus précises et permettre ainsi de régler au mieux les capteurs intégrés à la voiture.

toyota

Démocratisation oblige, à plus ou moins brève échéance, tous les constructeurs automobiles de la planète seront en mesure d’acheter et d’utiliser Steve pour tester leurs systèmes !

Tags :Sources :toyota
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. parce qu’il pense qu’il fait un métier de merde à risquer ainsi de se faire écraser.
      … et la merde, même en pensées, ça attire les mouches, c’est bien connu.

  1. pourquoi « steve » et « steve junior » uniquement ?
    pourquoi une marionnette exclusivement masculine ?
    c’est quoi ce sexisme ?
    en général en ville, ce sont les femmes qui font du shopping pendant les soldes et qui ont donc le plus de chances de se faire écraser.

  2. Dans la réalité en ville, et en France, beaucoup de rues et de trottoirs sont étroits.
    Même a 20 km/h il y a des moments ou si un piéton décide de faire 2 pas sur la voie, il est physiquement impossible de s’arrêter a temps, même avec des réflexes robotiques et des freins de camion sur une twingo.
    A ce moment il y a une sorte de « conscience situationnelle », qui permet d’anticiper avec un contact de regards, ou de comprendre que le piéton hésite, est bourré, pas net, va faire un écart brusque pour éviter un obstacle, a l’air complètement stupide, va se retourner car le vent tord son parapluie, il y a une flaque juste devant lui, a peur du chien, etc…

    Rien d’insurmontable pour les futurs robots, mais il y a encore du travail pour notre réseau.

    1. « Les Faux mannequins »
      Donc d’après Florence il ne s’agit pas de vrais mannequin? Peut-être des humains déguisés en mannequins?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité