Le monde se mobilise pour venir en aide financièrement à Charlie Hebdo

Je Suis Charlie

Quelques jours après les tragiques événements dont a été victime le journal Charlie Hebdo, l'action s'organise. Les Français manifestent leur soutien, le monde de la presse crie et dessine son envie de protéger la liberté d'expression et certains se mobilisent pour venir en aide financièrement au journal. C'est le cas de l'État, de Google, et peut-être de vous !

Après l’annonce de Charlie Hebdo de publier tout de même, mercredi prochain, son « Journal des survivants » non pas à 60 000 exemplaires, comme à l’accoutumée, mais à 1 million, les soutiens ont été nombreux à affluer. La presse française s’est ainsi cotisée, à hauteur de 250 000€, tout comme le Fonds Google-AIPG pour l’Innovation Numérique de la Presse, qui contribue lui aussi à hauteur de 250 000€.

De nombreux distributeurs ont, eux, décidé de ne rien facturer à l’hebdomadaire. L’État, lui, se sent aussi très impliqué et donnera 1 million d’euros à Charlie Hebdo. Le groupe Guardian Media, qui avait le premier évoqué la donation de Google, participera à hauteur de 150 000$.

Et vous pouvez vous aussi donner à Charlie Hebdo grâce à la campagne de financement participatif lancée sur Leetchi par un Français basé à Boston, David Opolon. Pour l’heure, ce sont plus de 75 000€ qui ont été récoltés.

Tags :Via :Clubic
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. A mon avis ce n’est pas pour faire de l’argent mais pour permettre de relancer Charlie hebdo qui n’était déjà pas en forme financièrement à ce que j’ai compris et pour permettre de le rendre plus puissant pour montrer à ces cons qu’ensemble nous sommes beaucoup plus fort que ces abrutis. Ils ont voulu détruire un journal édité à 60 000 exemplaires à l’échelle d’un pays mercredi prochain il y aura 1 000 000 d’exemplaires distribués, il y avait 1 Charlie hebdo pour 1000 personnes, demain il t en aura 1 pour 60 personnes….

    1. D’ailleurs l’objectif des caricatures était de vendre plus de papier car la rentabilité n’était pas au beau fixe et le journal n’était pas très apprécié notamment par les politiques, qui se prétendent charlie.

  2. Je l’ai déjà écrit sur le site de TF1 : ne faites pas de pub pour des collectes dont on ne sait absolument pas ce qu’elles deviendront. Vous n’avez donc rien dans la tête sur ce site ?

    1. J’aurais quand même une question finale à vous poser : Est-ce que vous êtes débiles ?
      Vous avez une collecte qui prétend, dans son descriptif rédigé par l’initiateur, que le site ne prendra pas de commission (le minimum aurait été qu’on retrouve cette affirmation ailleurs). Vous avez dans ce même descriptif des liens vers des sites qui référencent cette cagnotte (pour se donner une assise) … et vous, vous reprenez ça sans réfléchir … ou plutôt en prouvant que vous êtes débiles.
      Les nigériens ont du pain sur la planche avec vous.
      Expliquez-moi ce qui empêche ce David Opolon de prélever 10% de cette cagnotte pour ses « faux frais » et son travail de « publicité » ?
      (mais pour vous, c’est peut être normal … puisque vous avez été fini au pipi)

    2. Savez-vous que leetchi n’envoie des chèques qu’au créateur des cagnottes ? Savez-vous qu’il est à l’étranger ?
      A aucun moment le reversement direct des fonds vers Charlie Hebdo n’est mentionné. Même pas dans le descriptif (ce qui veut dire que c’est même pas un mensonge si ça ne se fait pas ainsi).

    3. Pour ma part, je me suis renseigné directement auprès Leechi et ils m’ont garanti que l’intégralité de la somme ira bien aux familles de TOUTES les victimes de l’attentat « Charlie ».
      Journalistes, réceptionniste et policiers.
      on peut y croire et on peut penser qu’il y a encore des gens capables de faire de belles actions désintéressées!
      Faut pas voir du négatif partout

  3. En fait s’il décide de reverser la moitié à la famille des 3 jeunes désoeuvrés qui sont morts aussi vendredi, comment vous y prendrez-vous pour gérer votre stupidité sans fond ? Je sais que vous avez de la pratique, mais ça va quand même être lourd, même pour vous.

  4. On aurait dû tout simplement laisser ce *** faire faillite, sans mort ni violence. Ça aurait été beaucoup plus propre et moins douloureux.

    Là, les terroristes ont tout faux : le journal allait mal, on a donc réduit les effectifs, et fait une grosse pub : les ventes redécollent. C’est du capitalisme moderne, ce qu’ils nous ont fait là !

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Merci de mettre ton intellect de *** à profit pour aider les terroristes à réfléchir, je pense qu’ils sont suspendus à tes lèvres.
      T’as d’autres choses aussi intéressantes à dire ? Sur la qualité littéraire déplorable des papiers écrits par les journalistes décapités par l’EI peut-être ?

    1. Ou pas.
      On peut aussi bien reprendre la vie comme avant, en refusant et en condamnant la violence, le meurtre et l’extrémisme qui sont abjects, sans pour autant adhérer aux provocations et attaques gratuites et irresponsables dont le torchon était coutumier.
      La vie continue. Ne rien changer, c’est encore ce qu’il y a de mieux à faire. Et c’est en ne changeant rien qu’on montre le mieux que le terrorisme n’a pas de prise sur nous.

      1. Qu’est-ce que tu comprends pas dans l’idée qu’il faut soutenir le journal après qu’il ait été ainsi attaqué ?
        Je veux bien que la défense de la liberté d’expression n’implique pas qu’on soutien tous les messages énoncés dans ce cadre, mais si t’arrives pas à comprendre que la défense de la liberté d’expression, dans cette affaire précise, passe aussi par le soutien de l’attaqué précis, alors tu peux aussi bien écrire : je soutiens la liberté d’expression quand c’est mes idées, mais pas quand c’est celles des autres.
        Au fait, t’as un exemple de journal qui sied à tes convictions et ferait de la satire « de qualité » ?

        1. Je suis libre de ne pas sauter à pieds joints dans la manipulation de masse si je n’en ai pas envie. Qu’est-ce qui est si compliqué à comprendre là-dedans ?
          Maintenant, je me garderai bien de ne pas te laisser faire ce que tu as envie. Chacun ses choix et ses responsabilités.

        2. Le problème c’est que cette technique du soutien de la liberté d’expression seulement quand c’est ses propres idées défendues et pas celles des autres, c’est justement ce que faisait charlie hebdo…

          Il suffit de revoir leur Une d’il y a tout juste un an justement, représentant Dieudonné avec une quenelle dans le rectum, enfonçant le clou de l’interdiction de son spectacle à Nantes.

          Donc bon, CH qui se réjouissant qu’un humoriste ne puisse pas faire son spectacle, ça tranche un peu avec leur prétendue défense de la liberté d’expression.

          On ne les a pas entendu non plus quand Dieudonné, ses enfants et sa femme ont été menacés de mort, quand Dieudonné a été agressé, ses collaborateurs qui ne représentent pas ses idées ont été agressés, quand des hellicos de la presse prenaient des photos au dessus de la maison de Dieudonné après avoir étalé partout des photos de sa rue, son adresse et même l’école à laquelle il va chercher ses enfants (véridique, cf. Article 20 minutes), quand des librairies ont été dévastées pour accepter de vendre certains ouvrages, quand des types ayant fait des quenelles (et pas devant des lieux sensibles ou avec un lien avec quoi que ce soit) se sont fait tabasser et même un séquestré dans un coffre toute une soirée, … Bref, vous m’avez saisi, je ne vais pas continuer des heures.

          Bref, ce harcèlement quotidien, toutes ces diffamations, menaces, violences, ces informations données, exprès, dans les médias, et qui auraient pu déboucher sur un même carnage, toutes ces libertés bafouées, et bien charlie hebdo, à AUCUN MOMENT, ne les a dénoncé.
          Pire, ils en ont fait un fond de commerce et ont enfoncé le clou.

          Et bien voilà.
          Quand à la satire de qualité, il faut savoir qu’elle ne l’était plus, n’avait plus aucune réelle subjectivité, et ce depuis des années.
          Il suffit de lire l’avis de plusieurs collaborateurs de longue date qui à l’arrivée de P. Val ont décidé de claquer la porte, et s’en réjouissaient il y a encore peu.

          Voila qui remet un peu charlie hebdo dans son vrai contexte, avant toute cette émotion qui n’aide pas à rendre les esprits rationnels.

        3. Plus aucune « subversivité »* et non pas subjectivité, évidemment.

          La subjectivité ça n’a jamais manqué dans ce papier…

        4. Plus facile pour certains ignares de cliquer sur -1 comme des gros beaufs que d’apporter un seul argument, même faux 😀

          Ça souligne bien la véracité de mes propos, merci à mes 4 gros beaufs et ceux à venir pour un tel soutien :)

  5. Bonjour
    Je suis surpris du ton agressif de certaines discutions . Perso je vais acheter le prochain magazine de Charlie Hebdo . Au moins, je sais ou ira mon argent. La liberté, c’est de pouvoir agir selon ses convictions sans haine ou reproches.

    1. J’avoue m’être un peu emporté et je comprends que c’est pas le bon ton à employer dans une news sur ce sujet. Mais quand j’ai pensé aux dons de bonne volonté, potentiellement détournées du fait que certains médias mettent en avant un site non-officiel recueillant des fonds sans aucune garantie (alors que dans une autre news, Gizmodo semble dénoncer le business qui se crée autour de l’évènement … bonjour la schizo), mon sang n’a fait qu’un tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité