Les hommes qui postent trop de selfies sont potentiellement psychopathes

Selfie

Une fois de plus, la science confirme ce que nous savions au fond de nos coeurs : si vous prenez en permanence des selfies pour les mettre en ligne, vous pourriez avoir quelques soucis psychologiques.

Ce n’est pas une étude qui se base sur 12 personnes, mais bien sur 800 hommes, âgés de 18 à 40 ans ! Le projet a été mené à bien par l’université de l’Ohio, et l’auteur principal, Jesse Fox, explique que les hommes qui prennent des photos d’eux-mêmes et qui passent du temps à les retoucher, ont obtenus des résultats particulièrement élevés concernant une tendance au narcissisme.

Rien d’étonnant, et ce n’est pas cette conclusion qui nous rend perplexes. Ceux qui envoient beaucoup de selfies, mais ne passent pas de temps à les éditer, ont montré des signes de psychopathie au-dessus de la moyenne. Nous y sommes… Ne supprimez pas pour autant tout ce petit monde de votre Facebook,  ce n’est pas parce que quelqu’un prend des selfies qu’il ira dézinguer tout le monde à coups de hache.

Ces niveaux de narcissisme sont certes au-dessus de la moyenne, toutefois aucun trouble mental n’a été diagnostiqué ! Les hommes qui publient beaucoup de selfies ne sont pas nécessairement narcissiques ou psychopathes. Seulement, la psychopathie est caractérisée par l’impulsivité. Le pire, c’est que ce n’est pas foncièrement une mauvaise chose :

« Cette absence de filtrage, cette impulsivité et cette valorisation de l’apparence au détriment d’autres traits positifs sur les sites de réseautage social peuvent se révéler bénéfiques pour certains hommes ‘psychopathes’. Les utilisateurs masculins qui font des allusions excessives au rapprochement et à l’alcool sont perçus comme plus attrayants que les hommes postant des statuts comme « The life of the party’‘ (Walther, Van Der Heide, Kim, Westerman, & Tong, 2008). Aussi, si les hommes ‘psychopathes’ apparaissent comme imprudents ou impulsifs sur les réseaux, cela peut tout de même les aider à attirer des partenaires ».

Alors certes, cela ne vous empêchera pas de trouver chaussures à votre pied (quoi que plus pour une nuit que pour la vie), mais les selfies induisent manifestement des traits antisociaux. Est-ce surprenant ? Sans doute pas, mais c’est bien la première fois que ceci est confirmé par une étude scientifique.

La même étude est en cours sur les femmes cette fois-ci et, messieurs, rassurez-vous, les femmes qui postent plus de selfies montrent également des niveaux plus élevés de narcissisme et de psychopathie. Tous égaux…

Tags :Sources :OhioVia :petapixel
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. Un article est une sorte de « selfie intellectuel » du cerveau de l’auteur.
        Donc si l’article est vide de sens, c’est que son cerveau l’est aussi.

  1. « Les hommes qui postent trop de selfies sont potentiellement psychopathes »

    De 2 choses, « potentiellement » ne veut rien dire, car celà ne veut pas dire qu’ils sont, on peut mettre n’importe quoi.
    De plus, les psychopathes ont autres choses à penser qu’à des selfies.

  2. MEGA NEWS GIZMODO : Les psychopathes sont nés avec les selphies et les réseaux sociaux !

    2015, un bon cru chez vous, ça commence fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité