L’anxiété de la séparation avec son iPhone est bien réelle !

Séparation iPhone

Être loin de son smartphone peut se révéler être très difficile à vivre pour les plus accros d'entre nous. Et pour une poignée d'entre eux, ne pas avoir son téléphone sous la main peut être source d'anxiété, ayant pour conséquence d'augmenter drastiquement le rythme cardiaque et de diminuer vos capacités cérébrales. Tel est en tout cas le résultat d'une récente étude.

Des chercheurs de l’Université du Missouri ont mené une étude pour analyser en détails ce qui se passe chez les possesseurs d’iPhone lorsqu’ils sont incapables de répondre à un appel ou un message texte tout en tentant de terminer un jeu de lettres. Pour ne pas fausser les résultats, les scientifiques ont dit aux participants de s’installer devant un ordinateur dans un laboratoire et que l’expérience visait à tester un nouveau tensiomètre sans fil.

« Nos découvertes suggèrent que la séparation avec son iPhone peut impacter négativement les performances durant des tâches mentales », déclare Russel Clayton, auteur de cette étude. « De plus, les résultats de notre étude suggèrent que les iPhone sont capables de devenir une extension de nous-mêmes de telle sorte que, lorsque nous en sommes séparés, nous ressentons un manque et un état physiologique négatif. »

Le premier jeu de lettres leur fut donné tandis qu’ils avaient leur iPhone à disposition, le second sans (et vice-versa pour certains participants). Lorsque leurs téléphones leur furent enlevés, les chercheurs indiquaient aux participants que c’était à cause d' »interférences Bluetooth » avec les tensiomètres. Ensuite, les chercheurs faisaient sonner les téléphones hors de leur portée.

Le rythme cardiaque et la pression sanguine étaient analysés en permanence et les participants devaient évaluer leur niveau d’anxiété. Sans surprise, lorsque ceux-ci sont séparés de leur téléphone, les niveaux d’anxiété, les rythmes cardiaques et les pressions sanguines augmentaient, tandis que leurs « performances » à terminer leur jeu de lettres diminuait.

Autrement dit, pour mener à bien une tâche qui requiert toute votre attention, il conviendrait de garder son iPhone à portée de main… Pas évident que tout le monde pense de la même façon !

Tags :Via :Digital Trends
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est quoi cette conclusion? Quand on est si dépendant, soumis à une addiction, il faut conserver celle-ci pour être plus efficace? L’article original vente plutôt les expérimentations (avec le nophone par ex), pour tenter un sevrage. De bons commentateurs recommandent même l’introspection. Bon après ça reste une étude pas très costaud, surtout quand on voit que c’est explicitement orienté sur l’iPhone… ça ferait pareil avec un nokla 3210, a moins que les fan boys apple est une prédisposition?

    1. je voudrais me marier avec mon iphone, j’en suis totalement accro.
      où trouver un curé qui célèbrera notre union ? le maire a déjà refusé.
      P.S. ne vous inquiétez pas pour la nuit de noce : en mode vibreur il assure…

  2. « L’anxiété de la séparation avec son iPhone est bien réelle ! »

    Solution simple, ne pas avoir d’iPhone …
    Pour la conclusion, c’est vraiment n’importe quoi.
    Une addiction n’est jamais bonne, il faut au plus vite s’en défaire pour aller mieux.
    Va dire à un drogué « Tu ne peux te passer de ta dose, le mieux est donc de continuer à te droguer », c’est très intelligent en effet.

  3. Les gens n’ont pas une addiction à l’objet « téléphone portable » ( ou iPhone ) … mais à ses fonctions : Communication, Réseau Social, Outil Créatif Photos/Vidéos, accès à l’information etc …

    Et plus les téléphones évoluent et plus les fonctions deviennent importantes pour l’utilisateur.

    Il n’y a donc absolument rien de bizarre à ce que des personnes soient stressées quand on les éloigne du dispositif qui permet de rester en contact avec leurs amis, leur famille, etc … c’est même totalement logique.

  4. Je pense plutôt que les participants, ne connaissant pas les chercheurs personnellement ont juste peur de ne plus récupérer leur smartphone ou que les chercheurs essaient de fouiller dedans, donc leur stress monte. Qui n’a jamais été en stress de ne pas retrouver son smartphone? Surtout quand celui-ci coûte dans les 700€ !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité