Le nouveau Charlie Hebdo déjà en vente sur eBay…

Charlie Hebdo 1178

Comme beaucoup de Français, vous avez ce matin tenté de mettre la main sur un exemplaire de Charlie Hebdo... Pourtant tiré à 5 millions d'exemplaires, ce fût évidemment mission impossible. Fatalement, vous pouvez déjà retrouver le canard sur eBay, certains charognards petits malins n'ayant pas attendu pour capitaliser sur l'aura d'exception de ce canard estampillé 1178. 

Pour obtenir ce symbole de la liberté d’expression, il fallait se lever dès potron-minet. En général, les kiosquiers ouvraient à 6h30 et ne délivraient qu’un numéro par personne, sans réservation possible. Cela n’aura pas suffi, et si vous avez fait 4 kiosques pour dénicher un numéro, vous n’êtes pas le seul à être reparti les mains vides.

L’exemplaire que vous voyez en une a été acheté à la première heure et ne sera certainement pas mis à la vente sur eBay comme déjà, un bon nombre de numéros ! Les points de presse sont quasiment tous en rupture de stock, et les enchères s’envolent à 300 euros sur le net… Et ce n’est que le début !

Le numéro 1178 de Charlie Hebdo allait nécessairement connaître un succès fou et les dérives ne pouvaient pas être évitées. Si vous n’avez pas votre Charlie, pas de panique, des réimpressions avaient été annoncées en cas de pénurie ! Il faut juste patienter quelque peu, sans avoir à se jeter sur un numéro se monnayant 300 euros…

Charlie Hebdo

 

Tags :Sources :ebay
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. J’ai entendu dire qu’ils vont réapprovisionner les kiosques quotidiennement, et que le numéro sera même disponible plusieurs semaines…

        1. moi aussi j’irai tous les matins jusqu’a ce que j’en ai un….mais ceux qui les revendent sont pour moi des cons…..on l’achete en hommage a Charli car on est tous des charli et certainement pas pour le revendre..quand vous l’avez gardez le .

  1. Le plus choquant pour moi, ce n’est pas ceux qui vendent mais bien ceux qui peuvent se permettre d’acheter un journal à de tels prix… Bon ils font ce qu’ils veulent avec leurs tunes, mais bon…

    1. Ce qui me « dérangeait » moins, c’est ceux qui revendaient les numéros précédents (après tout, s’ils l’avaient, c’est qu’ils étaient soutiens avant tout le monde … et si d’autres le veulent … bref, ça ne me dérangeait pas).
      Mais bon, j’arrive à la même conclusion que toi … les acheteurs font ce qu’ils veulent avec leur fric.

    2. Moi ce qui me choque plus, c’est qu’il y aura toujours des gens qui crééront une pénurie pour augmenter la valeur des choses et encore plus choquant quand il sagit la misère humaine.
      Ce genre de personne aimerait voir leur artiste préféré mourrir pour que leurs produits prennent de la valeur.

      Mais bon au moins çà leur fera de l’argent pour tenir un petit moment, car je ne sais pas si c’est vrai, mais c’était le début de la fin, même l’état suite à cette affaire aurait injecté de l’argent pour ne pas qu’elle soit trop banqualle.

  2. Alors faites comme moi : vous avez un vieux compte e-bay, sabotez les ventes des charognards en mettant des enchères démesurées, et évidemment de payez pas. Au pire, votre compte sera bloqué…

    1. J’aime pas la démarche de crevard moi non plus, mais bon je reste cool : tu peux rien faire contre des acheteurs qui préfèrent filer du pognon à un revendeur plutôt qu’aux artistes.
      Et ne on peut quand même pas comparer ça à quelqu’un qui achèterait en masse les places d’un spectacle, pour créer une pénurie, et ensuite les revendre plus cher.
      Là, on peut raisonnablement espérer en avoir un les jours suivants. La côte baissera très rapidement.
      On voit les tentatives de vente, mais les ventes effectives, on ne sait pas combien il y en a.
      C’est des crevards rêveurs qui font ça.

    2. c’est pas un peu con comme raisonnement?
      Si tu fais monter le prix d’une enchère ( même si tu ne l’a payera pas ), tu participes à la montée de sa valeur et c’est des gens comme toi que l’on trouve après en première page des sites comme gizmodo qui montre des liens vers des enchères démesurées, alors qu’on a à faire qu’à des rigolos.
      Je ne savais même pas que c’était possible, limite le vendeur peut surencherir sur son acheteur pour le faire cracher un max à ce moment là…

  3. Ce qu’il me choque surtout c’est de voir des annonces de personnes qui ont plusieurs exemplaires, voir des liasses complètes encore fermé. J’en achèterais pas au marchands du temple, si je ne le trouve pas chez mon marchand de journaux je m’en passerais.

  4. depuis quand e-bay devient le complice d’escrocs, de voleurs voire de salopards. Ils ont les mains recouvertes de sang, le sang de la haine. Qu’ils demandent aux familles, aux enfants, aux veuves ce qu’ils pensent. C’est sur ces gars là que la loi doit agir, sévèrement.

  5. Je suis choquée , scandalisée et les mots ne sont pas assez forts, de voir d’une part que le site ebay autorise des charognards à se faire du fric sur le dos des victimes de Charlie hebdo et d’autre part de voir qu’il y a des individus prêts à revendre des exemplaires à des prix indécents!Ces individus- là sont indignes de l’esprit Charlie hebdo et devraient avoir honte d’essayer de revendre les exemplaires qu’ils ont eus pour une somme ridiculement basse parce que symbolique…honte à vous! je n’achèterai pas votre exemplaire même si j’en avais les moyens!eh oui! aujourd’hui en France, on a des héros d’un côté qui meurent pour leurs idées et de l’autre, des individus lâches et méprisables . J’espère que vous ne trouverez pas d’acheteurs !

  6. Je ne comprends décidément pas… Ce numéro sera le plus imprimé de tous les Charlie Hebdo jamais imprimés, et donc le moins rare. Donc je ne comprends pas ce qu’il se passe dans leurs têtes ?! NON il ne va pas devenir un collector introuvable et cher et NON il ne vaut pas des dizaines d’euros ou plus ! Que les gens peuvent être bêtes et sanguins…

    1. Et moi ce qui me choque, c’est que des abrutis avec deux neurones ne comprennent pas qu’en défendant Charlie, c’est toute la liberté de la presse, et plus largement de s’exprimer.

      Certains textes dans ce numéro mériteraient d’être étudiés en classe, justement par les mêmes *** qui crachent dessus.

      L’édito de Biard est mémorable. « A pas de chien » de Sigolène Vison est aussi un petit bijou en racontant l’attaque du journal du point de vue du chien de la rédac, un peu dans le même genre faussement candide que l’hommage de Gaspard Proust sur Canal, la bd « Premier bilan des jours d’après », glaçante.

      On a le droit de ne pas aimer Charlie, mais on a pas le droit de remettre en cause nos libertés. Et même si on adhère pas, il me paraît important de le lire, ne serait-ce que, pour une fois, certains deviennent adultes en se faisant leur propre opinion et ne bêle pas avec la meute, qu’elle soit bleu-blanc-rouge, black-blanc-beur ou bleu marine.

    2. Tiens en parlant de liberté d’expression, on m’a censuré. On peut dire que ça effectivement changé, on ne peut désormais plus critiquer ce journal de ***.

      J’avais dit « Journal de *** »

      Edit modération : il existe d’autres mots pour poser ce que vous désirez exprimer plutôt que l’insulte »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité