Enfin, un test de glycémie sans effusion de sang !

Diabète

Si vous aviez à vous piquer le doigt plusieurs fois par jour pour vérifier votre concentration de glucose dans le sang, vous comprendriez en deux secondes l'importance de cette innovation. Les scientifiques ont trouvé une alternative sans effusion de sang et sans aiguille !

Précisément, les chercheurs ont développé un tatouage temporaire capable de déceler le  glucose à travers la surface de la peau. Le dispositif est à la fois mince et flexible et créé par des nano-ingénieurs del’UCSD. Il se base sur un appareil déjà existant, mais tout à fait imposant, le bracelet GlucoWatch, qui n’était pas confortable à cause de la tension  électrique utilisée pour happer le glucose. Ce tatouage temporaire contourne le problème en utilisant un courant doux mais toujours efficace.

Notre appareil détecte donc le glucose et le décompose grâce à une enzyme, précisément en oxygène et en peroxyde d’hydrogène, dont la quantité est un indicateur fiable du taux de sucre dans le sang. L’idée avait préalablement était évoquée, mais l’appareil en question a d’ores et déjà été testé et approuvé sur les humains. Bien sur, ce n’est qu’un début, et l’essai clinique ne se base que sur 7 personnes…

Il y a donc encore beaucoup de travail à faire avant que le dispositif ne soit réellement démocratisé et accessible à tous les diabétiques. Toutefois, il y a fort à parier  qu’un test de glycémie sans effusion de sang serait certainement le bienvenue !

Tags :Sources :ACSVia :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Certes, la petite piqûre pluri-quotidienne au bout du doigt finit par être désagréable lorsque l’extrémité de la dernière phalange se durcit sous l’effet de la cicatrisation de ces micro-blessures. Certes, dans ces conditions, c’est un progrès mais cela ne me semble pas la priorité de la recherche sur le diabète.

    Le diabète est malheureusement toujours une maladie qui se traite mais ne se soigne pas (donc dont on ne guérit pas) et qui pourrit la vie de ses victimes bien au-delà de petites piqûres au doigt.

    Bravo tout de même aux inventeurs de ce procédé, en espérant que la science va également progresser sur les autres aspects de cette sale maladie.

  2. et pourquoi ne pas faire un tampon périodique connecté qui permettrait aux femmes diabétiques de suivre quelques jours par mois en temps réel sur leur smartphone leur taux de glycémie.

  3. vous imaginez la déception quand on lit votre titre puis l’article ? Encore une annonce pour parler d’un produit toujours pas commercialisé et à peine testé… Sincèrement votre redaction est affligeante

    1. Il existe déjà un dispositif permettant le relevé de glycémie sans utiliser de prélèvement de sang, c’est le « Freestyle libre ».
      Testé, il est commercialisé depuis plusieurs mois.
      Il fonctionne à l’aide d’un patch collé sur la peau qu’il faut changer tous les 15 jours.

      Mais ce n’est visiblement pas ce dont parle cet article ou alors, il aurait été judicieux d’y inclure ces quelques modestes précisions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité