Ship Your Enemies Glitter : envoyez des paillettes à votre pire ennemi !

Ship Your Enemies Glitter

Il ne faut parfois qu'une toute petite idée pour lancer une affaire lucrative sur le web. Le fondateur de "Ship Your Enemies Glitter" ("Envoyez des Paillettes à vos Ennemis") s'en est aperçu. Mais son service prend aujourd'hui une telle ampleur qu'il implore les clients d'arrêter de l'utiliser.

Il y a bien des manières de pourrir la journée de quelqu’un, mais quitte à faire cette crasse, autant le faire bien ! Mathew Carpenter proposait donc contre 9,99$ depuis peu d’envoyer à qui vous voulez, le jour que vous avez décidé, une petite enveloppe contenant une simple feuille de papier. À l’intérieur, une quantité impressionnante de paillettes… de quoi laisser des traces brillantes pendant de très nombreux jours !

Seulement voilà, l’homme croule aujourd’hui sous les commandes après que le site se soit retrouvé en tête sur Product Hunt, avec plus de 3 900 votes, plus de 1 000 commentaires, plus de 80 000 partages sur Facebook, en à peine plus de 24 heures. Bien trop pour un seul homme !

Ship Your Enemies Glitter

Le site aura bien évidemment ployé sous les demandes – merci l’hébergeur d’avoir fait le nécessaire – mais après seulement quelques heures de gloire, Mathew Carpenter jette l’éponge : « ShipYourEnemiesGlitter avec 1 million de visites, 270k de partages sur les réseaux sociaux, XX XXX$ de ventes, des milliers de gens voulant commander. Seulement 24 heures d’existence. À vendre […] des paillettes partout. » et « Salut les gars, je suis le fondateur de ce site. Merci d’arrêter cet horrible produit – j’en ai marre de m’en occuper. Sincèrement, Mat. » La rançon de la gloire !

Tags :Sources :Site OfficielVia :Business Insider
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oh putain. On peut vraiment réussir avec n’importe quoi. La moindre idée à la con peut vous garantir le succès. C’est vraiment extraordinaire.
     » Mais son service prend aujourd’hui une telle ampleur qu’il implore les clients d’arrêter de l’utiliser. »

    Ce serait bien la première fois qu’une société se plaindrait de faire des bénéfice.

    Conclusion : ce monde est fou à lier. Ce concept n’est même pas intéressant du point de vue marketing et les gens sont donc prêts à dépenser 10$ pour le plaisir emmerder une autre personne, ce qui laisse peu d’espoir quant à la valeur de l’être humain. Sinon, l’aspirateur robot, ce n’est pas fait pour les chiens. Service donc totalement inutile.

  2. « pour le plaisir emmerder une autre personne, ce qui laisse peu d’espoir quant à la valeur de l’être humain. Service donc totalement inutile. »

    +1000 Totalement d’accord, le monde est devenu moche, méchant, hypocrite, revanchard. Si l’on a un problème avec un ennemi, on l’ignore ou bien on va le voir et on lui dit ce qui ne va pas. Au lieu de lui mettre des paillettes ou de la crotte dans sa boite aux lettres… c’est de la gaminerie !!!

  3. C’est de l’incitation à la haine entre les hommes ni plus ni moins…
    Et pensez vous aux possibilités de procès envers ses sociétés ? parce que on ne sait pas le nom du client, sauf dans les fichiers les relevés bancaires de l’entreprise, mais le gars qui reçoit les paillettes il peut retrouver facilement ces entreprises sur internet et porter plainte…

  4. Concept plutôt intéressant : développer un site en quelques jours et le revendre derrière pour plusieurs dizaines de milliers de dollars !!!
    A voir si ce concept plait aussi en France ou plusieurs sites tentent d’imiter l’original. Ayant voyagé en Australie j’imagine très bien les australiens s’amuser avec ce genre de concept, beaucoup moins en France ou les gens adorent raler et crier au drame pour, par exemple, un simple envoi de paillettes qui n’est ni plus ni moins une blague bon enfant. Moi du coup j’aime bien celui ci, il est joli http://www.piegetesennemis.com , et ce n’est pas un simple copié collé passé a google traduction de l’original.
    Bref, on verra bien ce qui se passe !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité