Voici pourquoi nous avons l’impression que le temps passe trop vite !

Temps qui passe

Nous avons déjà un jour été confrontés à ces horribles journées où le temps semble défiler bien trop vite. Ou au contraire, à ces moments où les secondes se transforment en heures incroyablement longues... Ce n'est pas vous qui perdez les pédales, mais plutôt votre cerveau qui vous joue des tours.

Aidé de l’université de Stanford, Jordan Etkin de la Duke’s Fuqua School of Business, a tenté de comprendre comment nos objectifs personnels pouvaient modifier notre perception du temps qui passe.

En substance, si l’une des choses que nous avons à faire dans la journée entre en conflit avec une autre, nous nous sentons irrémédiablement contraints par le temps. Si nos actes ou objectifs nous tiraillent dans des sens différents, nous développons un sentiment d’anxiété et commençons à croire que nous n’aurons jamais le temps de tout réaliser. En somme, les priorités s’affrontent et le temps lui-même nous apparaît comme plus court. Dans le cadre de l’étude, il a été observé que les sujets étaient devenus plus impatients encore à mesure que se développait l’anxiété. Cercle vicieux…

Y-a-t-il des solutions pour éviter cet écueil du temps qui s’accélère ? Etkin et ses collègues nous recommandent de prendre quelques inspirations lentes sur une durée de 11 secondes (une astuce qui au passage fonctionne globalement dans n’importe quelle situation stressante). Si la respiration n’est pas votre truc, sachez que les participants qui ont répété à haute voix « Je suis heureux » ont réussi à contrôler et à fixer leur perception du temps. Le contrôle reste un des meilleurs moyens de juguler le stress : optez pour une meilleure organisation, afin que vos rendez-vous ne soient plus une source de problème.

En conclusion ? Vous pourriez avoir le temps de tout faire, mais vos propres objectifs se concurrencent et modifient votre perception du temps. Au quel cas, il ne nous reste plus qu’un seul conseil, retournez vous coucher !

 

Tags :Sources :papersVia :fuqua
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Notre perception du temps dépend aussi de la variété de nos journées, le cerveau n’enregistre pas ce qui se répète (un peu comme la compression de fichiers zip ^^). Si votre lundi ressemble à votre mardi et à votre mercredi… Au final votre cerveau n’enregistre que semaine de travail = (journée type) x 5.
    Enfin c’est expliqué ici si vous voulez en savoir plus : http://www.teknovore.com/quelle-est-notre-esperance-de-vie-maximale/

  2. Moi une fois, j’ai vu le truc arriver, ça m’a stressé, j’ai respiré profondément et calmement pendant 11 secondes (bien que le fait de pouvoir faire 10 ou 12 secondes m’ait stressé pendant tout ce temps) mais finalement je n’ai pas pu éviter le fossé avec ma voiture.
    J’ai peut-être mal fait un truc…

  3. Le temps passe « trop vite », or la théorie de la relativité nous apprend que plus on va on va vite plus le temps se dilate et semble s’écouler lentement.
    Donc plus te temps passe vite, plus il nous parait lent.
    Donc finalement tout va bien épicétout.

  4. Ce phenomene de perception du temps se produit aussi meme lorsqu’il n’y a pas de taches en conflit !
    Ex : tu dois attendre ton metro ou ton train 10 min. Si t’as rien a faire , 10 min = 25min
    Tu fais un bete candy crush, et hop magie, 10 min = 30 sec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité