Stern Pinball présente Wrestlemania, le flipper le plus évolué au monde !

Stern Pinball Wrestlemania

Si l'ère des flippers semble révolue, remplacés par la multitude de jeux vidéo qui envahissent tous nos écrans, un fabricant fait de la résistance depuis 20 longues années, Stern Pinball. Wrestlemania, leur toute dernière création, est extrêmement évoluée, elle tourne d'ailleurs sous Linux !

Stern est bien connu chez les amateurs de flippers. Depuis quelque temps, le fabricant concevait des tables originales basées sur les licences les plus populaires. C’est au CES il y a quelques jours que le spécialiste dévoilait sa nouvelle vision du flipper ultra-moderne, Wrestlemania, faisant donc la part belle aux stars du catch !

Mais plus encore que le thème de ce flipper, c’est ce qu’il y a sous le plateau qui intéresse. Le directeur des pièces et accessoires de Stern Pinball, Paul Mandeltort, compare cette nouvelle table à une jolie voiture : on l’ouvre pour regarder ce qu’il y a sous le capot. Et là où les tables précédentes fonctionnaient sous un microcontrôleur personnalisé, Wrestlemania – et leurs futures réalisations – tournent sous Linux, un port USB permet même de faire les mises à jour très simplement.

Les pièces sont un savant mélange de production de série et de sur-mesure, y compris pour le câblage CAT5 et les lumières LED. L’audio a aussi été grandement amélioré, il passe d’ailleurs en 3 canaux, parfait pour les bricoleurs qui voudraient y associer stéréo et subwoofer. L’amplificateur double de taille et il y a même une prise jack. Les circuits, électroniques comme électriques, ont eux aussi été largement remaniés. Selon Mandeltort, les circuits qui pouvaient auparavant alimenter trois flippers pourraient désormais en alimenter cinq ou six.

The Rock, John Cena, Triple H, tous les plus grands catcheurs sont présents ! L’occasion de se remettre au flipper ? Probablement…

Tags :Via :The Verge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est pas plus mal parce que dans l’univers des flippers il y avait les electromecaniques dit ECM, jusqu’aux années 80, puis les dot matrix avec leur electronique embarqué et des environnements evolués plateaux, rampes…. la c’est une mise a jour en apparence pas grand chose mais c’est surtout toute la partie electronique qui se met a l’ère de l’informatique.
    Ca reste tout de même un truc de passionné car ca a disparu de la plupart des bars et il ne reste plus qu’un seul fabricant quand on pense a Williams, Gotlieb, et plein d’autres… une page nostalgique s’est tournée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité