Twitter, le meilleur indicateur des maladies cardiaques ?

troubles cardiaques

En temps normal, lorsqu'un médecin soupçonne un possible risque cardiaque, les suppositions ne dérogent pas à la règle. Il s'agit de s'interroger sur les antécédents traditionnels, comme le tabagisme, l'alimentation, l'obésité et ainsi de suite. Mais selon une étude de l'Université de Pennsylvanie, il serait de bon ton de regarder... les tweets du patient.

Voici une nouvelle qui a de quoi surprendre. Pourtant, les chercheurs ont essayé de trouver une corrélation entre le langage utilisé sur le réseau social Twitter et les personnes atteintes d’athérosclérose ou athérome. Il s’agit d’un véritable problème de santé publique, car c’est la cause dominante de la majorité des affections cardio-vasculaires.

Comment nos chercheurs en sont venus à une telle idée ? Ils testaient une ancienne théorie selon laquelle le taux de colère ou de satisfaction d’une communauté est un bon indicateur du niveau global de santé.

Pour mener cette étude à bien, les chercheurs ont comparé 148 millions de tweets géolocalisés issus de 1 347 de contrées américaines, entre Juin 2009 et Mars 2010. Le niveau d’émotion a été mesuré au sein des tweets, comparé à ceux des régions, puis mis en lien avec les taux de mortalité dus aux problèmes cardio-vasculaires.

Twitter n’est pas seulement un bon moyen de prédire les maladies cardiaques, il bat un bon nombre de méthodes classiques. En effet, même si les utilisateurs de Twitter sont assez jeunes, leurs tweets peuvent divulguer des caractéristiques de leur communauté, reflétant un environnement économique, physique, et psychologique. La colère, la négativité, ou encore le désengagement sont des facteurs favorables à de futurs troubles cardiaques, et il semblerait que Twitter et sa spontanéité induite permettent de tirer rapidement les bonnes conclusions, de l’ordre de 36 à 42% !

En somme, on se détend. Ne tweetez pas votre colère, ou vous pourriez mourir jeune.

Tags :Sources :psmag
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité