Non, Nutella n’est pas un prénom pour votre enfant !

Nutella

Aussi loin puisse aller votre amour pour la célèbre pâte à tartiner à la noisette et au cacao Nutella, non, vous ne pouvez - et ne devez en aucun cas ! - appeler votre nouveau-né Nutella. Un couple aura pourtant récemment essayé, le tribunal ayant finalement choisi de refuser d'accéder à leur demande.

Alors oui, les accros au Nutella sont nombreux, certains souffrent même probablement d’une sérieuse sensation de manque s’ils s’en passent durant ne serait-ce que quelques jours… mais de là à donner le prénom à son enfant…

À Valenciennes, le couple qui souhaitait baptiser ainsi son nouveau-né a grandement étonné l’officier de l’état civil en charge, arguant que ce prénom n’est pas dans l’intérêt de leur petite fille. Il est facile d’imaginer les nombreuses « moqueries » et autres « réflexions désobligeantes » dont elle ferait preuve à l’école.

Le tribunal saisi par l’officier a finalement tranché, Nutella est devenu Ella, bien plus joli, non ?

Tags :Via :Golem 13
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’ai entendu en même temps que cette histoire, d’autres parents qui voulaient appeler leur enfant Fraise. Ne passant pas auprès de la justice, ils l’ont finalement appelé Fraisine.

  2. L’aspect le plus intéressant de cette histoire, et sur lequel cet article n’insiste pas assez à mon avis, c’est qu’en absence des parents, c’est un officier d’état civil qui a décidé du nom de leur enfant. J’ai du mal à croire qu’une telle ingérence dans la vie des citoyens soit possible en France au XXième siècle. Et pourtant…

    1. En même temps tu crois pas que dans ce cas c’est plus censé que ce soit un officier d’état civil qui nome le gamin plutôt que les parents ? Ils auraient proposé quoi après ? La Vache Qui Rit ?

      1. Non, franchement je ne crois pas et je ne croirai jamais que qui que ce soit d’autre que les parents puisse choisir le prénom de leur enfant. Je suis bien d’accord que Nutella pour un gosse est d’une connerie crasse mais il doit y avoir un juste milieu entre laisser faire et prendre une décision pareille à la place des parents. Les accompagner, par exemple. Et que la décision ait été prise simplement parce que les parents n’étaient pas là me révolte. Pour preuve, si « Nutella » s’en sort bien en ayant été rebaptisée « Ella », celles qui devait s’appeler « Fraiser » et s’est vue rebaptisée « Fraisine » n’a vraiment pas de bol. Mais on ne peut rien dire puisque c’est une décision officielle.

        1. Désolé pour les coquilles. Je ne me suis pas relu, de peur de ne pas avoir le temps de poster. Merci pour votre indulgence.

        2. Borderlin, ce n’est pas « qui que ce soit » qui a décidé du nom de cette enfant, mais la Justice de ton pays, rendue par des hommes et des femmes qui sont tenus d’appliquer la Loi, laquelle Loi a été votée par des parlementaires, lesquels ont été élus par le peuple… Donc en fait, c’est un peu toi qui a décidé du nom de cette enfant.
          Pour ton information, lorsqu’une enfant nait, son ou ses parents sont invités à déclarer sa naissance et à lui choisir un prénom. Mais l’officier d’état civil qui estimerait ce prénom contraire à son intérêt avertit le Procureur de la République. C’est ensuite le PR qui décide d’engager une procédure. Par la suite, ce ne sont ni l’officier d’état civil, ni le PR qui décident d’attribuer un prénom à l’enfant, c’est un Tribunal. Lors des débats, les parents sont invités à proposer un prénom alternatif dans l’hypothèse où la Justice n’accèderait pas à leur demande. Si les parents ne proposent aucun autre prénom ou s’ils sont absents et non représentés, le Tribunal décide seul.
          La Justice ne fonctionne pas en nuances de gris. Le « juste milieu » dont tu parles existe. C’est la possibilité qui leur est offerte de choisir un autre prénom. Après, si les parents ne prennent pas leurs responsabilités, la Justice s’en charge pour eux.
          Il est inconcevable qu’une enfant puisse porter un tel prénom et heureusement que nous avons (encore) quelques garde-fous de cette nature en France.

    2. Alors là MDR. Tous les jours on vous dit ce que vous devez ou ne pas faire, penser ou ne pas penser. Les gens en on tellement l’habitude qu’ils trouvent cela tout à fait normal et que c’est bon pour eux. De plus nous sommes tous fliqués. Les dernières lois en date votées en hâte et en catimini autorisent les services de police à surveiller vos connexions internet via Skype et autres logiciels de communication en réseau. C’est la fin du secret de la correspondance privée.

  3. Les cons ça osent tout c’est même a ça qu’on les reconnaît…

    Pendant ce temps la, Jihad, Bilbo et autres sont autorisé…

    Ça me dépasse, j’ai beau essayé de comprendre les parents c’est impossible pour une personne normalement constitué…

  4. Lydie, ce sont 2 jumelles l’une qui devait sapellé Nutella et l’autre fraise, finalement aucun des 2 est correct donc ils ont décidé Ella et fraisine

  5. Je me demande au nom de quoi un prénom serait plus acceptable qu’un autre. Il y a des prénom anciens qui peuvent paraître ridicules parce qu’ils ne sont plus à la monde par exemple. Et donc il est possible d’appeler son fils Judas (avec les risques que cela comporte pour l’enfant) mais pas Nutella. Ca reste très subjectif tout de même. Quant à savoir si Ella est plus joli que Nutella, on dira que c’est seulement moins original. On peut considérer aussi qu’un enfant portant en guise de prénom le nom d’un produit très apprécié dans le monte entier jouira d’une certaine popularité. Mais le choix était important. Les parents auraient pu opter pour « Nut » au final ou « Tella » etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité