Cette femme n’a vraiment peur de rien !

Peur

Peut-on vivre sans peur ? Pour certains, la vie est difficile, voie impossible, à cause de leurs peurs, pour d'autres, c'est tout le contraire, ils ne connaissent pas la peur, littéralement. C'est le cas de SM, l'une des très rares personnes sur Terre à ne pas ressentir le sentiment de peur.

SM est une mère de famille comme il en existe tant mais, comme 400 autres personnes sur cette planète, elle est atteinte de la maladie d’Urbach-Wiethe. Physiquement, on ne remarque qu’une « voix rauque et des petites bosses autour des yeux ». Au scanner, ce sont des « dépôts de calcium dans le cerveau » qui apparaissent, « certains […] ont pris le contrôle de son amygdale »…

Mais quand on sait que l’amygdale est entre autre responsable du décodage des stimuli qui pourraient être menaçants pour l’organisme, on comprend que les sensations de peur et d’anxiété de SM peuvent être altérées.

Pour la première fois, des journalistes d’Invisibilia ont pu interroger SM – son identité est gardée secrète, les scientifiques étudient sa maladie depuis maintenant près de vingt ans – grâce à l’un de ses médecins, Daniel Tranel.

Et quand on demande à SM de lui expliquer ce qu’est la peur, elle réponde : « Eh bien, c’est ce que j’essaie de faire – pour être honnête, je n’en ai aucune idée. » Mais elle n’y a pas toujours été insensible. La dernière fois qu’elle a eu peur ? Lorsqu’elle était encore petite fille, elle avait refusé de toucher le poisson que son père venait de pécher par peur d’être mordue.

Mais « son incapacité à ressentir de la peur la rend plus ouverte et amicale que la plupart des gens », la rendant parfois même une proie facile – elle a été menacée par une arme à deux reprises et son premier mari l’avait battue -.

Pourtant, dans l’ensemble, la vie de SM semble plutôt simple : « il y a des jours où [elle pourrait] être au sommet, il y en a d’autres où [elle a le blues]. Mais, 9 fois sur 10, [elle se sent] heureuse. »

Tags :Via :Konbini
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. encore en train d’instrumentaliser les attentats du début janvier avec l’utilisation d’une illustration particulièrement évocatrice mais n’ayant aucun rapport avec la news.

    Si il vous reste un peu d’état d’âme, d’amour propre, bref ce qu’il reste d’encore un peu d’ humain au fond de vous, prenez la peine de passer à autre chose, juste par respect des familles des victimes.

    merci de votre compréhension,

    d’avance merci !!!

  2. « certains […] ont pris le contrôle de son amygdale »…
     »
    je ne savais pas que du calcium auraient pu prendre le controle de l’amygdale, trop fort le calcium, il la pilote via un pad analogique?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité