Bientôt du kevlar dans nos batteries de smartphones

Kevlar

Si nos smartphones deviennent toujours plus performants, ils ont toujours le même point faible, leur batterie. Lorsque ce n'est pas l'autonomie qui pêche, ce sont des problèmes de surchauffe qui viennent gâcher l'expérience. Mais rassurez-vous, le kevlar pourrait permettre de limiter ces soucis.

Certes, un smartphone peut parfois prendre feu, la faute à des courts-circuits opérant dans la batterie elle-même, mais c’est extrêmement rare. La surchauffe est, elle, plus courante, et tout aussi problématique. Des scientifiques de l’Université du Michigan ont découvert qu’utiliser une fine couche de kevlar – cette même fibre synthétique qui sert à concevoir les gilets pare-balle – dans la batterie pouvait limiter ces risques de surchauffe.

Il suffirait ainsi d’une épaisseur de 15 à 20 nm de kevlar pour réduire l’espace entre les deux électrodes de la batterie, et diminuer de fait les risques de court-circuit. Les avantages de cette technique ne s’arrêtent pas là puisque l’autonomie pourrait même être optimisée et l’épaisseur de la batterie légèrement réduite.

Mieux encore, et c’est important pour les utilisateurs que nous sommes, cette technique est parfaitement viable, elle devrait être utilisée dans la production de masse de batteries dès la fin de l’année 2016… À suivre !

Tags :Via :Clubic
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité