Pourquoi les tablettes du futur ne vous brûleront pas les genoux

Peter McGuinness

Aussi puissantes peuvent être nos tablettes actuelles, elles souffrent de leur miniaturisation, notamment en matière de dissipation d'énergie. Il n'y a qu'à lancer un jeu un peu gourmand en ressources pour s'apercevoir que la machine peut vous chauffer sérieusement les genoux... Mais le futur s'annonce assurément plus frais !

Imagination Technologies, la société à qui appartiennent les processeurs MIPS et les technologies graphiques PowerVR, veut bâtir un futur où les tablettes sont très puissantes et aussi très efficaces en terme de gestion d’énergie. Nos confrères de VentureBeat ont eu l’occasion d’interroger Peter McGuinness, haut cadre chez Imagination Technologies, durant le CES.

L’homme avait entre les mains une tablette sur laquelle tournait une application servant à faciliter la conduite – avec détection de proximité, avertissements divers, etc -. Autrement dit, cette application utilise énormément de traitement d’image, en temps réel, pour fournir des informations exploitables à l’utilisateur. CPU et GPU communiquent donc énormément, faisant transiter toutes ces données via des buffers, souvent des copies d’eux-mêmes. D’ailleurs, dans ce genre d’application, il n’est pas rare d’avoir six ou sept de ces copies.

Imagination Technologies a mis au point une technologie permettant de minimiser au maximum ces copies de buffers. « Zero Copy » – c’est son nom – offre ainsi un gain de performances globales impressionnant, tout en sollicitant un minimum les composants matériels.

Pour l’heure, la tablette Dell Venue 8 est l’une des rares machines à en bénéficier – une autre tablette en est équipée mais pas encore rendue publique -. Mais les résultats sont sans appel. À sollicitations similaires, les températures sont clairement maîtrisées avec cette nouvelle technologie.

De fait, cela permet d’envisager plus sereinement des appareils comme les casques de réalité virtuelle, les lunettes à réalité augmentée ou les smartwatches, par exemple. Et Imagination Technologies est très proche d’Oculus notamment, où ils ont pu grandement aider sur toute la partie graphique, omniprésente, et réduire ainsi les temps de réaction de quelques millisecondes à quelques microsecondes.

Concernant les smartwatches, Imagination Technologies travaille tout particulièrement avec Inada, qui utilise d’ailleurs MIPS et PowerVR sur sa gamme IOT. Avec ces technologies, on obtient une autonomie de six jours, en pleine utilisation, bien au-dessus de la concurrence. Et tout ceci, grâce notamment aux processeurs MIPS, bien moins consommateurs en énergie que les ARM et bien plus sécurisés !

À suivre !

Tags :Via :VentureBeat
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Ivre, il se brûle les genoux avec sa tablette en jouant à Heroes Saga »

    Franchement, j’ai jamais eu une tablette qui chauffait au point de me bruler, (tiede au pire, et encore)
    En plus elle fait quoi sur les genous la tablette ? Un portable passe encore, quoi que ce n’est pas sa place, mais une tablette …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité