Concevoir un bébé à 3 parents, une possibilité ?

bébé

Cette semaine aura été marquée, mardi, par une grande avancée dans la législation britannique. Le Royaume-Uni est ainsi devenu le premier pays au monde à autoriser la conception de bébé à partir de trois ADN.

Approuvée par 382 députés contre 128, cette décision doit encore être validée par la « Chambre des Lords » le 23 Février prochain. Cette formalité ne fait néanmoins pas oublier l’opposition de certains qui avancent des problématiques éthiques, médicales, légales voir même sociales, alors que le processus concerne le remplacement d’une infime partie défectueuse de l’ADN de la mère par celui d’une donneuse .

A la limite de l’eugénisme pour certains, cette pratique médicale vise surtout à éviter à certains bébés de souffrir de la maladie héréditaire de leur mère. Le procédé repose sur le remplacement de la mitochondrie défectueuse de la mère par celle (saine) d’une autre femme.

La mitochondrie représente le générateur d’énergie des cellules. Elle possède son propre ADN dont la mutation touche 1 bébé sur 200 au Royaume-Uni. Les conséquences de cette mutation génétique transmise par la mère sont très variées. Problèmes neurologiques, musculaires, cardiaques, surdité, diabète sont autant de troubles possibles. Les cas les plus graves et les plus rares entrainent finalement la formation de maladies mortelles.

Le Royaume-Uni autorise désormais la fécondation in vitro avec les ADN de trois concepteurs (les parents et la donneuse) pour lutter contre ces mutations génétiques. Les ADN de deux femmes sont bien utilisés pour remplacer la mitochondrie dégénérée de la véritable mère du futur bébé. Mais la donneuse ne livre que son  ADN mitochondrial qui représente à peine 0,1 % de l’ADN des cellules humaines. L’enfant conserve donc, malgré cette pratique, les principales caractéristiques génétiques de ses deux parents.

Tiens donc, une nouvelle avancée scientifique qui se voit opposée par des détracteurs. Etonnant.

Tags :Via :Wired
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Quelle belle connerie.
    A force de jouer les apprentis sorciers, on ne sait pas ce que l’on va produire.
    La nature fait que l’on doit etre 2 pour se reproduire pas 3 (sauf à féconder 2 oeufs)
    Quelleest vraiment la différence avec les nazis qui ont essayé de produire un super homme en jouant sur les chromosomes (YY pour femmes, XY pour homme, donc on essaie de faire YY pour un super homme)
    On connait le résultat.

    « Mais la donneuse ne livre que son ADN mitochondrial qui représente à peine 0,1 % de l’ADN des cellules humaines »
    Génétiquement, 0,1% est déjà beaucoup, 1 changement peut avoir un impact conséquent.

    l’homme diffère du singe par 1% de l’ADN mais il s’avère justement (est c’est très intéressant) que la plupart de ces différences ont lieu au niveau de l’ADN non-codant ce qui indique donc que ces séquences sont également très importantes

    1. 1/ La différence se situe dans le but recherché.
      Ici il est question de faire en sorte que l’enfant évite les maladies héréditaires des parents. C’est un peu comme un don du sang ou un don d’organe, le but est de prévenir et/ou guérir des maladies. C’est totalement différent des Nazis.

      2/ Je reviens sur ton expression : « Jouer les apprentis sorciers ». A mon sens, ca ne pourra jamais devenir un argument convainquant, qu’elle que soit la discussion. Pour qu’une personne puisse revendiquer cette expression sans faire d’hypocrisie, il faut qu’elle n’ai jamais eu de contact avec la médecine en général.

    2. La différence entre le nazisme et ce qui est fait là est que les Nazis faisaient des sélections afin d’obtenir un « surhomme », il n’est nul question de ça, ici, il s’agit juste de remplacer une partie déficiente qui atteindra forcément le nouveau-né et l’amènera à avoir une vie pénible dans le meilleur de cas sinon à poster tous les jours sur viedemerde dans le pire.
      Le but n’est pas d’obtenir une meilleure vision, une endurance au dessus de la moyenne ou un intelligence hors du commun, simplement de pouvoir mener une vie normale sans être au-dessus des autres et surtout sans le handicap qui serait forcément survenu.
      On est très loin de l’eugénisme auquel tu fais référence et ça me choque beaucoup moins que tout ce que l’homme fait avec matière agricoles premières (OGM) qui atterrissent forcément dans nos assiettes, qu’on le veuille ou non.
      Quant-à concevoir un bébé à 3, j’en connais qu’ils l’ont fait en cours de soirées où le nombre de participants était bien plus nombreux.

    3. La nature évolue. Ainsi, il n’est pas non plus naturelle d’ingurgiter des antibiotiques quand tu tombe malade, il n’est pas non plus naturelle de se faire vacciner dès notre plus jeune âge, et il n’est pas naturelle de te faire poser une pile dans le coeur quand tu es cardiaque. Mais tout ça peut nous aider à mieux vivre. A la différence des nazis qui voulaient manipuler la génétique non pas pour guérir/aider mais pour créer/détruire (une nouvelle « race »).

    4. pour info,,,
      LA RACE SUPERIEUR, CE NEZ PAS CELLE QUI LE GEN0NE PARFAIT, MAIS CELLE QUI A LE GEN0ME LE PLUS DIVERS,,,,
      Les nazis ne l’avaient pas compris, ils croyaient plus en Lamarck qu’en Darwin !
      en resumé, sans faire de racisme :
      le metissage est superieur a la pureté raciale !!

  2. Et les virus tel que les cancers , sida , etc… Ces derniers s’adaptent en fonction de leurs hôtes donc comment vont ils évoluer avec ce 3 eme type ?
    Si ils développent des résistances et/ou qu’ils deviennent plus agressifs envers des humains né normalement , qu’est ce qu’on fait ?

    1. Je pense que tu n’as pas bien saisi le sujet et ton questionnement, légitime, mais non à-propos, la mitochondrie n’est pas une maladie, de fait ta question tombe à l’eau 😉

      1. « […]Le Dr Miguel Jean du CHU de Nantes se dit « perplexe, pour ne pas dire stupéfait de voir cette technique mise en avant ». En effet, « elle est totalement expérimentale et nous n’avons aucun recul. » Ainsi, « nous n’avons aucune idée de l’interaction entre l’ADN nucléaire (du noyau) et l’ADN mitochondrial. Car même si ce dernier est supposé sain on ne sait pas comment cette association va réagir. Il n’y a aucun recul sur l’évolution des enfants qui naitraient grâce à cette méthode. » D’autres maladies pourraient-elles résulter de cette interaction ? « Nous n’en savons rien », poursuit-il.[…] »
        https://fr.news.yahoo.com/trois-adn-b%C3%A9b%C3%A9-britanniques-jouent-151517108.html

    2. « Les cancers » ne sont pas des virus pour rappel.

      En plus ça enchaîne bien « [s’]ils deviennent plus agressifs envers des humains né normalement » c’est joli ça…

      Les virus, bactéries et autres saloperies ne deviendront pas agressif car la configuration ADN sera identique à celle rencontré sur des humains que vous qualifier de « normal » puis que l’ADN de ces enfants par-faite-ment nor-maux proviendra de 3 de vos « humains normaux » donc des configurations aux quelles sont déjà confrontés les agents infectieux.

      Se fessant vous brillez par votre méconnaissance du sujet en plus de votre discours haineux et discriminatoire envers des êtres humains même pas encore nés !

      1. « Haineux & discriminatoire  » …
        Je l’admets , je n’ y vais pas de main morte dans mes propos mais bon je ne le pense pas vraiment c’est juste que j’aime piquer .D’ailleurs ça a fonctionné puisque vous m’en avez fait la remarque :) .
        Entre théorie et pratique il y a souvent une différence , d’où le mot « expérimentation  » .
        Qui vivra verra après tout , il ne faudra pas venir pleurnicher si la bourde est apocalyptique et irréversible .
        Je conçois une chose unique et sûre , ça va faire l’objet d’un dépôt de brevet qui va rapporter des masses encore , après tout faut bien défendre son porte monnaie par ses temps de crise me direz vous ( et ça vient me faire la morale sur l’éthique … ) .

  3. Une autre question .
    N’étant pas né naturellement qu’en pense l’islam et ses fondamentalistes ( vu que c’est d’actualité ) ?
    Après tout ce n’est pas dieu qui a décidé mais l’homme ici .

    1. Bizarre ta question. Pourquoi tu ne te demande pas ce qu’en pensent les fondamentalistes de tous bords, comme ceux qui sont descendus manifester contre le mariage pour tous par exemple, les « bons chrétiens » ?
      En même temps, ta dernière phrase répond à ta question je pense.

    2. Alors pour éluder cette question, on pourrait répondre que puisque Dieu a fait l’homme à son image, quand l’homme décide de changer quelque chose sur lui, c’est avec l’aval de Dieu.

      Après chacun ses croyances hein…

    3. il dit faites des enfants !!!!
      les homos n’en font pas,,,, mais les polygames en font davantages !
      moi, perso,,,,
      je dis que les couples mariés LGBT, doivent etre obligés d’adopter ou d’avoir des enfants (quelque soit la maniere),,,
      pour qu’ils fassent bien comme tout le monde (corvée de couche, de biberons, de nuits, de docteurs, de crise d’ado, ect,,,,)
      YA PAS DE RAIS0N QU’ILS EN PR0FITENT PAS CES C0NS !!!

  4. C’est tout bonnement honteux!! Où va-t-on sérieusement? Quelque soit le prétexte on ne manipule pas la nature. Ces malades mentaux vont mettre fin à l’humanité beaucoup plus tôt que prévu. Déjà qu’on est mal barré avec Google et consorts qui veulent faire de nous des robots qui leur répondent au doigt et à l’oeil mais alors là!! Les facteurs risques sont beaucoup plus importants que les bénéfices d’une telle pratique d’autant plus que ce sont les imperfections qui donnent un sens à notre vie…

    1. « Ces malades mentaux vont mettre fin à l’humanité beaucoup plus tôt que prévu.. »

      Ce ne serait peut-être pas une mauvaise chose. En effet, à quoi sert l’humanité ?

  5. on ne manipule pas la nature???
    donc tu as besoin d’une greffe tu la refusera?
    tu t’es pété une jambe, tu refusera une broche pour consolider le mechouis qu’il te reste, tu refuse les vaccins donc par la même occasion et ainsi que tout les médicament de synthèse?
    Heureusement, si tu vis de la sorte, tu ne vivra surement pas si longtemps qu’un être humain évolué…
    Sinon simpa comme article, çà explique beaucoup de chose et si on lit bien on s’aperçoit que c’est juste du fournisseur d’énergie que l’on change et non l’adn représentant l’être humain au final. « La mitochondrie représente le générateur d’énergie des cellules. Elle possède son propre ADN »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité