Pourquoi vous ne devriez pas laisser bébé jouer avec votre iPhone/iPad

bébé tablette

Les partisans de l’anti-connectivité vont être ravis de prendre connaissance des résultats d’une nouvelle étude concernant les usages intensifs des appareils connectés. Tablettes et smartphones auraient des conséquences néfastes pour le développement des plus petits.

Cette nouvelle étude a été réalisée par une équipe de chercheurs de l’Ecole Universitaire de Médecine de Boston. Les résultats ont été publiés dans le mensuel spécialisé Pediatrics. En conclusion, les chercheurs qui en sont à l’origine recommandent de ne pas laisser les enfants de moins de trente mois approcher seuls d’une tablette ou d’un smartphone.

Pourquoi ? Afin d’éviter les problèmes de développement sensoriel et moteur pouvant être perturbés par l’usage d’appareils tactiles ou connectés. Pour les chercheurs, rien de tel que les interactions humaines pour favoriser l’apprentissage des mathématiques et de la science par exemple.

Tablettes et smartphones ne doivent pas remplacer l’interaction humaine, l’usage des appareils électroniques est même totalement déconseillé avant que les enfants ne se rapprochent de l’âge d’aller à l’école.

Appareils électroniques, la cause de tous les maux….

L’usage des tablettes et smartphones par les plus jeunes était déjà considéré comme un facteur aggravant de l’obésité ou encore du manque de sommeil des enfants. Les résultats de l’étude de Boston tendent à démontrer qu’au-delà des pré-adolescents, les conséquences de l’usage des appareils connectés peuvent être d’autant plus néfastes pour les plus petits.

Aujourd’hui, il faudra donc ajouter les problèmes d’apprentissage et de développement sur le dos des appareils électroniques pour que le tableau soit complet…

Tags :Via :BGR
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. On s’en doutait déjà, vu que les étude sur les effets néfastes de la TV sur les enfants ont été réalisé depuis un bail.

    maintenant posez vous la question de savoir pourquoi le gouvernement, bien mieux informé que le péquin moyen, met tant d’entrain à vouloir mettre des tablettes à l’école et ce dès le plus jeune age.

    J’aie bien ma petite idée mais bon on va plutôt laisser les zombies chercher par eux même avec de la chance ils redeviendront peut être humains à nouveau.

  2. Mais laissez moi loler lolesquement mais doucement,

    la plupart des enfants dont (ou « que » je sais plus) j’ai vu se servir d’appareil comme des tablettes ou autres smartphones, pc étaient LARGEMENT plus en avance que leurs congénères à l’école maternelle, ma fille y compris.

    MAINTENANT, faut pas être débile non plus, on sait très bien que il y a deux groupes de parents, ceux qui donnent ce genre de gadgets à leur enfants histoires de ne pas avoir à s’en occuper et ceux qui considèrent que cela fait parti d’un apprentissage et partages avec cela d’autre activités moins virtuel (sport sorti, puzzle toussa toussa) et savent faire la part des choses.

    Cordialement,

    un papa geek.

  3. Je pense que c’est le même genre d’étude qui disait il y a 15000 ans qu’il ne fallait pas laisser jouer les enfants avec des silex.

    Ou que l’étude de 1740 qui dit que manger une patate donnerait la peste ET la lèpre.

    Ou que l’étude qui disait en 1800 que si un homme atteignait 100 km/h dans un véhicule il deviendrait instantanément fou.

  4. J’ai lu les commentaires précédents, vous avez raison mais le problème n’est pas la selon moi. Un très jeune enfant (0-3ans) n’a pas la capacité à de discerner le réel de l’imaginaire (superstitions, terreurs « injustifiées », absence d’experience, etc.) donc le confronter à un appareil électronique seul pourrait perturber sa perception du réel et tout le développement qui en découle.
    Obligez un enfant à plancher sur un problème de maths « à la main » et des connexions synaptiques vont se créer dans son cerveau, de même si ils se piquent sur des orties en jouant dehors, etc.
    Dorénavant pour les générations futures, grandir sans être envahi de gadgets « qui-facilitent-la-vie » va devenir un véritable luxe, non pas réservé aux plus riches, mais aux plus instruits, qui savent que toute création humaine se naît de contraintes et non de facilités…

    1. +1 avec toi : le résultat de cette étude semble être, je pense aussi, exactement ça (sans plus de détails ni source).
      Mais là où je pense que tu devrais te remettre à la place d’un papa (ou d’une maman), c’est sur le fait qu’on ne laissera jamais un petit TOTALEMENT libre, sans surveillance et sans rien d’autre qu’une tablette présente dans la pièce, et ça pendant une longue période.
      Ce genre d’études me rappelle celles qui ont été faites pour diaboliser le THC : avec des rats en labo et du THC pure. Aujourd’hui même le Sénat parle de « vente contrôlée »…

      Et puis, les gadgets qui-facilitent-la-vie permettent de ne pas avoir à recréer la roue tous les matins… oui c’est ça l’évolution, on avance, on avance !

      Après c’est sûr, petit à petit on perd des choses plus terre à terre.

    2. Si tu savais le nombre de parents qui laissent leurs enfants seuls devant un iPad, histoire d’avoir la paix et de ne plus les entendre crier.

      Moi même je l’avoue j’ai déjà prêter ma tablette au plus grand de 10 ans.
      Bien mal m’en a prise car il avait farfouillait dans tous les paramètres de ma machine et m’avait tout déréglé. Heureusement il n’a pas envoyé de mails ou acheter des application sur l’App Store.

  5. je pense surtout que les connections wifi,bluetooth,nfc…
    sont mauvaises pour les petites tetes en developpement.
    l’usage d’une tablette ou d’un smartphone ce n’est pas plus degradant pour le developpement de l’enfant qu’un stylo et une feuille de papier!on a quand meme evolue les enfants aussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité