Elle prévoit d’accoucher… sur Mars

Maggie Lieu Mars

Malgré les différentes problématiques que posent le projet Mars One, le porteur du projet, Bas Lansdorp fixe toujours ses objectifs de colonisation à 2024. Quelques centaines de candidats au voyage sans retour ont d’ores et déjà été sélectionnés, et parmi eux, une jeune anglaise au projet bien précis.

Maggie Lieu, étudiante britannique en astrophysique âgée de 24 ans, fait partie des heureux « chanceux » sélectionnés pour intégrer le projet fou de Mars One. Au programme, ce voyage prévoit un aller simple et la colonisation de la planète rouge par les premiers humains extraterrestres.

Capitalisant sur son jeune âge, Maggie Lieu envisage de s’installer sur Mars pour y fonder sa famille. Elle vient ainsi de déclarer à la presse anglaise vouloir être la première femme à concevoir et accoucher sur Mars et devenir ainsi la mère du premier Martien.

« Pour développer une colonie, nous aurons à concevoir des enfants sur Mars. Cela devrait représenter un véritable challenge, personne n’a jamais réalisé aucune recherche sur l’accouchement dans un environnement à « faible gravité ». Je pense que ce serait incroyable de pouvoir le faire, puisque le premier enfant à naître sur Mars serait le premier Martien ! »

Avant de pouvoir concrétiser son projet, et dans le cas où finalement, Mars One devienne une réalité, Maggie Lieu devra aussi avoir été sélectionnée parmi les 40 élus finaux. En 2014, il faut donc encore remplir beaucoup de conditions pour accoucher d’un extraterrestre…

Tags :Via :20 minutes
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je ne sais pas si je suis trop optimiste avec le projet Mars One, mais le projet est tellement beau que je ne peux pas m’empêcher d’y croire. Et si des gens aussi brillants que le prix nobel Gerard t’Hooft soutiennent le projet, ce n’est peut être pas si impossible que cela…
    http://www.teknovore.com/mars-one-peut-coloniser-mars/
    Pour l’histoire du bébé, si on veut une véritable colonie, il va bien sûr falloir la peupler!

    1. Faire une colonie de plusieurs milliers/millions d’individus avec pour seuls parents les… allez… 10 astronautes. Ca fera une belle colonie de débiles XD

      1. C’est ce que je me disait aussi au debut, mais ils ne vont pas envoyer seulement 40 personnes au total. Si sur les 40, la moitier ont 1 enfants (on va supposer qu’idealement on aura 10 filles et 10 garcon), on aura deja 10 nouveau couples potentiel qui peuvent se former. Le temps qu’ils arrivent au stades ou ils pourront se multiplier, d’ici la, nous auront envoyer d’autres personnes sur Mars.

        Apres je pense qu’au bout d’un moment il y aura bien des cousins cousines qui feront des bebes aussi, c’est inevitable je pense ^^.

  2. Ce serait génial de voir ça de mon vivant.
    Le seul soucis, c’est qu’à priori, si la gravitation n’est pas comprise entre 8.5 et 10, les bébé mammifères naissent avec des malformations. Bref, il lui faudra rester dans une centrifugeuse pendant 9 mois. Et après, si par chance ça marche, il restera le problème de développement de l’enfant en faible gravité martienne (3.71 contre 9.81 sur terre).
    Mais bon c’est certainement un sacrifice à faire pour aller de l’avant…..

  3. il n’a jamais été dit qu’il n’y aurait qu’un seul voyage. C’est juste que les vaisseaux dont nous disposons n’ont pas la capacité d’emporter énormément de monde+vivres+matériel.
    Il y aura plusieurs voyage déposant plusieurs vagues de population, de vivres et de matériel. Croire que l’on fait une colonie avec 40 individus sur des conditions aussi hostiles et inconnues c’est beau mais pas réaliste. Il faudrait des siècles (et cà si c’est un ****drome géant) pour que la population deviens importante.
    quand a la gravité….on peut trés bien l’augmenter c’est pas les outils technologiques qui manque aujourd’hui …

    1. En ce qui concerne la gravite, ca risque d’etre compliqué je pense. Autant creer une gravité artificiel peu etre realisable pour une station spatial, mais en ce qui concerne une autre planete c’est difficilement imaginable. (Mais on ne sait pas encore de quoi le future est fait ^^)

      Ce qui se passera (je pense, mais je suis pas du tout scientifique), c’est que la population de Mars va rencontrer pas mal de probleme de santé du a la plus faible gravité de la terre. Les premiers bebe risque d’avoir du mal je pense, mais l’espece humaine finira pas evoluer pour s’adapter a son environnement.

      Au final, dans plusieurs siecles, quand un martien voudra aller faire un tour sur terre (si elle existe toujours), il sera confronter a la gravité plus importante que celle de Mars et du coup il va aussi en chier ^^.

      Mais ce projet m’impressionne enormement et je suis curieux d’en voir le resultat ^^

  4. Messieurs je vais vous decevoir mais l homme n a jamais ete sur la lune
    On ne possede pas la connaissances scientifiques necessaires
    Alors pensez bien qu un voyage sur mars est inenvisageable

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Oui enfin tout le monde ne vit pas dans le monde de Tintin…
      Tu ne nous as pas déçu, on s’attendait tous à ce qu’un rigolo avec un savoir pseudo-scientifique débarque et claironne avec aplomb une grosse connerie (tes sources? les sites qui révèlent les complots Ummites-Raëlien-Franc-maçonniques? Ceux qui prennent des lens-flare pour des ovnis et les libellules pour des créatures fantastiques? Ceux qui prennent de haut tout ceux qui leur expliquent pourquoi tel objet sur telle photo apparaît de telle façon et les traitent avec mépris de « débunker » alors même qu’ils sont incapables de lire et comprendre un simple exif? ).
      On fait vivre toute l’année des humains à bord de l’ISS, la base est la même, faut juste prévoir le module de retour.
      Donc là, tu prends ton petit carnet à la page de la liste des choses à faire avant de mourir et tu peux cocher « Se ridiculiser sur un site en assénant une connerie comme une vérité indémontrable parce que j’y crois ». C’est bien de douter, faut pas que ça t’empêche de réfléchir par toi-même pour autant 😉

  5. Ne soyons pas naïfs… 2024 est dans 9 ans… Quels progrès avons-nous fait depuis 2006?… La technologie ne sera pas prête.
    Les projets de vie en espace fermé ne fonctionnent pas encore alors qu’on les test depuis 30 ans, ou bien il faut beaucoup d’espace.
    Si on envoie des gens sur Mars en 2024 ils ont peu de chance de ne pas arriver au bout vivant (rayonnement cosmique, tout ça), et les potentiels survivants mourront en quelques semaines.
    Rêvons, et continuons à y travailler, mais ne soyons pas naïfs non plus.

  6. « Elle projette d’accoucher en plein milieu du désert du Sahara/Antarctique, isolée de tout, sans assistance extérieure. Youpi »
    Je trouve ça plutôt inconscient et irresponsable.
    Déjà, on est encore loin d’arriver à de telles spéculations, au jour où la main de l’homme n’a toujours pas mis le pied sur Mars.
    Irresponsable, car quelle est la part de responsabilité de la mère dans le devenir de cet enfant? Sans même parler des complications éventuelles d’une grossesse sans assistance médicale, sur une planète à faible gravité, quelle responsabilité prendra la mère en cas de décès de l’enfant, consécutif à son exposition à un environnement aussi extrême?
    En droit pénal, c’est ce qu’on appelle un mauvais traitement sur une personne vulnérable du à son âge, et ayant entraîné la mort. Ça vaut quelques dizaines d’années derrière les barreaux dans beaucoup de pays.
    Au moins, même au beau milieu du Sahara, il y a de l’air respirable.
    Alors oui, il faudra bien une première, mais là, c’est un peu mettre la charrue avant les bœufs. Avant d’en arriver là, ne faudrait-il pas déjà qu’un hominidé mette ses pieds sur le sol de Mars, s’installe et installe les structures nécessaires à une autonomie longue?
    Mais enfin je salue l’audace, car il faudra bien une première, et tout du moins ce genre d’intention permet de préciser la volonté l’homme à conquérir la planète Mars dans un futur pas si lointain.

  7. Il faut…il faudra…etc… Je me demande qui nous oblige à être con et débiles. Dieu ?
    On veut coloniser mars. C’est certes intéressant mais est-ce nécessaire ?
    Quand on sait ce qu’on à fait de la planète terre et qu’il y a largement assez d’espace pour nous tous…C’est certes très intéressant cela dit et on nous dira que c’est comme ça, que c’est l’évolution, qu’on n’a pas le choix…Quant à vouloir donner naissance au premier martien…Sans commentaire.

  8. Sinon on peut se servir de l’argent et des cerveaux pour récupérer toutes la merde qu’on fait sur Terre avant d’aller faire de même sur Mars.

  9. En gros elle prévient les autres futur habitants qui l’accompagnerons qu’elle est open pour se faire sanctionné sur un canapé Martien ?

  10. Cette espèce de débile a été sélectionnée ? Bonjour le sens scientifique et responsable d’une mère prête à faire une « expérience » sur son enfant à l’occasion de son voyage suicide.
    Il y a encore des gens débiles au point de ne pas comprendre que les vols spatiaux sont faits pour étudier, pas pour habiter/coloniser/se-prélasser ?
    Va-t-on demander « au public » de choisir les partants ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité