Les bouées estivales sont en fait de parfaites luges !

luge

Vous partez prochainement au ski et êtes lassé du tarif des remontées mécaniques et de la location de matériel ? Le hack imaginé par les équipes de Airboard devrait vous satisfaire : elles se sont inspirées des bouées sur lesquelles nous paressons l'été pour les transformer en luges gonflables.

Il n’est plus nécessaire de partir dans de lointaines contrées et de débourser des mille et des cent pour s’amuser avec la neige. Une simple colline légèrement enneigée fera amplement l’affaire. Qui plus est, notre gadget est extrêmement facile à transporter une fois dégonflé.

Savamment installé en haut de la pente, vous n’aurez qu’à l’empoigner et dévaler le versant, les bosses et obstacles se sentiront à peine puisque le joujou est un amortisseur naturel. Evidemment, la marque n’a pas occulté de lui fournir de solides renforts, histoire de ne pas crever en route.

La version adulte peut supporter jusqu’à 135 kilos et tous les sauts que vous lui ferez subir… Le seul hic, comme à l’accoutumée, reste le prix de l’engin. Il vous faudra débourser pas moins d’un minimum de 330 euros. A ce tarif, faites une fondue dans la foulée, vous n’êtes plus à 20 euros près.

luge insert

Tags :Sources :shopblessthisstuff
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Affirmation 1 : une bouée estivale fait une parfaite luge.
    Affirmation 2 : acheter une luge à 330 euros.

    Question bête : pourquoi ne pas acheter une bouée estivale beaucoup moins cher ?

  2. Pour avoir eu l’occasion de faire du airboard, il ne s’agit pas juste de vulgaires boués. Elles sont en tissu et le caoutchouc présent en dessous que vous voyez sur la photo est un jeu de carres qui vous permet de diriger l’engin qui peu atteindre des vitesses folles et faire des sauts sensationnels. Plaisir garantie, parole de snowboarder.

  3. Attention tout de même il y a déjà eu des morts, avec les véritables bouée de plages sur des pistes de ski damée, elle son trop rapide et incontrôlable le premier obstacles peut faire très mal.

    1. Tout à fait d’accord, il y a 4 ou 5 ans je me souviens qu’à Courchevel 1850 un mec s’était payé un pylône du Jardin Alpin en descendant la piste (pourtant verte) sur un matelas pneumatique…

      J’ai pas été témoin de la scène mais les pisteurs avaient dit que la victime était morte sur le coup :s.

  4. Une simple chambre à air de roue de camion fait aussi bien l’affaire. Plus besoin de casser vos luges plastiques pour vous amuser. Et côté prix, c’est bien moins cher qu’une luge classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité