Ne tombez pas dans le panneau de la voiture volante…

Terrafugia's Transition

C'est bien simple, tous les 6 mois, nous entendons parler d'une nouvelle voiture volante et cette année 2015 ne fera évidemment pas exception. Le calendrier est parfaitement au point et le Daily Mail nous confirme donc que la Terrafugia's Transition sera bientôt commercialisée... Alors, info ou intox ?

Le titre de ce papier ne laisse pas de proie au doute : effectivement si l’on nous annonce une voiture volante, celle-ci est censée se pointer depuis 2008… La dernière fois que nous avons eu des nouvelles de la Terrafugia’s Transition, nous nous situions aux alentours de l’été 2014, 6 mois plus tard, cela n’aura pas loupé, voici qu’elle pourrait être libérée en 2016 !

Il n’y a pas de miracle et il n’y a aucune nouvelle information qui justifie le retour de cette voiture volante…. Si ce n’est l’engouement du public et un joli taux de clics assuré. Apparemment, aucun communiqué de presse n’aurait été envoyé, ce qui a de quoi laisser dubitatif et penser que cette arrivée imminente serait plutôt un bel appât.

La seule solution pour obtenir une voiture volante est certainement d’attendre sa lettre de Poudlard et de devenir ami avec Ron Weasley (et Hermione, tant qu’à faire, la Saint-Valentin est à nos portes). Soyons bons joueurs, et espérons tout de même que cette auto arrive sur le marché. Après tout, elle ne manque pas de promesses.

harry potter voiture

« Le véhicule sera capable de décoller et d’atterrir à la verticale, notamment grâce à ses moteurs électriques de 600 chevaux et à son moteur plus conventionnel de 300 chevaux. Côté autonomie, il faudrait s’attendre à 800km et son tarif devrait avoisiner les 279 000$ (200 000€). »

Tags :Sources :dailymail
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Mais pourquoi parler de ça ? sérieusement ? vous pensez vraiment que quelqu’un attend des voitures volantes ? vous vivez dans un autre monde……

    On doit contacter qui chez Gizmodo pour avoir une explication sur votre ligne éditorial complètement à côté de la plaque ? ou alors directement NetMediaEurope ?

  2. J’ai fais comme job student libraire et tous les anglophones m’assuraient que le Daily Mail, c’était du même niveau que le Closer ou autres magazines du même genre.

    J’aime vos sources Gizmodo. 😉

  3. C’est pas demain la veille que la sécurité aérienne va laisser le pin-pin standard se balader avec son propre coucou. Des voitures volantes il y en a plein, aucune n’a reçu les autorisations nécessaires à la vente et l’exploitation commerciale, le problème est plutôt a ce niveau là. Imaginez la foire que ce serait si tout le monde pouvait décoller quand il veut (sans transpondeur, sans contrôle aérien…Voyez en exemple la réglementation pour les ULM.

  4. En effet, il faudrai changer la legislation routières, trouver un aéroport qui accepte l’atterrissage et le décollage, et de plus… le bruit… etc etc… on ne verra pas les voitures volantes de sitôt… par contre… drônes automatisés transportant de la maison au travail (si on a des parking extérieurs ou sur les toits) et super silencieux et stable et sécurisé (électrique)… là… je pense que ça décollera… car faudra changer quelques lois et je ne pense pas que cela posera trop de prob… si c’est silencieux

  5. Le fail… allez voir la source et lisez l’article en anglais: elle n’a fait que copier coller quelques paragraphes dans google translate (d’où le « released » qui est traduit en « libéré »)

  6. Faut pas trop se faire d’illusions, si cette « voiture » volante est un jour commercialisée, la législation la considérera comme un avion, point barre. Donc décollage/atterrissage depuis un aérodrome, dépôt d’un plan de vol, etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité