Apple serait-il en train de concevoir une voiture pour concurrencer Tesla ?

Tesla Model S

Les géants IT diversifient aujourd'hui grandement leurs activités. L'exemple le plus frappant est bien évidemment Google. Apple n'est pas en reste non plus et pourrait suivre les pas de la firme de Mountain View en concevant sa propre voiture. C'est en tout cas la folle rumeur qui circule depuis peu.

Le web s’est affolé tout récemment lorsqu’une voiture appartenant à Apple a été vue circulant en Californie. Sur son toit, des caméras façon Street View. La marque à la pomme pourrait bien sûr travailler sur un service comme celui de Google mais une source affirmant être employée chez Apple affirme que le géant travaille à concevoir un véhicule, le tout dans un projet qui « changera le paysage et fera véritablement concurrence à Tesla ». Les caméras sur cette mystérieuse voiture pourraient servir à visualiser la route et aider les ingénieurs à développer le logiciel de conduite autonome, par exemple.

Et ce n’est pas la première fois qu’un lien est, semble-t-il, établi entre Apple et les voitures. Il y a quelques mois, la firme de Cupertino semblait lorgner sur Tesla Motors. Dans une interview publiée l’année dernière, Mickey Drexler, membre du conseil d’administration d’Apple, dévoilait que Steve Jobs avait déjà considéré construire une voiture. Mais, moins réjouissant, ceci pourrait simplement faire référence à un système de contrôle avancé basé sur l’iPhone…

Pourtant, avec pas moins de 12 caméras sur son toit, cette voiture semble bien trop équipée pour un système comme Street View, d’autant qu’« elle avait des caméras pointées vers le sol à ses quatre coins ». Mais, comme le rappelle 9to5Mac, « seules 6 entreprises ont les autorisations nécessaires pour tester de tels véhicules [autonomes] et Apple n’en fait pas partie. »

Il y a donc de fortes chances qu’en guise de iCar, les amateurs de la marque à la pomme ne doivent se contenter d’un service de cartographie comme le Street View de Google. Mais le rêve est tout de même permis ! Apple a bien évidemment refusé de commenter tout ceci.

Tags :Via :Daily Mail
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. la première voiture reconnue comme étant immatriculée chez Apple date d’une semaine environ. Une fois la news relayée, de nombreuses autres voitures ont été signalé dans plusieurs états, y compris Hawaï et New York. Le fait que les voitures soient très loin du QG d’Apple est en soit une preuve quasi certaine que ce ne sont pas des voitures autonomes (on ne voit pas les voitures autonomes de Google en dehors de la grande région de SF). De plus, certaines de ces voitures ont été vues en train de circuler dans des états où la législation actuelle interdit la circulation de véhicule autonome. Pour conclure, une analyse de l’emplacement des caméras sur le véhicule révèle l’absence de caméra visant directement l’avant du véhicule, ce qui serait complètement aberrant pour un véhicule autonome alors que les informations venant de l’avant sont primordiales, mais assez logique dans un véhicule de mapping de rue où au contraire ce sont les bâtiments sur les côtés et non la rue elle même qui a de l’importance.

    Mais merde… vous la suivez l’actualité chez vous ? Comment ça se fait que j’en sache plus que vous sur la question alors que je visite seulement un seul site d’informations technologie (Appleinsider, pour ceux que ça intéresse. En anglais, certes, mais avec des vrais articles bien détaillés et expliqués).

    1. Ah oui, j’oubliais : le choix des véhicules (Dodge Caravan) tend aussi à confirmer la thèse du véhicule de mapping, du fait que le Caravan est assez haut, et plutôt stable, et qu’il offre un important volume intérieur pour embarquer tout le matériel nécessaire au traitement de l’information du mapping.

    2. Apple serait… Apple ferait… Apple sortirait…

      Dans les faits, Apple ne fait plus rien d’innovant.
      Il vont nous sortir leur montre inutile, piège à gogos et autre neuneux. Et c’est tout.

    3. Tu crois tout savoir toi.

      Mais tu n’as pas raison. C’est bien une étude sur les véhicule autonomes. Pas forcément pour faire une voiture Apple, mais pour développer du logiciel surement.

      Bref, tu ne sais rien. Tu ne fais que répéter, comme un perroquet, ce que tu as lu ailleurs.

  2. Super.
    Une voiture avec une prise de charge propriétaire.
    De temps en temps, il y aura des « erreurs de synchronisation » avec la prise de charge qui refusera de charger.
    Fabriquée en un bloc, le capot moteur sera scellé avec des vis propriétaires et de la colle. iFixit va attribuer une note de 2/10 en réparabilité.
    Lors de la sortie du nouveau modèle iCar 2S, notre modèle précédent n’étant qu’un iCar 1 sera tout à coup beaucoup plus lent. Surtout si on installe la nouvelle mise à jour qui promettra un tableau de bord plus joli.
    La voiture ne pourra pas transporter de personnes en surcharge pondérale au risque de plier le châssis et de frotter la route.
    Le pare-brise en verre Gorilla Glass 12 incassable cassera quand même.
    La clé de contact sera remplacée par le bouton home à empreintes digitales. Qui ne marchera pas avec des doigts mouillés ou froids.
    Alors il faudra rentrer son code.
    Lors d’un freinage d’urgence, la voiture demandera « êtes vous sûrs ? », il faudra cliquer sur OK sur le tableau de bord.
    Siri nous questionnera sans cesse sur nos destinations et nous déconseillera d’aller au bar, car l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.
    Un Jailbreak permettra d’installer une application pour qu’il ferme sa gueule, de débrider le tachymètre et un cochon qui danse sur l’écran de tableau de bord.
    La voiture révolutionnaire sera vendue 60% plus chère que la concurrence.
    Blendtech, fabricant de blenders, va se lancer dans la fabrication blenders géants.

    1. Bug de clavier, désolé.
      Sur la iCar V1 il y aura une banquette à l’arrière mais on ne pourra pas y accéder. Les portes arrières arriveront dans la V2, ainsi que les essuies-glaces !

  3. Il faudra sûrement payer 0,99$ par km pour avoir le droit de l’utiliser.
    L’autonomie sera de 50km.
    Un killswitch permettra d’arrêter et boucler le véhicule dès qu’une infraction au code de la route défini dans les conditions générales de vente sera commise.
    Les roues auront une taille propriétaire révolutionnaire et ne pourront être changée.
    La maintenance ne pourra se faire que dans un Apple Store, et le véhicule ne sera plus réparé après 3 ans du fait de son obsolescence, mais une remise de 10% sera généreusement appliquée lors des black fridays pour la mise à jour pour la somme de 100000$.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité