Un Commodore 65 vendu sur le sol Français se monnaye 23 000 dollars !

Commodore 65

Seriez-vous prêt à casser votre PEL pour vous offrir un pan de l'histoire de l'informatique ? Si de nombreux collectionneurs désespèrent de mettre la main sur l'Apple I, ce n'est pas le seul modèle capable de séduire les nostalgiques. Les précurseurs du domaine comprendront sans doute pourquoi ce Commodore 65 se monnaye à 23 000 dollars sur la Toile.

Près de 30 ans nous séparent de la sortie de l’emblématique Commodore 65, classé au panthéon des ordinateurs ayant fait l’histoire de l’informatique. En l’occurrence, ce prototype a été créé en 1990 et fut « conçu pour être le dernier grand système 8-bit », selon Brian Benchoff de Hackaday qui a repéré l’ annonce d’origine sur eBay.

Hélas, on ne peut pas toujours avoir un succès fou et le projet a rapidement été arrêté. Toutefois, certains exemplaires du C65 ont été commercialisés et nous les retrouvons aujourd’hui en vente sur le web.

C’est donc le cas de ce modèle vendu sur eBay pour pas moins de 22 862 dollars, qui est de plus sur le sol Français, à Neuilly-sur-Seine ! Ce bijou est une petite rareté, seulement 50 à 200 Commodore 65 (également connus sous le Commodore 64DX) existent toujours !

Tags :Sources :ebay
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et biensûr tu n’a pas pu t’empêcher de parler de apple….

    ah Commodore…j’ai encore 2 glorieux amiga dans un coin de la remise qui fonctionne comme au premier jours quand il me prend l’envie de les démarrer….mais faut avouer que 23 000 dollars….je vendrais pour ce prix, mais je n’achèterais pas.

  2. « Un Commodore 65 vendu sur le sol Français se monnaye 23 000 dollars ! »
    Autant mettre le prix en euros directement s’il se vend sur le sol français, non ?

  3. J’en ai 1 ou 2 dans le grenier… a l’epoque je programmais les jeux en basic, enregistré sur k7 avant d y jouer.

    Ca va de soi, qu’une faute de frappe, faut tout refaire :(

  4. Danc cet article, on parle du Commodore 65, un prototype/machine de pré-serie de chez Commodore jamais commercialisé et sortie dans la nature à la faveur de la liquidation de l’entreprise vers 1994/1995. Le nombre de machine construite est flou : entre 50 et 200 suivant les estimations. La machine n’est pas vraiment emblématique, car connu surtout par des historiens de l’informatique et de fans hardcore de Commodore. Ce fut la dernière tentative de trouver un successeur au Commodore 64 après des tentatives comme le C16 ou C128 entre autre.

    Techniquement la machine est un c64 aux hormones avec un processeur plus rapide, 2 SID pour le son, et des modes d’écran le rapprochant d’un Amiga 500.

    Pour le contexte, Commodore était alors dans le flou, ne sachant réellement dans quel direction aller : plus de 10 millions de C64 avaient été vendu, mais l’entreprise peinait à lui trouvé un vrais successeur en hésitant entre 3 lignes de produits différentes et incompatible : c64, Amiga et PC-DOS… Une succession de mauvais choix pousseront la firme à la faillite en Avril 1994.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité