Succès commercial et champagne pour le RaspBerry Pi 2 !

Raspberry Pi 2

Grande nouvelle pour le RaspBerry Pi 2 ! La firme à son origine vient d'annoncer avoir vendu 5 millions d'exemplaires de ce mini-ordinateur ! Le succès est exceptionnel puisque la Fondation n'avait vendu que 1,75 million d'exemplaires de la première mouture. 

L’annonce de cette nouveauté avait de quoi faire plaisir aux plus geeks d’entre nous. En effet, le RaspBerry Pi 2 promettait monts et merveilles, 6 fois plus rapide que son prédécesseur grâce à l’utilisation d’une puce Broadcom BCM2836 cadencée à 900 MHz.

Bien sur, il convient de mettre les choses en perspective, si les chiffres sont impressionnants, il faut savoir qu’une marque comme Apple écoule environ 5 millions de Mac… par trimestre. Toutefois cette annonce est tout à fait prometteuse pour le marché du « Do-it-yourself« . Le Raspberry a certes une excellente réputation mais son tarif de 35 dollars a nécessairement aidé au succès. Que vous soyez simplement curieux ou pour équiper une école d’informatique, son prix a amplement de quoi séduire.

Notons cependant que bien que très performant – les benchmarks ont même confirmé qu’il supporterait Windows 10 -, le PI2 a subit ses premiers écueils : l’un de ses composants ne tolère pas les flashs au xenon à cause d’un problème de photosensibilité et d’exposition. Le modèle est donc encore perfectible, mais un tel engouement va certainement motiver la fondation à le rendre toujours plus puissant et véloce… Et en attendant, bravo et champagne !

Tags :Sources :engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En même temps tout ceux ayant acheté la version 1 se sont fait couilloner.
    L’appellation « mini-pc » est juste théorique. En pratique c’est autre chose… C’est juste bon à rien en faite…
    Je pense que tous les possesseurs de la version 1 se sont jeté sur la version 2 car ils ont lu « 6 fois plus puissant » et se sont dit « ah on va peut être enfin pouvoir en faire quelque chose »

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Un module pour ouvrir sa porte de garage à la voix (grâce à SIRI)
      Une table basse de jeux d’arcade pour se la raconter quand on invite du monde à la maison.
      Une Beetbox pour faire de la musique avec des betteraves.
      Un robot Roomba.
      Un netbook.
      Une pirateBox /-)
      Un serveur domotique GPIO.
      Un serveur SqueezeBox (Logitech Media Server)
      Une liseuse vocale de tweets.
      Une alarme pour votre domicile.
      Un lecteur d’audiobooks.
      Un serveur Owncloud.
      Un char d’assault.
      Un connecteur OBD-II (pour la voiture)
      Un serveur BitTorrent.
      Un serveur FTP qui fonctionne à l’énergie solaire.
      Une borne d’arcade MAME.
      Un transmetteur FM.
      Un NAS.
      Un serveur Git
      Un serveur de mail.
      Un outil de surveillance du trafic routier.
      Un cadre photos numérique.
      Une Time Machine.
      Un module pour piloter ses guirlandes de Noël.
      Un serveur web. (ou un « blog »… enfin, un serveur LAMP quoi)
      Des lunettes Raspberry Pi.
      Un distributeur de tickets.
      Une machine à conseils.
      Un ordinateur pour apprendre aux enfants à développer des jeux vidéos [PDF].
      Un ordinateur de bord pour la voiture.
      Un boite à outils pour faire du pentest (avec Pwnie Express que j’adore)
      Un super ordinateur.
      Du LightPainting (Allez voir, c’est magnifique)
      Une station météo.
      Un indicateur visuel pour savoir si vous êtes toujours connecté au net.
      Un portefeuille pour transporter vos Bitcoins.
      Un serveur Asterisk (pour la VoIP).
      Un serveur VPN.
      Un module DSLR qui se connecte à un appareil photo Reflex et qui permet de transférer les images via le Wifi ou de contrôler le déclenchement à distance.
      Un module de prise de photo en haute atmosphère avec un ballon sonde.
      Un lecteur RFID.
      Un tracker GPS.
      Un serveur VPN à domicile.
      Un serveur de webcam.
      Un quadcopter pour survoler le jardin de la voisine.
      Une machine à café pilotable et programmable à distance.
      Un relai TOR.
      Du détournement de Kindle pour l’utiliser comme un écran.
      Un baladeur capable de lire du MOD, S3M, IT ou encore XM.
      Une Super Nintendo.
      Des enceintes AirPlay.
      Un avertisseur d’emails reçus.
      Un Raspberry Pi… overclocké.
      Un flipper.
      Une radio pour écouter la BBC avec le décalage horaire.
      Un spectacle pyrotechnique.
      Un robot pilotable à distance.
      Un serveur de synchro pour Firefox.

      http://korben.info/idees-raspberry-pi.html

      1. Dans tout ce que t as cité aucun n est utile au commun des mortels

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      2. C était pour le pi 1 ça
        Owncloud ou tor c’est pas viable sur le pi 1.. Trop poussif et l’USB partagé avec l’Ethernet ecroule tout
        Idem un vpn sur ça c’est mignon mais pas assez robuste.

  2. Même sur de « simples » communications comme celle-ci, vous arrivez à écrire un article erroné…
    Il s’est vendu 5 millions de Raspberry Pi en tout, c’est à dire tous modèles confondus, de puis la 1ère génération.
    Avec un peu d’esprit critique, vous vous seriez demandé comment ils ont vendu 5 millions d’exemplaires d’une nouvelle carte annoncée il y a moins de 3 semaines.

  3. Quelle est la pertinence dans cet « article » à comparer le volume de Mac vendus avec celui du Raspberry Pi ?
    Autant le comparer avec celui des carottes vendues chaque année en France (environ 300 000 tonnes en 2013, ça au moins c’est une info vérifiable).

    1. Ha non, il ne faut pas tout confondre, déjà tu n’es pas sur la même architecture et ce n’est pas le but de ces machines, si ça permet de faire tourner des émulateurs vintage, ça ne permet aucunement de faire tourner des jeux PC et encore moins des récents.
      Déjà sur un NUC (pour rester dans le « petit ») tu es sur la bonne architecture mais trop faible en matériel (CG par exemple) pour le faire tourner convenablement. La différence de prix n’est pas pour rien sinon tu imagines bien qu’on serait tous sur des micros PC pour gamer.
      Le raspberry pi (et pi2) sont à destination de projet libres qui nécessitent une certaine puissance de calcul en permettant d’embarquer un système de taille très réduite (domotique/ réseau/ modélisme/ etc…).
      Dans quelques années en revanche, on finira par arriver à cette taille et consommation pour du gaming mais pas encore (j’imagine 10/15 ans encore).

  4. @lao
    Tu as tout à fait raison et il ta pleins d’autres usages encore et @roux a part dire de la merde?

    Je rajoute une plex box / un chromecast like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité