L’homme doit être moins agressif, sans quoi il sera fini !

Stephen Hawking

L'homme arrive aujourd'hui clairement dans une impasse. Son obstination à forcer l'ordre des choses pour son propre avantage, son agressivité envers le moindre obstacle, cela ne fait que le desservir. Stephen Hawking a d'ailleurs récemment délivré quelques précieux commentaires allant dans ce sens au Musée des Sciences de Londres.

Lorsqu’on lui demande quelle part de l’humanité devait le plus être améliorée, le physicien répond sans hésiter : « Le défaut humain que j’aimerais le plus corriger, c’est son agressivité. » « Elle aura probablement permis de survivre durant l’âge des cavernes, pour obtenir davantage de nourriture, de territoire ou de partenaires avec lesquels se reproduire, mais aujourd’hui, elle menace de tous nous détruire. »

Les armes de destruction massives en sont un exemple. L’homme est devenu suffisamment intelligent pour les inventer, mais « une guerre nucléaire majeure signifierait la fin de la civilisation, et peut-être la fin de la race humaine », affirme Stephen Hawking.

L’empathie serait alors la clef. Et pour qu’elle revienne sur le devant de la scène, l’homme, plus sain, plus intelligent, devra probablement fuir cette planète : « Je crois que le futur sur le long terme de la race humaine passera par l’Espace, il représente une grande part de notre survie future, puisqu’il pourrait permettre d’empêcher la disparition de l’humanité en colonisant d’autres planètes. » Comme si se retrouver à flotter dans l’Espace, dans un monde totalement nouveau, nous offrirait la chance de prendre soin de nos semblables. Mais qui sait, peut-être prendrons-nous un jour conscience que toutes ces guerres sont souvent sans intérêt et représentent un risque majeur !

Tags :Via :Cnet
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. L’argent est-il une religion ?
      Le pétrole est-il une religion ?

      2 domaines dont les américains ont une grande conscience, et qui ont passé le stade du danger pour les hommes.

      1. Je C pas pourquoi a chaque fois que j’entends « Stephen Hawking » dans les medias, je peux pas m’empecher de penser « Un esprit saint dan un corps saint »

    2. Le fanatisme religieux est aussi présent chez les catholiques aux USA. Il est présent chez les créationistes. Il est même présent chez certains athés (Craig Hicks, 3 morts).

      En ce qui concerne les intégristes musulmans, il n’y a rien d’alarmant. En fait, si on leur donne de l’importance c’est à cause des USA qui cherche à se créer un méchant à combattre afin que sa production d’armements continue à bien se porter.

      Mais dans les fait, les intégristes sont ridicules. Laissés seuls, ils retourneraient rapidement à l’âge de pierre. Leurs armes proviennent de Russie, de France, ou d’ailleurs. Leurs voitures, du Japon, de l’Europe, ou d’ailleurs. Toutes les technologies qu’ils utilisent viennent d’ailleurs.

      Les intégristes sont incapables de produire des missiles, des voitures, des avions, des mitraillettes, des centrales électrique, des munitions, etc.

      Laissons-les s’amuser seuls dans leur coin.

      Le plus grand danger, ne vient certainement pas des « hommes des cavernes ». Le danger vient des pays « civilisés » qui arment ces intégristes pour se faire du fric. Ces mêmes pays qui créent toutes les conditions nécessaires à l’éclosion de la guerre, pour leur plus grand profit.

      1. il parlait de fanatisme religieux en général…pas uniquement d’intégrisme musulman et il est vrai que si tu regardes à travers l’histoire, pratiquement tous les principaux massacres ont pour prétexte la religion..!

    3. le plus grand danger de l’humanité c’est la minorité qui la gouverne,

      Un exemple qui nous concerne directement,

      les ambitions bellicistes et impérialistes du gouvernement français actuel ne sont pas les motifs qui ont permis au PS d’avoir le pouvoir, hollande n’a pas été élu par le peuple français pour semer la zizanie au moyen orient ni pour se froisser avec la Russie, encore moins pour le mariage pour tous, … bref on comprend bien que même dans les pseudo démocraties d’occident l’opinion et les aspirations des peuples sont bafoués,

      Et n’allez pas croire que les pro atlantistes et ultra sionistes du PS sont les seuls à avoir trahis le peuple, Sarko avec le referendum de 2005 en a fait tout autant, ainsi que ces prédécesseurs avant lui.

      il est mignon le père Hawking mais on voit qu’il se mouille pas trop en réduisant le problème à l’humanité en général. Réglons le problème des chefs politiques (parfois également des chefs politiques) et des merdias (pas d’autre nom à donner aux semeurs de chaos qu’il sont exclusivement) et l’humanité sera enfin en paix.

      Hawking on l’entend tellement souvent dans les medias d’ailleurs qu’il en devient suspect. Apparaître en effet aussi souvent dans les médias mainstream c’est juste la preuve que vous êtes un bon collabo du système.

      C’est un choix qu’il a le droit de suivre mais ça décrédibilise tout ce qui peut sortir de sa bouche synthétique du coup.

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    4. pas stupide ce commentaire mais rétorquer les propos d’un tel esprit t’as du culot.
      Moi à chaque que j’entends ou lis ce qu’il a pu dire, je ferme ma gueule et je suis sous le charme.

  1. c’est dommage il était bien partie pour que je sois enfin sur la même longueur d’onde avec sa vision des choses. ensuite, il m’a perdu avec l’espace.

  2. Une chance que ce best pas tlm qui pense comme toi pluplu sinon personne se soucirais de rien – aucun recherche, aucune invention, ect. Tres egocentrique comme commentaire champion

  3. Le mec, le lundi il nous dit que les IA seront notre fin, et le mardi que l’homme est trop agressif ? Mais est-il conscient qu’il est plus facile d’apprendre le mandarin à une IA que de faire aimer la vanille à un humain qui ne l’aime pas ? Que de faire manger un steak de bœuf ou une tranche de jambon à 25% de la planète (ce qui fait déjà 50% en tout). Quel vœux pieu stupide !
    Mais qui mieux qu’une IA pourrait nous sortir de cette agressivité à l’échelle de toutes les instances collectives ? (juges, sécurité)
    Je m’explique : vous vivez dans une ville dynamique qui a plein de pognon et qui a vraiment une politique de ville épatante. Arrivent quelques logements sociaux, des « cas » sociaux, quelques prostituées et toute la suite de racailles. Et bien vous vous apercevez vite que tout est perdu.
    Maintenant prenons le même cas dans un pays totalitaire.
    Vous appelez la police d’état et on dilue dans l’acide les fauteurs de troubles.
    Alors la question est : où vaut-il mieux habiter ?
    Dans le pays des liberté ? Dans le pays totalitaire/sécuritaire ?
    La réponse n’est pas dans les faits, mais dans les à cotés implicites des deux situations : dans le pays totalitaire, ce qui vous garantit une certaine tranquillité est aussi détourné par le pouvoir à d’autres fins, et il n’est pas exclu que les pires racailles se retrouvent de temps en temps à des places stratégiques.
    Dans le pays libertaire, par contre, il n’est pas exclu que certains petits cons s’amendent ensuite et deviennent plus tard politiciens ou ministres (ce qui semble justifier le fait qu’on ne les ait pas dissout) ou entrepreneurs. Après tout, dans chaque étudiant diplômé, n’y-a-t-il pas un bizuteur sadique qui sommeille.
    Bref, toutes ces imperfections peuvent être gommées en confiant la direction intellectuelle de certaines opérations de sécurité quotidienne (je parle de la surveillance et de la logique d’intervention) et certains rouages de la justice (qui se doit d’être logique) à des IA que l’on prendra soin de contrôler.

    1. Alors que Hawing nous parle à juste titre d’empathie, tu nous parle d’IA. Je ne pense pas que l’IA soit bon pour nos libertés ou pour notre justice. Ce qui permet de juger les actes d’un homme, c’est justement son histoire, sa psychologie. C’est de comprendre l’Être humain dans sa singularité et sa complexité. Une IA ne permet pas cet empathie.
      Les « racailles » ou petits cons » ne sont pas les maux d’une société. Ils en sont les symptômes.
      Il ne sert à rien de vouloir se débarrasser de la « racailles » sans faire un bilan de fond : pourquoi il y a de plus en plus de violence ? De délinquance ? De pourris (dans les gouvernements, aux plus hauts postes) ?
      Si tu laisses de la confiture sur la table, tu aura beau éliminer les fourmis qui y sont attirées toutes les 5 minutes, si tu n’enlève pas cette foutu confiture, elles reviendront sans arrêt. De même, si on n’arrive pas à un équilibre dans le monde, une plus grande égalité, il n’y aura de cesse d’y avoir de la délinquance. Dans un monde de plus en plus individualiste, tout le monde va chercher à tirer son épingle du jeu par n’importe quel moyen…
      L’empathie, je vous dis ! L’Être humain est trop complexe pour le laisser être géré par des machines.

      1. C’est ton avis.
        Certains prétendent aussi que la circulation d’un croisement ne peut pas être gérée par un feu tricolore (« ah oui, faut comprendre qu’il vaut parfois mieux laisser passer le gros camion avant de stopper une file … et puis quand des piétons veulent traverser, etc, etc).

        1. Qu’est ce que tu comprends pas dans le terme « empathie » ? Ce terme fait référence à l’émotion et aux sentiments.
          Tu penses que les machines en sont capables ? Après comparer l’Être humain à la circulation routière c’est un peu.. juste.

  4. Moi je trouve qu’il a pas tort l’ami Stephen toute cette énergie, cette technologie, cette ingéniosité employée pour surveiller, combattre et manipuler l’autre. Sans l’agressivité on aurai sans doute trouvé une façon plus intelligente de vivre ensemble en arrêtant de scier la branche sur laquelle on est assis. L’avidité est une forme d’agressivité, un besoin de surpasser l’autre…

  5. Mdr. Il y a peu de temps, le danger était la super IA de la mort que l’homme n’a pas encore crée. Maintenant on enfonce des portes ouvertes en affirmant que la problème de l’homme réside dans ses instincts primitifs. Sans blague ? Non vraiment sans déconner ? On ne s’en doutait vraiment pas. Nous sommes donc finis car ce n’est pas prêt de changer et quant à l’empathie, rare sont les individus qui en sont capables.Mais comme dit ce n’est qu’une hypothèse de plus qui ne repose sur rien. Quoi qu’il en soit, l’agressivité ne profite qu’à une minorité.

  6. Coloniser d’autres planètes, peut etre est-ce la une solution, qui toutefois reste temporaire. Partir aulleurs pour y refaire les memes erreurs.. la solution est ailleurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité