Ce projet Kickstarter vous propose d’acheter des pets enfermés dans des bocaux

bocaux

Le projet Kickstarter du jour dépasse les limites de l'entendement. Il ne propose en effet rien de moins que de vendre des bocaux renfermant des pets provenant du monde entier. Avis aux collectionneurs ?

S’il y a bel et bien une philosophie derrière ce projet Kickstarter, nous ne l’avons pas (encore) saisie. Et quand bien même la plate-forme de financement participatif a déjà eu l’occasion d’accueillir des projets borderline, celui-ci est véritablement unique dans son genre.

D’ailleurs, ses prédicateurs annoncent d’entrée la couleur : « Nous voulons partager des pets avec le monde entier. Des pets de 80 nationalités différentes ont été collectées, pour votre plus grand plaisir. » Si vous désirez savoir si les pets « lâchés » en Egypte, au Japon, en Corée du Sud, et même au Japon, ont une senteur différente de ceux sentis en France, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire : sortir votre carte bancaire, et vous acquitter de 9 dollars pour soutenir un projet ambitionnant de récolter quelques 10 000 dollars. Et pour les collectionneurs, une offre à 500 dollars à même été listée, donnant accès à 80 bocaux, renfermant tout autant de « senteurs ».

Roy Stanton, l’instigateur de ce projet, a avant cela bourdonné dans le secteur du jeu vidéo, de la peinture et de la musique. Comme quoi, on ne sait jamais de quoi demain est fait : qui dit qu’un jour vous ne serez pas à la tête d’un empire aussi décalé ?

Envie de vous offrir un bocal renfermant un pet unique ? C’est par là que ça se passe !

Tags :Via :mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. il faut quand même 10k$ pour acheter des bocaux de verre et péter dedans, félicitation à ce monde de merde qui fait tout pour se fouttre en l’air…

  2. C’est le fantasme de tout le monde de pouvoir enfermer son pet dans un bocal hermétique (enfin en tout cas c’est le mien ☺) mais à mon avis, quand on ouvrira le bocal, ça ne sentira plus rien…
    Donc plus pour le fun que réel intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité