New York City sera-t-elle bientôt ensevelie sous les eaux ?

Le jour d'après

New York City faisant face à un impressionnant Tsunami, la Statue de la Liberté ayant de l'eau jusqu'au cou, l'une des villes les plus emblématiques au monde qui se noie littéralement. Ainsi commençait le film de Rolland Emmerich, Le Jour d'après. La situation sera probablement "moins catastrophe", mais la ville de New York pourrait très bientôt se retrouver sous les eaux.

Selon un rapport annuel sur le changement climatique – un extrait à lire ici -, la température de la ville qui ne dort jamais pourrait grimper de 7°C d’ici 2100. Les eaux monteraient ainsi de 1,82 mètres si rien n’est mis en place pour ralentir ce réchauffement. Des scientifiques, des experts et de nombreuses infrastructures spécialisées ont été mises à contribution pour tenter d’imaginer la situation de la ville la plus peuplée des États-Unis – 8,4 millions d’habitants -.

Une montée de température entraînerait de fait une montée des eaux, laquelle serait visible très tôt. Dès 2020, le niveau pourrait monter de 10 à 20 cm pour atteindre les 1,82 mètres prédits en 2100. Et si la planète venait à suivre ce schéma, les crues centennales – celles que l’on ne constate environ qu’une fois tous les cent ans – pourraient nous toucher tous les huit ans.

Le maire de New York a bien conscience de l’urgence de la situation : « la tâche à accomplir est énorme. C’est pourquoi notre engagement est sans précédent, avec un vaste plan afin de réduire les émissions de CO2 de 80% d’ici 2050. » Encore faut-il que le mouvement se généralise…

Tags :Via :20 minutes
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Alqaida II, le retour !
      cette fois ci ils n’utilisent la voie de l’air, mais la voie marine -lache hyène-
      DANGER0US THE W0LRD IZ S0 DANGER0US !!!

    1. Non, on peut aussi dire ensevelie sous les eaux.
      Arrête de vouloir donner des leçons..

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        1. Nan, mais sérieux, vous n’avez jamais entendu ce terme ? C’est du langage courant. Pas besoin de me sortir tout le dictionnaire. Ni de faire les malins en corrigeant des articles. Si vous êtes si fort, vous n’avez qu’à les écrire les articles. Mais comme toujours, là y a plus personne.. ^^

          Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        2. @super : ouais c’est comme quand on critique un film, on devrait d’abord en faire un avant de se permettre la critique

        3. Critique c’est un métier… faire les malins non :)

          Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  1. En faite on peu pas arreter le rechauffement climatique, il est en constante augmentation depuis bien avant l’ere de l’industrialisation.
    Certes nous l’avons acceleré avec toutes usine a gaz, mais au finale c’est juste inevitable, on va certainement pouvoir le « ralentir » mais pas l’arreter.

    S’il faut que les Amerloc commence a faire quelque chose seulement quand leur habitat est menacer, cela montre bien leur motivation pour resoudre le probleme…

    1. Leur habitat est déjà menacé, ils attendent juste une menace « visible » pour se bouger le cul. Le jour où ils auront les pieds dans l’eau ils commenceront à capter, bien sûr il sera trop tard depuis longtemps.

  2. En théorie une catastrophe naturelle ne se prévoit pas sur le long terme.
    Et il ne faut pas oublier l’homme non plus. Avec les événements actuels un gros boom près du pôle nord par exemple ça pourrait faire monter une belle vague jusqu’à New York

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité