Géolocalisation abusive, quand votre batterie vous trahit…

batterie

Nos chers petits smartphones sont de petites bêtes sacrément curieuses et même bien trop lorsqu'il s'agit de géolocalisation. Tout ceci n'est pas prêt de se calmer si l'on en croit l’université de Stanford. Les chercheurs ont constaté qu’il est possible de géolocaliser un smartphone Android ou iOS simplement en analysant sa consommation d’énergie, dont l’accès n’est évidemment pas protégé.

On pense à tort que seules les données relatives au GPS sont dangereuses et pourtant il ne faut apparemment pas négliger la batterie. Effectivement, il ne faut qu’un peu de logique pour comprendre la démarche des chercheurs : Un smartphone utilise d’autant plus d’énergie qu’il est éloigné de la station de base à laquelle il se connecte. Nos scientifiques ont donc analysé la consommation de téléphones en fonction de la distance séparant les dispositifs et antennes-relais.

Sans connaissance de la localisation des stations de base, ils ont pu déduire la position des appareils en tenant compte des obstacles physiques comme les immeubles, des bornes de rechargements d’une ville, et grâce à une cartographie. On pourrait se rassurer en se disant que les applications ont accès à des informations de consommation globalement flouées par un écran allumé, de l’écoute de musique ou des communications en cours… Seulement, c’était sans compter sur ‘le machine learning’.

« Intuitivement, la raison pour laquelle tout ce bruit [les autres facteurs de consommation électrique] n’induit pas nos algorithmes en erreur réside dans le fait que ce bruit n’est pas corrélé à la localisation du téléphone. […] C’est pourquoi une mesure suffisamment longue de la consommation énergétique (plusieurs minutes) permet à l’algorithme de ‘voir’ malgré le bruit ».

L’étude a été réalisée en collaboration avec l’entreprise israélienne Rafael, spécialisée dans les technologies militaires et leurs conclusions sont atterrantes…  Quelle que soit l’application, sous iOS et Android, elle peut potentiellement accéder à suffisamment de données pour géolocaliser un téléphone, sans autorisation de son utilisateur ! Aïe…

Tags :Sources :silicon
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Je ne suis venu sur cet article que pour plussoyer celui qui ferait la remarque que tu as faite.

      Pourvu que phoenixjp vire ce site bardé de titraclic de ses flux, que je ne sois plus tenté de venir ici en espérant y voir une amélioration.

  1. Là, c’est quand même abusé… Deux articles sur le même sujet à pein à plus d’une semaine d’intervalle ? Sérieusement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité