Aux Etats-Unis, vous pouvez regarder six heures de porno au travail, sans être viré !

Porno

La loi est parfois étonnante, comme en témoigne ce dernier cas... Manifestement, si vous travaillez pour le gouvernement fédéral Américain, vous êtes en droit de regarder 6h de porno au travail, sans être inquiété d'un quelconque renvoi. 

On en voit déjà qui sont en train de garnir leur disque dur externe de films pornographiques, mais la donne ne serait certainement pas la même dans notre contrée. Retour en Amérique donc, au sein de Environmental Protection Agency (EPA), où un employé a été accusé de regarder de deux à six heures de porno par jour sur son lieu de travail. Il menait ce petit manège depuis 2010 et l’enquête a révélé qu’il stockait tranquillement pas moins de 7000 fichiers pornographiques sur son ordinateur, et… Il n’a pas été licencié.

On pourrait facilement conclure que cet homme était payé pour regarder des films porno, avec un salaire dûment fourni par le contribuable Américain. Si certains vont nécessairement grincer des dents, disons qu’outre Atlantique, les systèmes mis en place par les syndicats de salariés et la protection des fonctionnaires sont particulièrement efficaces… Sans doute un peu trop ?

Le cas est  extrême, mais l’enquête de CBS visait à montrer combien il est difficile pour le gouvernement américain de discipliner ou de congédier des employés qui se comportent pourtant mal. Beaucoup de personnes travaillant dans ce secteur aimeraient se débarrasser des employés incompétents, mais le processus est tellement long et complexe qu’il est parfois plus simple de conserver un salarié, même s’il regarde du porno à longueur de journée…

Tags :Sources :cbsnews
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et on parle du débat public/privé en France…
    Quand on sait que le droit du travail est quasi inexistant aux USA, qu’on peut être viré du jour au lendemain (sur le trottoir avec son petit carton d’effets personnels, comme dans les films), sans réel motif, par rapport à cet apparent traitement de faveur dans le secteur public…

  2. je ne vois pas de contradiction.
    Quand on travaille on se fait enc… par son patron. C’est la base même de l’emploi salarié : vous effectuez un travail qui a une certaine valeur et on vous verse un salaire inférieur à ce que vaut votre travail (sinon la boite elle ne gagne rien).
    Si ça n’est pas se faire « carlton de lille »-iser à sec ça ?
    Alors que pour faire passer la douleur de vos sphincters on vous laisse regarder du porno, c’est juste un pis aller.
    Bon, 6 h/jour soit 30h/semaine sur 35h travaillées ça fait peut être beaucoup, et vous devez certainement avoir des problèmes d’audition et des callosités dans les mains (c’est pris en compte comme maladie professionnelle ?).

    1. Je ne sais pas si t’as déjà travaillé à ton compte, mais c’est pas si simple de faire tourner une boite seul. Avoir le temps de gérer les différents métiers, et savoir le faire correctement, à savoir du commercial, un peu de compta, de la facturation, des devis, du sav, de la prod,… Une entreprise permet avant tout de travailler à plusieurs pour mixer les savoir-faires, et le mec qui gère tout ça a bien le droit d’y gagner un peu plus. Après bien-sûr je ne parle pas des abus des patrons du cac40, mais plutôt des TPE et des PME, la grande majorité des entreprises. Je précise que je suis salarié et bien content devoir mon salaire assuré et mes congés payés, même si je suis facturé au client 2.5x mon salaire brut.

  3. Il aurait été bien de savoir pour quel raison il ne c’est pas fait viré avec un peu plus de contenu,

    La ça fait un peux un mec bouffe une pomme et ne s’étouffe pas avec les pepins

  4. En fait on s’en fout. Tant mieux pour lui. Il doit avoir des relations ou être politique, c’est à dire au-dessus des lois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité