Un politicien obligé de confirmer qu’il n’est pas un hologramme !

David Seymour

Décidément, la politique, ce n'est plus ce que c'était. Si vous pensiez que les hommes politiques ne font que se la couler douce, ils vont parfois voir une compétition de sport se retrouvent parfois dans des situations assez insolites. C'est le cas de cet homme qui s'est retrouvé dans l'obligation de confirmer qu'il n'était en aucun cas un hologramme !

Comment a-t-il pu en arriver là ? David Seymour est membre du parlement néo-zélandais, il représente la circonscription d’Epsom. Un citoyen, que l’on ne connait que selon son prénom, Zoe, a soumis une requête via le « Official Information Act » au bureau de John Key, le Premier Ministre de Nouvelle-Zélande. Zoe voulait que le Premier Ministre en personne confirme que David Seymour n’était pas un hologramme.

Selon le Stuff,

Seymour déclare que l’équipe de Key l’a contacté mardi après-midi à propose de cette demande. « Vous ne pensez pas que si vous aviez l’intention de créer une personne de toute pièce, vous auriez fait un peu mieux ? »

David Seymour offre à quiconque le souhaite de le voir en personne pour confirmer sa présence physique. Et si vous n’aviez pas confiance en vos yeux, il est possible de le toucher… contre 5$…

Qu’il y ait des hologrammes durant les conseils des ministres et autres réunions de ce genre passe encore… Mais qu’un homme politique puisse être un hologramme…

Tags :Via :Neatorama
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je pense que la demande de confirmation que le gars n’est pas un hologramme n’est pas à prendre au sens premier, mais est plutôt une raillerie de la part de la dite Zoe à propos de l’utilité/la présence de ce politicien à des assemblées etc…
    Ceci dit, je n’ai pas creusé la question… qui ne m’intéresse pas. J’avais 3 min à tuer. 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité