Ivre après avoir mangé quelques frites

frites

Consommer de l’alcool doit toujours se faire avec modération. Mais respecter cette règle ne serait pas si simple. Certains n’ont ainsi pas besoin d’alcool mais de pommes de terre pour vivre l’expérience de l’ivresse. Un jeune américain vient encore de prouver ce phénomène.

Nick Hess est une véritable brasserie à lui tout seul ! Il est atteint d’un syndrome rare mais bien nommé : « syndrome d’auto-brasserie ». L’ingestion d’amidon provoque chez les personnes atteintes par ce syndrome un processus de fermentation de la levure au sein même de leur estomac.

Vomissements, maux de tête, troubles de la concentration et maladresses sont autant de symptômes qui rendaient la vie de Nick Hess difficile, en particulier suite à l’ingestion de produits à base de pommes de terre. L’homme était même accusé d’alcoolisme par son entourage sentant son haleine chargée d’alcool. Problème, Nick Hess ne boit pas.

Une série de tests passés par la suite à l’hôpital aura permis de découvrir le mal de Nick Hess. Depuis, il prend des médicaments adaptés mais devra toujours surveiller son alimentation afin de ne pas prendre une « cuite sans alcool ».

La leçon du jour est en tout cas la suivante : au-delà du fait qu’il faudra rappeler que l’alcool doit être consommé avec modération, pour les personnes atteintes du même syndrome que Nick Hess, il faudra aussi éviter… de déguster des frites avant de prendre la route.

Tags :Via :20 minutes
Dernières Questions sur UberGizmo Help
        1. La vodka c’est de l’alcool de patates,,,,
          enfin, c’est ce kill disent,,,, (vas verifier maintenant toi)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité