Mobile : Xavier Niel veut « diviser de nouveau les prix » des forfaits !

Xavier Niel

Vous aviez apprécié la baisse des tarifs des forfaits mobiles ? Préparez-vous (peut-être) à remettre ça ! Pourquoi ? Xavier Niel aimerait bien relancer la guerre des prix et faire un bon remue-ménage. Le chef d'entreprise estime avoir une marge suffisante pour "diviser de nouveau les prix".

Mardi dernier, Free avait dévoilé une nouvelle box, la Freebox mini 4K sous Android TV alors que de nombreuses rumeurs faisaient état d’une annonce dans la téléphonie mobile. Mais tout est encore possible puisque Xavier Niel, durant la présentation des résultats financiers 2014 de Free, a déclaré – selon Le Figaro – :

Je pense que sur le mobile [nous avons la possibilité] de diviser de nouveau les prix. Il faut nous laisser quelques semaines, quelques mois ou peut-être un peu plus.

La question ne semble donc plus de savoir si une baisse des tarifs est encore possible mais de combien elle sera. Pourrions-nous imaginer le forfait actuellement vendu 15,99€ pour les abonnés Freebox (ou 19,99€) à descendre sous la barre des 10€ (ou 14,99€ pour les non clients Free) ? Pourquoi pas !

Et s’il fallait quelques indices supplémentaires pour cette barre des 10€, Xavier Niel aurait été on ne peut plus explicite au téléphone avec l’un de ses homologues : « Je vais tout péter, tout mettre à 10€. » Le chef d’entreprise a qui plus est affirmé avoir « volontairement laissé aux concurrents un créneau à 10€. »

2015 sera-t-elle l’année d’un nouveau grand chamboulement ? Pour les consommateurs que nous sommes, espérons-le ! Une baisse des tarifs est toujours bonne à prendre.

Tags :Via :Numerama
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Attention à ne pas faire baisser les prix au détriment de la qualité… un forfait à une quinzaine d’euros (appel+sms illimité & plusieurs Go d’internet) me semble déjà bien. On est loin des 40€ de forfaits d’il y a quelques années! Mais il reste des régions où le réseau est médiocre voir inexistant, une vraie 3G+ voir de la 4G au moins dans toutes les agglomérations serait bien venu.

    1. Au prix où il les paie, il y en a des milliers qui attendent devant la porte du bureau de recrutement. Ceux qui ne sont pas contents doivent aller chercher un job ailleurs qui leur conviendra mieux. C’est vrai que s’ils ne trouvent pas, alors ils peuvent se mettre à leur compte, et ils verront combien ils gagneront avec les emmerdements de ceux qui entreprennent.

  2. Des CONSommateurs qui se plaignent de la baisse des prix de biens de consommation courante, pas de doutes. on est bien en France.

    Les propos de Zlatan prennent soudainement tout leur sens.

  3. Le coût peut baisser bien entendu.

    Avec la miniaturisation et l’amélioration des performances des équipements réseau, faire transiter des ondes revient de moins en moins cher.

    Imaginiez vous il y’a 15 ans que vous pourriez avoir chez vous de l’adsl à 30 Mo pour 29,99 € par mois alors qu’a l’époque c’était du 512k (0,5Mo)…..

    En 15 ans les éligibles ont eu près de 60 fois plus pour le même prix (Même moins cher si on enlève l’inflation).

    Toute innovation dans le cadre des technologie de l’information fait baisser le prix du service.

    Faire croire comme orange ou Sfr que des forfaits à 30 € par mois pour deux heures d’appel c’est correct et que cela maintien l’emploi en France c’est une blague.

    Maintenir des marges pour engraisser des actionnaires et ne proposer aucune innovation c’est ce qui a fait que les forfait ont été horriblement chers en France avant l’arrivée de Free.

      1. C’est vrai qu’avec le temps, les performances augmentent et les prix baissent. Mais la consommation de Data augmente aussi en flèche ! Pour dire qu’avec les 50mo d’aujourd’hui on ne fait rien, et n’est donc pas comparable aux 50mo d’hier !

  4. et des antennes pour tous pour quand c bien beau tout ca mr est riche cest cool mais faudrais quil mette de l argent pour les zones blanches au lieu de jouer au pipo

  5. Et sinon une news sur la freebox mini 4k aurait été la bienvenue. Ce choix fait par une société plutôt anti google est pour le moins révélateur.
    Encore une victoire d’Android!

    Quant à savoir si les salaires sont liés aux bénéfices d’une société, reveillez-vous, on est en France!

  6. Free est une abberation française, c’est à dire que pour une fois nous avons un génie grâce à qui nous sommes un des rares pays à avoir eu le modem accessible, puis l’adsl pas chère, puis les offres triple-play, et la chute des prix du mobile, les français trouvent le moyen de chialer.

    Tous le monde l’a dit, et maintenant c’est vrai et ça ne fait aucun doute, les français sous des sous races dont le pays va bientôt s’effondrer, et ça sera bien mérité

    1. Coco, je suis francais tout comme toi, tout du moins c’est ce qui est marqué sur ma CI… Je ne m’en vante pas, c’est un pure hasard que mes parents le soient également. J’aurais pu naitre n’importe ou sur Terre.

      Et ouai je trouve aussi qu’il y a beaucoup de Francaisqui se plaignent, c’est juste que la plupart ne connaissent pas leurs bonheurs et qu’ils sont pour la plupart des réactionnaires refoulés (tradition ?) et pour ton info: le mot race n’existe plus….

      Le pays va s’effondrer, tu dois etre un Nobel d’économie pour pouvoir nous tenir se discours, je te laisse nous en parler…

      1. Un bon Français est un Français râleur ! Nous ne nous satisfaisons pas de ce qui est, nous voulons toujours plus dans un souci d’amélioration constante ! Nous savons en effet que ce monde est loin d’être parfait et c’est par la recherche du toujours mieux qu’on s’en rapprochera car nous en avons la volonté !

    1. Parle pour toi, personnellement j’ai pas à me plaindre de mon abonnement FREE, je peux réellement appeler en illimité (pas comme les autres qui au bout d’un certains temps t’envoi un SMS pour te dire que tu n’es plus illimité), je fais entre 20 et 50H par mois d’appel, malgré la perte de débit sur antenne Orange parfois

    2. Comment, veux-tu que la qualité baisse ? Le réseau restera le même. La qualité ne peut d’ailleurs qu’augmenter.

  7. A quand free carburant ? free alimentation ? free politique ? free péage autoroutier ? free impôts ? free taxes ? Allez Xavier, rentre leur dedans dans le système, tu es le seul à proposer un nouveau modèle économique … et cela marche !!! Tants pis pour les jaloux et les profiteurs historiques.

    1. Poussé trop loin, c’est de la connerie.
      Il faut des prix compatibles avec le taux de refacturation de l’itinérance en Europe (entre opérateurs), sinon on mordra la poussière le jour où l’Europe imposera l’itinérance gratuite (pour le client final) sans légiférer sur le prix de facturation entre opérateurs : tout le monde s’abonnera en France, et les FAI français payeront de lourdes factures aux réseaux des autres pays d’Europe.

  8. Aux niveaux actuels de prix, je préfère qu’on augmente les services intrinsèque du réseau français (services liés à l’utilisation du téléphone en France), pour préparer, à terme, le rooming gratuit en Europe (sans risquer trop d’abonnements d’étrangers aux opérateurs français).
    Si les prix baissent trop en France, tous les européens auront intéret à prendre un abonnement en France. Et donc, le jour où le rooming data DEVRA être gratuit (indépendamment du prix de refacturation entre opérateurs) les opérateurs français pourraient s’exposer à un choc d’ouverture de marché (les autres européens s’abonnant en masse).

    1. Parmi les services que j’attends, il y a la couverture de 100% du territoire (sauf réserves d’hypersensibles aux ondes … mais uniquement ceux dont l’origine de la souffrance sera prouvée en test aveugle entrepris à leurs frais).

  9. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de baisser encore les prix, notamment par rapport aux futurs investissements qui ne sont nécessaire pour la fibre et la 5G.
    En revanche, intégrer 100 Go de data mobile ou faire sauter le fair use serait bien, car dès que l’ont veux plus de 3 Go par mois chez les concurrents de Free Mobile, les prix sont de nouveau à la limite de l’arnaque. Quand Xavier Niel dit qu’il va baisser les prix je pense que c’est de façon indirecte qu’il va le faire : notamment en forçant ses concurrents à s’aligner parfaitement sur son prix de 19,99 € par mois sans surfacturation de la data mobile. La meilleure solution est radicale : proposer un fair use unique (tant aux clients 3G ou 4G sans distinction), avec 50 Go par exemple. Et là les 3 autres n’auront plus le choix que de s’aligner définitivement.

    1. çà pourrait être totalement gratuit , que çà ne leurs couterait encore rien. puis que ce n’est que de la spéculations sur de la communication qui passe sur des ondes

  10. oui, sauf qu’ à peine tu as un retard de 20€ de communications sur le mobile, ils s’affolent et te résilient le compte Free mobile Après çà fait rire les pigeons de la pigeonnier , quand ils te parlent du sans en engagement et de quasis gratuité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité