Les émissions mondiales de carbone stables en 2014 !

Pollution

L'Agence internationale de l'énergie a annoncé que les émissions de carbone sont restées stables pour la première fois en 40 ans, alors que l'économie a progressé.

Les émissions de dioxyde de carbone étaient donc les mêmes en 2013 et 2014, représentant 32,3 milliards de tonnes, ce qui est une bonne nouvelle puisque l’économie mondiale a, elle, progressé de 3% sur ce même laps de temps. Ce n’est pas la première fois que ces émissions néfastes restent stables, toutefois, elles ont toujours été corrélées à un ralentissement de l’activité économique, en 1980, 1992 et 2009. Il s’agit donc d’une bonne chose, même si d’importants efforts restent à fournir, notamment à destination de la déforestation et de la production de béton.

Si ces chiffres sont dus à un effort général visant à réduire les émissions de carbone, ce changement vient principalement de la Chine qui tente de pousser les énergies renouvelables et de conserver son niveau de pollution sous contrôle (mais il y a encore énormément de travail, comme le montre la photo d’illustration de cet article, une vue de Beijing le 9 mai).

Cette nouvelle encourageante arrive au meilleur moment, en amont du sommet de l’écologie qui se tiendra à Paris cette année. En effet, cette stabilité prouve que la croissance économique peut être au rendez-vous sans que l’écologie ne soit la première sacrifiée.

Remettons maintenant les pieds sur Terre : cela ne signifie pas que les niveaux de dioxyde de carbone présents dans l’atmosphère vont diminuer. La vitesse à laquelle les niveaux de CO2 augmentent dans l’atmosphère – nous sommes au paroxysme depuis les trente dernières années – prouvent que si nous ne ralentissons pas la production de dioxyde de carbone, l’atmosphère elle-même deviendra irrespirable pour les générations futures…

On vous explique tout ici.

Hung Chung Chih / Shutterstock.com

Tags :Sources :arstechnica
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. c’est motivant
    j’espere qu’elle baisseront d’ici 2015 meme si c’est asser optimiste comme vision des choses .. j’ai l’impression que les choses vont s’amelioré

  2. Je crois que vous n’avez toujours pas compris que l’effet de serre est NATUREL et que c’est en rien le CO2 qui en es responsable. De plus, ce gaz n’est pas dangereux pour la vie contrairement aux dizaines d’autres que nous relâchons.

    Donc svp les gens, arrêtez de faire les moutons ! instruisez vous et renseignez vous SÉRIEUSEMENT sur le (faux) réchauffement climatique. Vous verrez qu’une fois encore tout n’est question que de $$$$ .

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. C’est pratique la théorie du complot, ca permet de se sentir « grand détenteur du savoir secret », de faire l’intéressant sans avoir a creuser un sujet… et de ne pas changer ses habitudes de consommation.

      Heureusement que les théories pourries n’émettent pas de méthane…

    2. instruisez vous et renseignez vous SÉRIEUSEMENT

      Ce serait intéressant que tu nous donnes une liste non-exhaustive de tes sources sérieuses qui s’appuient, je n’en doute pas un instant, sur des études réputées menées par des scientifiques reconnus mondialement pour leur expertise dans le domaine climatique.
      Ce serait pour notre instruction, pour flatter ton ego et asseoir ta supériorité intellectuelle. Tu ne peux pas refuser pareille opportunité.
      Allez, s’te plaît !
      :roll:

  3. Je partage assez globalement cet avis, bien qu’il ait été noté a maintes reprises défavorablement.
    Le CO2 disparait par simple photosynthèse, il lui est même nécessaire pour qu’elle ait lieu.
    Un des soucis de ce raisonnement est l’inadéquation géographique des lieux de pollution avec ceux naturels permettant de la traiter. C’est infiniment moins grave que le NO2 (Dioxyde d’Azote) et les particules fines de nos véhicules diesel qui posent des problèmes bien plus graves pour votre santé immédiate (et pas celle de vos arrières petits enfants).
    A mon humble avis, le choix du CO2 comme bouc émissaire est purement politique, puisqu’on sait précisément le quantifier, par conséquent le soumettre à la vindicte populaire et au final, le taxer.
    Tout ça au niveau politique, c’est comme le reste, on attend d’être dans l’urgence pour pouvoir passer pour des sauveurs en imposant tout et n’importe quoi puisque vous n’aurez pas d’autre choix que d’accepter. C’est sûr, c’est plus dur d’agir en avance de phase avec un profond travail de fond et d’anticipation pour que les problèmes n’arrivent pas, mais après tout, on a les hommes politiques pour qui on vote non?

    1. Tu vote contre lepène non? Quelle autre choix? aucun. On peut appeler cela un choix comme on peut appeler un chat un train.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité