Pourquoi les robots devraient bientôt s’imposer dans les fast-foods

Robot cuisinier

Imaginez, vous vous rendez dans votre restaurant fast-food préféré et c'est un robot qui prépare votre menu, du début à la fin. Improbable ? C'est pourtant une véritable possibilité si l'on en croit un récent rapport américain. Toutes les conditions semblent réunies pour que les robots s'invitent, et s'imposent, enfin dans les fast-foods.

L’entreprise spécialisée dans les services financiers Cornerstone Capital Group est persuadée que la situation est tout à fait propice à un tel changement. L’augmentation des tarifs de la nourriture à cause des changements climatiques et les conséquences encore incertaines du plan Obamacare – qui pourraient augmenter les coûts des employés – en seraient les premiers responsables.

La main-d’œuvre et la nourriture sont les postes-clef sur les marges réalisées. Augmenter les tarifs des repas n’est pas une option viable sur un marché aussi sensible que celui du fast-food. Alors, si les cuisines automatisées ne seront pas véritablement démocratisées avant une dizaine d’années, au bas mot, les choses s’automatisent déjà dans la restauration rapide – preuve en est ces applications permettant de réserver à l’avance son repas -.

Ce genre de technologie peut assurément aider à rendre un restaurant plus efficace, et donc à maintenir leur marge. Mais si la limite venait à être atteinte – ce qui ne saurait trop tarder -, l’utilisation de robots cuisiniers, par exemple, pourrait permettre d’économiser quelques dollars… Quant à savoir si tous les restaurants de fast-food suivront la tendance, c’est une tout autre histoire. Difficile de se séparer de la qualité de service, de l’hospitalité et du sourire d’un(e) joli(e) vendeur(se).

Tags :Via :Mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. Légende urbaine. Il y a des normes sanitaires à respecter et je ne crois pas que les employés aient le temps de se livrer à ce genre d’idioties.

    1. Oui, mais ils ont remplacé aussi la plupart des citoyens… L’étape ultime est de faire accepter le remplacement progressif des hommes par les robots qui sont moins couteux, plus productifs et plus rentable à long terme. L’homme est obsolète. Dans quelques années le travail des hommes se limitera à la production délocalisée en Chine de pièces pour les la fabrication des robots où rapidement les employées seront eux aussi remplacés par des automates. Le robot est l’avenir de l’homme.

  1. Le travail n’enrichit que les profiteurs, les patrons, les rentiers et les nantis.
    Les robots sont là.
    Le travail est donc obsolète, et il est plus que temps de réfléchir à l’avenir et à une nouvelle société. Sinon nous irons directement vers le chaos.

    1. Oui mais il y a des mecs qui sont payés pour entretenir la machine.
      Comme les caisses automatiques dans les supermarchés : moins d’hôtesses mais derrière plus de techs infos pour dépanner les bugs.

    2. Pour cela il faut commencer par arrêter de croire que nous avons besoin de politiciens pour nous gouverner dire ce que nous devons faire… Ce n’est donc pas gagné.

  2. Votons pour la préférence humaine!!… Les robots dehors!!! Vive les humains de souche!! :p
    Pas de panique, les robots sont là depuis longtemps et au niveau mondial il y a moins de chômage, moins de population qui meure de faim et moins de guerres…
    Les nouvelles technologies ont remplacé les secrétaires, du coup les femmes font des jobs plus intéressants.

  3. On nous balance un « les conséquences encore incertaines du plan Obamacare qui pourraient augmenter les coûts des employés »… Hallucinant de lire de telles choses…
    En France les employés de fast food sont mieux payés et ont une vraie couverture santé, ça n’empêche pas les chaînes de fast food ou de café de s’y répandre comme la peste.
    Les américains devraient peut-être plutôt réduire la taille des portions.

  4. Je pense que les robots peuvent avoir leurs places dans un domicile, où ce qui touche à la sécurité, tout ce qui facilite la vie .. Mais remplacer des humains par des robots dans la vie active ( et non pas dans l’industrie, quoi que…) n’est vraiment pas une bonne idée pour l’avenir de la société. Déjà que le chômage est omniprésent, cela ne ferait qu’aggraver la situation déjà assez dégradée. Je pense qu’il faudrait créer des lois contre l’usage des robots dans cette situation.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. L’homme a su s adapter aux changements majeurs de la société. Il fera de meme avec les robots. Ils aura juste de nouveaux métier. Mais brider l’innovation avec des lois pour faire du protectionnisme est contre productif pour un pays sur le long terme et pour ses consommateurs

      1. Oui rajouter des robots va être beaucoup plus productifs, mais la place que vont prendre ses robots vont bien remplacer ce qui les occupent déjà non ? Et la création de métier, ça m’étonnerait qu’il y en ai beaucoup.. Mécanicien de robot peut être.. Bref pour moi c’est une mauvaise idée

        1. Il y aura d’autres métiers. Les entreprises auront aussi beaucoup moins besoin des personnes, ce qui est déjà le cas. Bill Gates prévoit que de nombreux secteur seront touchés. C’est sans doute vrai. Le travail disparait et c’est ce que nous voulions. On ne va pas en plus se plaindre ! Vouloir que tout le monde ait un emploi alors que ce n’est pas nécessaire est une aberration. Si l’on persiste à ne pas vouloir changer de modèle, il faudra se résoudre à créer plus d’emplois inutiles juste pour occuper les gens, alors qu’il suffirait de réfléchir dès maintenant à ce que nous voulons vraiment. On marche toujours sur la tête.

    2. Raisonnement intéressant. En réalité le chômage n’est pas un problème mais une solution. Si nous avions voulu régler ce prétendu problème, ce serait fait depuis longtemps. Les robots en soit ne constituent pas un danger puisque c’est plutôt notre rapport au travail qui est en question. On peut très bien imaginer une société où les hommes ne sont plus contraints d’exécuter des travaux qu’un automate fera beaucoup mieux et bien plus rapidement mais où ils peuvent se consacrer à d’autres activités comme la politique par exemple comme c’était le cas dans la Grèce antique. L’utilisation des robots
      dans l’industrie et l’automation de la production est donc inévitable pour des raisons de coût et de productivité. Le problème est plutôt dans le blocage mental que nous avons et qui nous empêche d’imaginer un monde sans salariat.

  5. borne automatique au péage, dans les parkings, borne de commande dans les fast food, l’automatisme à déjà frapper de plein fouet plusieurs petits boulots et continuera.

  6. l’avantage c’est que quand on trouvait des cheveux gras dans son big mac on incriminait l’employé.
    Maintenant si on trouve des gouttes d’huile de vidange, on va penser que c’est de la sauce et les lécher.

  7. A partir du moment ou le robot paye les charges sociales comme un travailleur normal pourquoi pas. Ils serviront à payer les chômeurs qu’ils auront générés.

    Aux USA je suis 100% d’accord avec Seth : « On nous balance un « les conséquences encore incertaines du plan Obamacare qui pourraient augmenter les coûts des employés »… Hallucinant de lire de telles choses…
    En France les employés de « fast food » sont mieux payés et ont une vraie couverture santé, ça n’empêche pas les chaînes de « fast food » ou de café de s’y répandre comme la peste.
    Les américains devraient peut-être plutôt réduire la taille des portions. »

  8. Cuistots > remplacés par des robots
    Ouvriers > remplacés par des robots
    Taxis > remplacés par des robots
    Policiers > remplacés par des robots
    Agriculteurs > remplacés par des robots

    C’est bien… Une fois que tout le monde sera sans emploi, on se demandera bien qui achètera ???

    1. Les robots pardi. Encore une fois, il faut arrêter de penser qu’on ne peut pas imaginer une société fondée sur d’autres valeurs que l’exploitation de l’homme par l’homme. Une société évolue… On peut très bien taxer les industrie et mettre en place un revenu universel inconditionnel ou imaginer une société sans monnaie. C’est fou ce que l’homme peut manquer d’imagination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité