Ivre, elle s’évanouit dans un froid extrême et manque de perdre sa main…

Ivre engelures

En France, si vous faites une soirée trop arrosée et que l'envie vous prend de sortir prendre l'air, vous ne risquez pas grand chose à vous évanouir dehors. Enfin, si, mais sans doute mois qu'au Canada. Là-bas, ce genre de situation pourrait être fatal. Une Australienne en a fait l'amère expérience...

Emma Quirk habite en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Elle a récemment publié sur imgurdes photos des conséquences d’une horrible soirée dans un bar de Prince Albert, au Canada. Après de nombreux shots, complètement ivre, elle décide de sortir fumer… mais elle finit rapidement par s’évanouir dehors, par -30°C.

À cette température, le risque est grand pour le corps, Emma Quirk souffrait de sérieuses engelures aux doigts, comme le montre la photo ci-dessous. Fort heureusement, le « Docteur Freezin » – Dr. Randy Friesen de son vrai nom – a fait du très bon travail. Ce qui n’a pas empêché les doigts de la jeune femme de gonfler atrocement et de se remplir de pus et ses ongles de tomber.

Ivre engelures

Mais après quelques jours, la jeune femme pouvait se réjouir d’apprendre qu’elle ne perdrait aucun doigt. Elle a d’ailleurs assez rapidement retrouvé des sensations. Mieux – ou pire, c’est selon -, elle en plaisante volontiers, déclarant qu’elle se serait volontiers confectionner une prothèse personnalisée si elle avait perdu un, ou plusieurs, doigt(s).

Ivre engelures

Ceci dit, depuis cette terrible mésaventure, Emma Quirk enjoint qui veut l’entendre de bien faire attention au climat, surtout si vous souhaitez faire la fête…

Tags :Via :Mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et aller, après votre article sur « à quoi ressemble un nombril arraché », voici maintenant un article avec une main à la limite de la nécrose.

    Buzz.

  2. « Ceci dit, depuis cette terrible mésaventure, Emma Quirk enjoint qui veut l’entendre de bien faire attention au climat, surtout si vous souhaitez faire la fête… »
    Boire jusqu’au coma éthylique elle appelle ça faite la fête…

    1. je suis déçu qu’il n’y ai que trop peu de site qui passe dans mon cas, çà finit vite par lasser, ou qu’ils renouvellent leur auteurs à défaut qu’il répondent à nos attentes.

Répondre à miplou Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité