Ils font croire sur Twitter que leur frère était à bord de l’A320 qui s’est écrasé

A320 Germanwings

Décidément, certains ont un humour plus que douteux. Si vous suivez l'actualité, vous avez très certainement appris le crash de l'Airbus A320 dans les Alpes-de-Haute-Provence ce mardi. Sur Twitter, certains trouvent drôle de faire croire que leur frère était à bord de l'appareil...

C’est une « blague » de très mauvais goût que certains sont en train de jouer à la GermanWings – la compagnie aérienne, filiale de la Lufthansa, à qui appartenait l’appareil qui s’est écrasé -. Ils sont de plus en plus nombreux à envoyer des messages à la compagnie en demandant si untel ou untel était présent à bord… parce que, vous comprenez, « mon frère était sur cet avion ».

Une simple petite inspection des comptes en question nous apprend que ces twittos sont davantage à la recherche d’un moment de gloire qu’ils ne s’inquiètent pour un proche… Une pratique déplorable, d’autant plus que la GermanWings a certainement mieux à faire ces derniers temps que de devoir gérer de pareils cas…

blague crash A320

Tags :Via :L'Express
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Quoi ? il y a un A302 allemand qui s’est écrasé ?
    oh la boulette !
    je jouais tranquillement à Flight Combat Simulator et je descendais des avions allemands.
    Je vous jure que je ne l’ai pas fait exprès et que je savais pas ce qui allait arriver.
    Je vais désinstaller le jeu pour qu’on ne me retrouve pas.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Ces chiens! Faudrait rétablir la peine de mort pour ce genre de individus

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. et ce n’est pas tout sur twitter, il y a des milliers d’experts (en google, facebook, voici) en aviation, en politique et en terrorisme qui ont résolus l’enquête..

    il y a ceux qui parlent de complot, ceux qui parlent d’un suicide, ceux qui parlent d’un attentat qui visait la centrale nucléaire à 5min du site du crash ou d’un barrage alors un rafale l’aurait abattu avec l’accord du président hollande. mais comme il y a les élections, les médias font silence jusqu’à lundi.
    selon le bea, sur les pistes audio des boites noires on entend seulement des bruits de portes, alors comment sait-on que le « pilote » était à l’extérieur du cockpit.
    et puis il y a l histoire de la deuxieme boite noire introuvable alors qu ils auraient retrouvé son container et qu elle emet un signal en permanence pendant plusieurs jours.

    et puis il y a les témoins du crash, qui devant la caméra ou sur twitter racontent comment ils ont vu l’avion se comportait dans le ciel… et finir par dire « c’est ce qu’ils ont dit à bfm tv » (vu hier lors de l’audation d’un témoin sur tf1).

    blablabla.. comme beaucoup de crash d’avion, on ne saura jamais le fin mot de l’histoire, secret defense, test militaire, conflit politique, suicide, attentat. les enjeux politiques, commercials et militaires sont plus importants qu’une centaine de morts.

    pauvres familles qui doivent supporter tout cela :

  4. ce genre de gag serait impossible si la lufthansa avait fait ce que la loi européenne exige : publier dans l’heure qui suit un incident d’avion la liste des passagers.
    La compagnie aérienne porte tous les tords dans cette affaire.
    C’est elle qui a engagé le copilote débutant qui a détruit volontairement l’appareil, c’est elle qui n’a pas imposé le respect des consignes de sécurité (quand un pilote quitte la cabine il est remplacé par un membre d’équipage pour ne pas laisser l’autre seul) et là ils ne publient pas la liste des victimes. Les familles sont en droit de se retourner contre elle.

  5. Ou alors il faudrait qu’on ne puisse bloquer de l’interieur que si les deux pilotes sont à l’interieur: lorsque le pilote sort il rentre son code qui desactive l’impossibilté de bloquer la porte.
    Mais la securité c’est surfait c’est le rendement qui compte!!

  6. Ou alors faut arrêter d être con et d’utiliser un événement tragique comme moyen de « faire des blagues » Scandaleux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité