Paradoxe : l’astronaute Scott Kelly reviendra plus jeune et plus vieux que son frère jumeau

Mark et Scott Kelly jumeaux de l'espace

Aucun américain n’est resté plus de 215 jours dans l’espace. Scott Kelly va battre ce record. Il va tourner autour de la Terre pendant 342 jours exactement, soit un peu moins d’une année. Mais la chose la plus remarquable, c’est que Scott Kelly a un frère jumeau, astronaute également. Du coup, la NASA va en profiter pour étudier les effets d’un vol de longue durée sur l’organisme des astronautes. L’étude, baptisée Twins Study, consistera à mener 10 recherches sur la manière dont les vols spatiaux affectent la vision, les bactéries intestinales ou l’activité génétique.

Les frères Bogdanov doivent se gratter le menton en s’imaginant à leur place. Surtout quand ils ont entendu Craig Kundrot, le directeur de recherche humaine de la NASA qui expliquait :

« On a réalisé que nous avions une occasion unique de mener une nouvelle forme d’étude puisque nous avions un jumeau à bord de la Station spatiale et un jumeau sur Terre. Nous pouvons étudier deux individus avec les mêmes gènes mais évoluant dans un environnement différent pendant un an. »

Scott Kelly et son frère Mark ont eu des carrières très similaires, pilotes d’avion dans l’aéronavale, pilotes de test et astronautes. Et même s’ils ont failli se croiser, ils ne sont jamais allés dans l’espace en même temps.

espace vieux

L’espace rend vieux

Cette mission d’un an fait partie d’une étude pour comprendre les effets psychologiques et physiques de l’apesanteur. Même si flotter dans un module pressurisé dans l’espace est amusant, il y a quelques inconvénients. L’espace est un environnement difficile pour le corps humain : les muscles s’atrophient, les os deviennent cassants, les yeux perdent leur rondeur, le cœur s’affaiblit… Vivre dans l’espace fait vieillir prématurément l’organisme.

Pire, les rayons cosmiques réduisent les télomères. Pour ceux qui ne se souviennent pas de leur cours de biologie, les télomères sont des sections d’ADN que l’on trouve à la fin de chaque chromosome dans le corps. C’est un peu comme les petits bouts en plastique au bout des lacets qui les empêchent de s’effiler. On pense que le télomères jouent aussi un rôle dans la vieillesse. A chaque fois qu’une cellule se divise et copie son ADN dans une nouvelle cellule, les télomères sont plus courts. Quand ils sont trop courts, la réplication s’arrête et le corps est plus susceptible de développer un cancer ou de se décomposer.

Scott Kelly devrait ainsi prendre un méchant coup de vieux biologique. 

Scott Kelly a dit au New York Times qu’il réalisait cette mission pour :

« trouver un moyen de réduire ces effets, afin d’aller un jour plus loin que l’orbite basse terrestre et explorer au-delà où nous ne sommes jamais allées ».

Les cosmonautes russes sont déjà restés plus longtemps que 342 jours. Le détenteur du record du temps le plus long passé dans l’espace  en une seule fois est Valeri Polyalov qui est resté 437 jours, soit 95 jours de plus que Scott Kelly. L’homme qui est resté le plus de temps cumulé dans l’espace s’appelle Sergei Krikalev avec 803 jours en 6 vols.

Pour Scott Kelly, c’est son 4e voyage dans l’espace, ce qui signifie qu’il aura passé plus de 500 jours dans l’espace quand il rentrera sur Terre en mars 2016. Son compagnon de vol, Mikhail Kornienko, qui va lui aussi rester 342 jours,  passera également la barre des 500 jours dans l’espace. Par contre, le 3e cosmonaute, Gennady Padalka, va rester seulement 6 mois dans l’espace et il va pulvériser le record de Krikalev, puisqu’en rentrant, il aura cumulé 878 jours dans l’espace.

jeune

L’espace rend jeune : le paradoxe des jumeaux

Ceux qui ont vu Interstellar savent que le temps passe plus lentement pour ceux qui se déplacent vite (la Station spatiale se déplace à 28 000km/h). Ce qui signifie que le temps s’écoulera plus lentement de 28 millionièmes de seconde par jour. (Les calculs viennent du site Quartz)

Par contre, comme la gravité terrestre est plus faible, le temps passe plus vite (dans le film Interstellar, chaque heure passée sur une planète à proximité de l’immense gravité d’un trou noir représente 7 années pour ceux qui sont restés en orbite) et cette accélération du temps est de 3 millionièmes de seconde par jour.

En rentrant sur Terre dans un an, Scott sera donc plus jeune de 25 millionièmes de seconde par jour que son frère Mark qui est né 6 minutes avant lui. Après 342 jours, il sera 8,6 millisecondes plus jeune qu’avant.

Hélas,  cette cure de jouvence ne sera certainement pas suffisante pour pallier les déficiences  accumulées suite à un si long séjour dans l’espace.

Pour ceux qui s’intéressent au voyage dans le temps, j’avais fait cette vidéo il y a un moment, et au début, elle explique à sa manière le paradoxe des jumeaux…

Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. bah voila,,,,
      vous savez pourquoi vous etes toujours là !
      pour ma part,,,,
      tres peu pour moi les histoires de cobaye humain ,,,,

  1. Heu je crois m’être trompé de site…
    Je suis bien sur Gizmodo ? Un article super bien écrit, détaillé et intéressant o.O
    C’est que c’est rare par ici hahaha

    Merci Norédine !

    1. Je critique souvent Gizmodo aussi – parce bon bon faut avouer c’est assez souvent n’importe quoi 😉 bien que divertissant – et la je dois avouer que ça fait plaisir d’avoir un sujet intéressant, explicatif et et detaillé sans prendre 3h a lire.

      Seul commentaire que je ferais : j’ai lu la news il y a 3 jours de partout, et vous etes souvent tres en retard, c’est un peu dommage.

      Mais si le travail de Gizmodo perdure dans cette qualité c’est pas bien grave :)

    1. Toi, soit tu n’as pas compris l’article, soit tu n’as pas compris Etienne Klein. Ton lien ne prouve rien. Bien au contraire ! Il va exactement le sens de l’article. Bref, encore un commentaire foireux juste là pour faire des clics vers un lien…

  2. Wahou Norédine, tes articles sont à Gizmodo ce que les perles sont aux huîtres. Ta plume est légère, précise et maniée avec la déléctation des grands. Est-ce qu’en plus, tu as le visage d’un ange ??

    1. Rhoo vous faites vraiment une belle bande de lèche-c*l tous. C’est impressionnant.

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. Un grand classique.
    C’est juste une autre forme de la fameuse expérience (menée dans les années 70, je crois ?) des horloges atomiques embarquées dans des avions, montrant des décalages après l’atterrissage.
    On sait depuis longtemps que le fait de se déplacer conduit à évoluer dans un autre espace-temps (faite un diagramme de Minkowski pour mieux comprendre).
    Donc qu’y a-t-il de neuf dans cette « news » ? Est-ce pour faire un buzz de plus à la gloire de la grandeur de la science de la fabuleuse et extraordinaire nation américaine ?

  4. Euh, il y a une erreur je pense :

    vous dites ca :
    « Quand ils sont trop courts, la réplication s’arrête et le corps est plus susceptible de développer un cancer ou de se décomposer. »

    Sauf que les télomères sont une sorte de protection du code adn et à chaque réplication cellulaire les télomères sont rétrécis.
    Lorsqu’il n’y a plus de télomère l’adn comprise dans les cellules dupliquées contient des erreurs et c’est pour cela que les nouvelles cellule sont erronées, moins performantes, et que cela se traduit par un vieillissement.

    Le cancer c’est justement l’inverse ! les cellules cancéreuses sont immortelles, enfin, elles ne répondent plus à l’ordre d’autodestruction donné par l’organisme et elle continue de vivre, de se dupliquer, et de produire des déchets de cellule et donc de polluer l’organisme.

    Voilà voilà :)

  5. « En rentrant sur Terre dans un an, Scott sera donc plus jeune de 25 millionièmes de seconde par jour que son frère Mark qui est né 6 minutes avant lui. »

    Heu… Non.

  6. Petite erreur: le vitesse n’influe sur le temps que si celle-ci est très haute et on parle plutôt d’impact de l’accélération plutôt que celui de la vitesse.

    La vitesse de la Station n’a donc aucun impact sur le temps, seulement la gravité réduite puisque plus l’on s’approche d’objet de masse à la gravité élevée, plus le temps s’accélère et vice-versa.

    En s’éloignant du champ terrestre le temps passera donc en effet légèrement moins vite, mais la vitesse elle, n’aura aucun impact.

  7. En fait on me prend pour un troll alors que c’est vous qui captée rien c’est abusé.
    1- l’expérience ici présente ce n’est pas pour vérifier le paradoxe des jumeaux mais pour étudier les effets de l’apesanteur et voyage dans l’espace sur un être humain s1 et son frère jumeau s2 dans l’espace.
    2- la distorsion du temps (des horloges) ne s’appliquent que si les référentiels ont une vitesse constante grande, et que les deux restent en mouvement, hors la navette va pas être en mouvement continue, elle va accéléree décéléré et surtout descendre sur terre donc perdre le relevé de l’horloge de façon fiable. Et la différence de temps se fera QUE pour un référentiel du s1 ou du s2, c’est pour ça que c’est « Relativité » par rapport à l’observateur. Ensuite oui le temps est en distorsion quand on approche une objet qui a une très grosse masse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité