Le FBI voudrait que nous laissions tous nos smartphones non chiffrés

chiffrement smartphone

Pouvoir chiffrer son téléphone est une bonne chose pour votre vie privée. Cela permet notamment d'éviter que toutes vos données ne tombent entre les mains d'un voleur. Mais lorsque Apple avait décidé de chiffrer ses iPhone par défaut, le FBI avait fait grise mine. Son but ? Rendre le chiffrement illégal, pour notre propre sécurité, évidemment.

Il y a peu, le directeur du FBI Jim Comey est venu devant le « House Appropriations Committee » pour plaider en faveur d’une loi qui obligerait les grandes sociétés IT à créer une porte dérobée dans n’importe quel appareil de communication qui utiliserait le chiffrement.

Pour le FBI, avoir des téléphones plus sécurisés est non seulement hypocrite mais aussi complètement malavisé. Comme l’explique Trevor Timm, du The Guardian :

L’idée que le FBI devienne soudainement « aveugle » et ne soit plus capable à l’avenir d’enquêter sur des criminels grâce à cette petite amélioration de la sécurité des téléphones portables est clairement absurde. Même si le téléphone lui-même est protégé par un mot de passe pour chiffrer le tout, le FBI peut tout de même demander aux demander aux sociétés de téléphone de récupérer les métadonnées qu’ils veulent. Ils peuvent aussi tracer quiconque avec la localisation à n’importe heure du jour et de la nuit, et bien sûr, ils peuvent aussi mettre sur écoute eux-mêmes. Et n’oublions pas qu’un appareil avec un mot de passe à quatre chiffres – comme pour n’importe quel iPhone par défaut – peut être facilement consulté par le FBI sans l’aide de personne. Alors, une grande partie de ce débat est déjà discutable.

S’il fallait résumer la situation, nous emploierions les mots du scientifique Matt Blaze : « En fait, le FBI est en train de dire qu’ils pensent que l’on a davantage de chances de commettre un crime que l’on aurait besoin de se protéger contre le crime. »

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1.  » le FBI peut tout de même demander aux demander aux sociétés de téléphone … »

    Pas très clair tout ça.
    Pendant qu’ils y sont pourquoi pas imposer une webcam dans chaque pièce, pour notre sécurité bien sûr.

  2. En France pas besoin du FBI, nos opérateurs vont donner les clefs à nos espions bien de chez nous…
    Mais apparemment ce débat est moins discuté dans les médias français, la peur peut-être ?
    Allez continuez d’endormir les gens avec le FBI, la NSA, Google et la marmotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité