Roger Moore se défend, point de racisme envers Idris Elba dans ses déclarations

Roger Moore

Roger Moore avait incarné l'espion le plus célèbre de la planète, James Bond, à sept reprises entre 1973 et 1985. Alors que l'acteur Idris Elba est pressenti pour succéder à Daniel Craig, ses récentes déclarations semblent empreintes de racisme. Sir Roger Moore s'en défend.

« Une interview que j’ai accordée à Paris Match laisse entendre que j’ai dit quelque chose de raciste sur Idris Elba. C’est simplement faux dans la traduction. » Voilà ce que déclarait Roger Moore via son compte Twitter.

Il faut dire que son interview publiée dans Paris Match pouvait le laisser sous-entendre. L’homme réagissait au fait qu’Idris Elba puisse incarner James Bond à la suite de Daniel Craig : « Bien que James (Bond) ait été joué par un Écossais, un Gallois, un Irlandais, je pense qu’il doit être Anglais-Anglais. C’est néanmoins une idée intéressante, mais irréaliste. […] Il y a des années, j’ai dit que Cuba Gooding Jr [l’acteur noir américain, NDLR] ferait un excellent Bond mais c’était une plaisanterie!« 

Il n’en fallait pas davantage pour que le web s’enflamme et ne qualifie Roger Moore de raciste. Ce qui a valu cette précision via Twitter. Le responsable des pages « Culture » de Paris Match, Benjamin Locoge, assure, « enregistrement de la conversation à l’appui, que les propos de Roger Moore avaient été fidèlement retranscrits« . D’après lui, « Roger Moore sous-entend que ce serait compliqué d’avoir un James Bond noir dans le sens où on ne peut imaginer un Général de Gaulle joué par un acteur noir et James Brown par un blanc. Il ne faut pas interpréter ses propos comme du racisme et la twittosphère s’est sans doute emballée un peu vite« . Chacun se fera son avis…

Tags :Via :Quartz
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sérieux mais faut arrêter les gens, sa phrase est claire et il à raison.
    Bond c’est adaptés de livres, dans l’oeuvre original Bond est de type caucasien point.
    Déjà quand tout le monde à beuglé sur Johnny Storm black (hérésie pour les mêmes raisons), personne n’a crié au racisme, là sous prétexte que c’est une célébrité qui fait la même remarque, on lui tape dessus…c’est n’imp…

      1. Oh pitié, arretez tous avec vos faux airs de ne pas y toucher ,,,,
        tout le monde sait que J.B est raciste, il est d’origine colonialiste au service de sa majestenculé,,,
        Tout les heros qui viennent du XX° Siecle ont le gene raciste colonial & post-colonial, on ne s’en defait pas comme ça (en zappant), l’esprit occidental tout entier a ete fecondé par le racialisme, et les gens n’arrivent pas a comprendre que le racisme ne consiste pas a juste fer des insultes ou des blagues racistes !
        et ils se plaignent de la diversité en disant que c’etait mieux avant quand on pouvait etre libre de le fer, alors qu’aujourd’hui ils osent parler de racisme anti-blancs lorsqu’ils se prennent juste la monnaie de leur piece,,,
        Bond c’est 0ss, c’est Tintin, c’est Steve Roger,,,, des heros blancs crée par des blancs pour des blancs ! et si t’es pas content : Lovit or Livit !!! (n’est ce pas )

      1. Sauf que la licence Bond c’est un hero pour les mecs (la cible commerciale),,,,
        le jour ou James sera devenu Jane, la licence coulera car les films d’actions c’est pas ce pourquoi la « menagere » a envie de payer !
        ils ont deja tenté 100 fois la Action-Woman,,,, ça ne marche jamais, point !
        ya que les mecs qui arrivent a etre credible dans ce genre de cinema, et ya que les mecs qui payent pour ce genre de cinema ! (et inversement)
        Une Jane Bond ce serait aussi credible (risible) qu’un Blanc-neige ou un Cendrilleu !
        Ceci dit pour fer du fric, moi je dis que ça se tente (même pour un petit million de benef, ça ne se refuse pas)

    1. tout simplement parce que la misogynie fait partie du personnage, ainsi que la fait qu’il soit un homme viril et macho (car misogyne de part son histoire).

      bref un personnage avec du corps, des faiblesses et donc une âme, ce qui ne serait pas le cas si il fallait satisfaire les desiderata délirants des militants féministo LGBT.

      Et plutôt que de défigurer de manière grotesque les héros qui intéressent la majorité (les hétéros) que les LGBT (4% de la population mondiale) se crées pour eux des héros à eux.

      1. la tolérance c’est d’accepter qu’une minorité ait ses propres héros, pas de s’écraser quand cette même minorité (épaulée par nos dirigeants et médias) veut transformer nos héros en nawak absolu.

  2. il existe 2 types de fascisme : le fascisme et l’antifascisme,

    les chasseuses de sorcière du web et leur quête de pureté absolu devraient s’en rappeler.

    1. le problème est exactement le même quand on veut faire interpréter Alexandre Dumas, l’écrivain métisse, par Depardieu ( gommant de se fait la tradition assimilationniste française en avance sur son temps)

  3. Cette histoire est excellente car elle montre à quel point le racisme est aujourd’hui installé dans la mentalité des blancs. Oh et bien sûr je ne crois pas une seconde aux commentaires type « je suis noir, je suis d’accord », vous en verrez dans des commentaires anonymes avec des faux comptes et jamais sur Facebook.

    Un Abraham Lincoln ou un DeGaulle noire c’est choquant et je serais contre, car ce sont des personnes réelles et à l’identité figée dans l’Histoire. Avec un Indiana Jones noire ça me choquerait car c’est une personnage fictif à l’identité figée dans l’histoire.

    Mais James Bond? Il n’y a jamais eu d’identité figée, ni même de personne attitrée raison pour laquelle James Bond a été tantôt brun, puis blond aux yeux noisettes puis bleu, alors que d’autres agents comme Q ou la directrice sont restés les mêmes entre plusieurs trilogies: James Bond n’est pas un vrai non, c’est un surnom attitré d’office à l’agent 007 et dont l’identité et la personne engagée changent régulièrement. Il peut donc parfaitement être roux, asiat ou noir. Et j’aurais compris si on parle de Will Smith, mais parmi tout le panel d’acteurs blancs ou colorés, il n’y a pas plus british et James Bondien que Idris Elba.

    Donc pas la peine de tourner autour du pot, de vous justifier, le racisme est tellement ancré chez vous que vous ne vous rendez plus compte de votre hypocrisie et de vos argumentaires complètement abbérants.

    1. augure, un pseudo, ce n’est pas anonyme ça..?

      James Bond c’est un personnage fictif oui, mais assez bien décrit par Ian Fleming.. Tout au long des livres, la description physique de Bond reste assez cohérente : une carrure mince, une cicatrice verticale sur sa joue droite (absente des films), des yeux bleu-gris, des cheveux noirs et courts, une mèche tombante sur le front. Dans le roman Casino Royale, un agent du SMERSH trace la lettre cyrillique Ш (CH pour Chpion : espion en russe) sur le dos de l’une de ses mains ; malgré des greffes de peau qui ont permis de rendre le Ш indiscernable, des signes de la blessure subsistent. Dans le roman Bons baisers de Russie, il est écrit que Bond mesure 1 mètre 83 et pèse 76 kg.
      James Bond est le fils d’Andrew Bond, un Écossais originaire de Glen Coe, et de Monique Delacroix, une Suissesse de Bottens (canton de Vaud) . Leur nationalité est établie dans Au service secret de Sa Majesté. Fleming a accentué le côté écossais de Bond après avoir apprécié le portrait à l’écran de James Bond par l’acteur écossais Sean Connery, tandis que le nom de la mère de Bond s’inspire d’une fiancée suisse de Fleming. Une aventure prévue, mais jamais écrite, de James Bond aurait présenté la mère de Bond comme Écossaise. Selon l’héraldiste Griffon Or, du Collège of Arms, dans Au service secret de Sa Majesté, la famille paternelle remonterait à Norman Le Bond en 1180 dont la devise est Orbis non sufficit (du latin : « Le monde ne suffit pas »), ce qui donne des origines aristocratiques à James Bond (le patronyme Bond signifie fermier ou paysan).

      Et en passant, pourquoi penser que certains noirs ne pourraient être d’accord… Bien au contraire, pour en avoir discuté avec quelques-uns au travail.

      Pas question de racisme ici, mais une question de respect pour l’oeuvre de Fleming et ses millions d’admirateurs.

      Mais à savoir si artistiquement parlant Idris Elba serait à la hauteur, je répondrais, tout à fait… Il a la carrure, la personnalité et le talent pour jouer un tel rôle.

      1. « mais une question de respect pour l’oeuvre de Fleming  »
        La bonne blague !!
        tu crois vraiment a ce que t’ecris ou c’est juste de la rhétorique ?
        le blond, la mére maquerelle (,,,) c’est par respect pour l’oeuvre de Fleming ?

  4. Augure ta pseudo bien pensance bobo est à gerber !
    Noir, blanc, qu’est ce que ça peut foutre?! merci de ne pas traiter tout le monde de raciste comme tu le fais, tu es ridicule

  5. J’adore Idris Elba et attend d’ailleurs la prochaine saison de Luther avec impatience.
    Cependant, un James Bond noir… Ca me choquerait autant que le Johnny Storm noir du prochain FF (que je n’irait pas voir entre autre chose cause de ça)… Ca n’a rien à voir avec l’acteur que j’admire, c’est juste que la mayonnaise ne pourrait prendre à cause de ça.

    En fait un James Bond blond, c’était déjà limite et heureusement, cela est compensé par une interprétation exceptionnelle de Daniel Craig qui en fait une version très proche du personnage du livre. Et puis surtout Casino Royal a sonné un reboot de la série. Ca a marché une fois (et encore, j’en connais certains qui l’ont encore en travers de la gorge), ça ne pourra pas fonctionner une deuxième fois.

    A titre personnel, je pense que les vrais fascistes sont ceux qui veulent imposer ces idées de casser des personnages mythiques juste pour des questions pseudo moralisatrices bidon. S’ils veulent vraiment un personnage équivalent noir, ils n’ont qu’à le créer de toute pièce, pourquoi pas en spin off de James Bond. Ca serait autrement plus intelligent que de vouloir absolument changer ce qui ne devrait pas l’être !

  6. Ils avaient bien fait un James West noir, capitaine de l’armée de l’union à l’époque ………….. Ils ne sont plus à une connerie près . Tant qu’il y aura une volonté démago de ratisser « bien pensant » on pourra aller vers tous les délires possibles ! A quand un Jésus asiatique, ou un Casius Clay nain ?

    1. T’as raison,,,, depuis le temps con nous sert un Jesus Caucasien alors kill est du moyen-orient !
      C’est comme si on nous expliquait que Lepen avait des origines judeo-maghrebines,,,
      ils faut croire kill s’arrangent depuis toujours pour coller avec l’audience !!

  7. Quand on a vu le dechainement de commentaires racistes sur le stormtrooper noir de Star wars, j’ose même pas imaginer c’que ça va donner avec un 007 noir.

    Je ne suis pas un fan de James Bond mais en tant que spectateur lambda ça ne me choque pas qu’il soit anglais et noir d’autant que je trouve IE très classe.

    Mais j’pense que c’est pas vraiment du racisme, juste un probleme d’identification au personnage qui a ete fait et adapté d’une certaine façon et qui cible un certain public.
    Si la cible historique des JB n’arrive plus à s’identifier au héros je comprends que ça gueule un peu, ça aurait posé le même soucis pour un arabe ou un asiatique.
    Même polémique pour spiderman alors que ce dernier est noir dans le comics, donc on voit bien que c’est une question d’identification plus que de fidélité à l’oeuvre.

    Pour le reste je pense que c’est surtout un moyen pour sony de toucher une cible encore plus large.

  8. Ben pis a ce train là, il faudra un James NguyenBond, un Indira Bond, un Bond Gay…

    Et puis pourquoi se priver, ray charles pas gilbert montagné
    luther king par Christian Clavier
    François Duvalier par Michel blanc (à vos wikipedia…)

    Le racisme n’a pas que 2 couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité