États-Unis et Russie alliés pour construire une nouvelle station spatiale internationale

ISS

Bien loin du conflit géopolitique en cours qui secoue la Russie, et par voie de conséquence l'autre grande puissance mondiale, les États-Unis, les deux pays ont annoncé leur collaboration sur un projet d'envergure, la conception d'une nouvelle Station Spatiale Internationale (ISS).

La station actuelle sera exploitée jusqu’en 2024, « un programme pour une future station orbitale » prend donc tout son sens. Igor Komarov, directeur de l’agence spatiale russe Roskosmos, et Charles Bolden, administrateur de la NASA, ont fait cette déclaration publique ensemble, sur le cosmodrome de Baïkonour.

Mieux encore, « nous nous sommes mis d’accord pour qu’un groupe de pays qui prennent part au projet de l’ISS travaille également sur le futur projet« , déclarait Igor Komarov, laissant donc potentiellement participer de nouveaux pays.

Si cette coopération est vue d’un très bon œil par différents experts, tout n’est pas rose. Au sein même de la Russie, certaines divergences existent. Le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine, par exemple, est plus prudent qu’Igor Komarov… À suivre !

Tags :Via :La Tribune
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité