Une nouvelle étude déclare que le mauvais comportement des enfants n’est pas lié aux jeux violents

kids_games1

Certains soutiennent que les jeux vidéo violents mènent à la violence ou à un mauvais comportement des enfants. Récemment au Royaume-Uni, des écoles pourraient signaler les parents à la police pour avoir autoriser leurs enfants mineurs à jouer à des jeux pour des personnes de 18 ans ou plus, en déclarant que de tels jeux pourraient mener à une “violence extrême”.

C’est un argument controversé et là, grâce à une nouvelle étude menée par l’Université d’Oxford, ils disent que le mauvais comportement des enfants n’est pas nécessairement lié aux jeux vidéo violents. Selon l’étude, les enfants qui jouent à des jeux plus de trois heures par jour « sont plus susceptibles d’être hyperactifs, d’être impliqués dans des bagarres et peu intéressés par l’école”, mais ils n’ont pas pu trouver un lien entre le comportement et les jeux vidéo violents.

L’étude a découvert que les enfants qui jouaient à des jeux avec un élément de coopération ou de compétition moins d’une heure par jour avaient « sensiblement moins de problèmes émotionnels ou de problèmes avec ses pairs.” L’étude montre également que les enfants qui jouent à des jeux solitaires “s’en sortaient bien à l’école et ont moins de problèmes émotionnels ou d’implication dans les bagarres.”

Pour conclure, le co-auteur de l’article, Allison Mishkin a déclaré: « Ces résultats souligne que jouer à des jeux vidéo serait juste un autre style de jeu que les enfants adoptent dans l’ère numérique, avec les avantages de l’acte de jouer plutôt que le média en lui-même étant le facteur déterminant.”

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité