Que voyez-vous ? Albert ou Marilyn ?

Illusion Albert Marilyn

Notre vue, on le sait, peut nous jouer de sacrés tours - on ne reviendra pas sur la fameuse robe ou les nombreuses illusions d'optique -. Il y a évidemment des explications tout à fait rationnelles et scientifiques derrière ces mystères. Dans l'image ci-dessus, par exemple, voyez-vous Albert Einstein ou Marilyn Monroe ?

Illusion Albert Marilyn

Et au et à mesure que l’image s’agrandit, que voyez-vous ? La plupart des gens répondront « un fantomatique Albert Einstein »... Mais si vous voyez Marilyn Monroe, il serait bon d’aller faire un tour chez un ophtalmologiste. À une distance normale de l’écran, les yeux sont normalement capables de distinguer les traits les plus fins qui constituent le visage d’Albert Einstein…

Cette illusion d’optique a été créée il y a plusieurs années par des neuroscientifiques du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Dans une récente vidéo, l’équipe de AsapScience s’est intéressé de près à cette illusion : « selon votre capacité à faire la mise au point ou à détecter les contrastes, votre oeil pourrait occulter certains détails. […] De très près, on arrive souvent à distinguer les petits détails, comme la moustache d’Einstein ou les rides. […] Mais lorsque la distance augmente, ou si votre vue est faible et crée une image floue dès le début, vous perdez cette capacité de distinguer les détails. […] À la place, on ne voit que les grandes lignes, comme la forme de la bouche, le nez et les cheveux, et on distingue alors Marilyn Monroe.« 

Illusion Albert Marilyn Illusion Albert Marilyn Illusion Albert Marilyn

L’équipe du MIT du Dr. Aude Oliva a passé plus de dix ans à créer ce genre d’illusions d’optique hybrides. Il devient ainsi possible de cacher des images dans des textures, des mots ou d’autres objets. Ce genre d’images permet non seulement de révéler des problèmes de vue mais aussi de mettre en lumière comment le cerveau traite l’information.

Lorsque l’on montrait ce genre d’images durant seulement 30 ms, les participants ne distinguaient que les composants les plus flous. Mais lorsque l’image était affichée durant 150 ms, ils ne reconnaissaient que l’image la plus détaillée. Le cerveau priorise ainsi les informations qui lui sont présentées. Ce qui pourrait donner des idées à des publicitaires ou des espions en herbe qui voudraient insérer des informations visibles uniquement de près…

Tags :Via :Daily Mail
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est nul.. mais c’est nul…

    Tout comme cette fumeuse histoire de couleur de robe qui a soit disant enflamée le web (uniquement chez les gogol), voici un nouvel article du même genre tout aussi merdique !

    Bravo.

    1. La curiosité scientifique est signe d’intelligence.
      Si ça ne t’interesse pas, tu sais donc que tu es encore plus con que « le web »

      Bravo.

    2. énorme +100000

      après nous avoir pompé l’air avec cette fausse polémique de robe voici qu’on va avoir ce genre de découverte chaque mois!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité