L’administrateur d’un site de « revenge porn » condamné à 18 ans de prison

Justice

Nous avions découvert le "revenge porn" ("porno vengeance") - un contenu sexuellement explicite partagé publiquement sans le consentement du ou des intéressés - il y a quelques années alors que la pratique se répandait. Depuis, de nombreuses lois - y compris en France - ont interdit cette pratique. L'administrateur d'un site dédié vient d'être condamné à 18 années de prison.

Se venger d’un ou d’une ex en publiant des photos ou des vidéos embarrassantes n’est vraiment pas une bonne chose à faire… mais gérer un site dédié à cette pratique, « yougotposted.com » en l’occurrence, est encore pire. Pourtant, le succès semblait au rendez-vous, avec plus de 10 000 images dans sa base de données.

Kevin Bollaert en était l’administrateur. Il vient d’être condamné à 18 années de prison (avec possibilité de libération sur parole après 10 ans). Entre 2010 et 2013, le site recueillait ce genre d’images et la ou les personnes incriminées devai(en)t ensuite débourser quelques 350$ pour que les fichiers soient supprimés.

Et c’est bien ceci qui a motivé la décision du tribunal californien de le condamner pour vol d’identité et extorsion. Kevin Bollaert encourait jusqu’à 20 ans de prison. Il aura finalement écopé de 18 années de 10 000$ d’amende…

Tags :Via :Engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. -Donc, on le condamne pour un truc (revenge-porn) qui n’etait interdit lors des faits ?
      alors si demain, on vote une loi anti-fumeurs (tabac) alors tout les fumeurs finiront en prison ?
      – Naaaan,,,, t’as rien compris (encore)
      EN FAIT : c’est pour extorsion kill est tombé !
      Aaaaah,,,, 0k !

  1. Le problème n’est donc pas du tout le revenge porn, si une femme est assez stupide pour envoyer une photo d’elle nue, alors son destinataire est libre de la partager comme il veut, comme n’importe quel image d’internet.

    Le problème c’est que son auteur, en plus de réunir et poster ces photos, faisait de l’extorsion à leur propriétaire, et la peine qui en suit pour cette extorsion est très lourde.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Ahahah quel ramassis de conneries ! Le droit à l’image, les droits d’auteurs etc… on en parle ? Comme n’importe quelle image d’internet je suis et reste propriétaire d’une image que j’ai réalisé que ce soit une photo, un montage ou tout autre chose il serait bon que chacun apprenne que sur internet tout n’est pas libre de droit !

        1. Désolé je voulais te répondre à toi. Je disais donc que la vente de drogue c’est interdit et c’est pas parce que les dealers de ton quartier le font et ne se font pas attraper que c’est légal :)

  2. @lolo non, tu cèdes à Facebook les droits de diffusion mais c’est tout. En aucun cas les droits d’auteur leur appartiennent. Tu restes propriétaire de ton image quoi qu’il arrive. Et heureusement !

  3. Je dis bien fait pour sa gueule et c’est tout ce qu’il mérite…
    Maintenant :
    1) Une personne envoie à son conjoin une photo coquine… Il n’y a rien d’anormal la dedans… ce qui l’est que ce dernier, s’il est éconduit, la publie ensuite publiquement alors qu’elle devait rester dans la sphère privée. C’est comme si tu prenais une photo de ta nana et, si elle te larguait et parce que t’es un gros con, tu photocopie la photo et la met en affiche partout autour de chez elle, de sont boulot etc… C’est exactement la même chose… Et ça, je doute que ce soit légal…
    2) Les conséquences du Revenge porn, quand elles ne se limitent pas à une destruction de la vie sociale de la victime, elles vont très (trop) souvent jusqu’au suicide de la victime… Et rien que pour ça…
    3) Je ne parlerai pas du racket ensuite pour enlever les photos concernées.
    4) Dire que c’est de la faute de la victime… Pfff, c’est comme dire que ce de la faute d’une personne si elle s’est faite violée… C’est indéfendable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité