Alexandra Allen, 17 ans, allergique à l’eau

Alexandra Allen

Parmi la multitude de maladies dont on peut souffrir sur cette planète, il y en a assurément certaines plus graves que d'autres. Les allergies, par exemple, peuvent être extrêmement graves mais pas très handicapantes selon l'allergène. Mais si vous êtes allergique à l'eau, la vie s'annonce très compliquée.

Quand Alexandra Allen était petite, elle voulait devenir biologiste marin et vivre sur un bateau. Autant dire que ses plans ont été largement contrariée lorsque vers ses 12 ans, elle a fait sa première réaction allergique après s’être baignée dans la piscine d’un hôtel. « Je me souviens être restée assise dans la salle-de-bain à lutter pour ne pas me gratter et faire empirer la situation jusqu’à ce que ma mère revienne avec le Benadryl.« 

Si, au départ, les parents ont cru à une réaction allergique au chlore ou à un quelconque produit de piscine, mais les symptômes se sont de nouveau manifestés après une baignade dans un lac à l’eau réputée cristalline. Un dermatologue, et nombre d’experts, ont ainsi pu constater de l’urticaire aquagénique – pas une allergie à proprement parler mais une maladie si rare que seuls une cinquantaine de cas ont été décrits dans la littérature médicale. Elle apparaît souvent à la puberté et touche davantage les jeunes filles -.

Les baignades ne sont pas les seules à causer pareilles souffrances à cette jeune femme actuellement âgée de 17 ans. Pluie, neige, sueur, larmes, un climat un peu trop humide, autant d’éléments pouvant déclencher de grosses crises d’urticaires. Alexandra Allen est même devenue végétarienne pour limiter les huiles dans sa peau. Et comme si cela ne suffisait pas, la maladie est dégénérative – elle empire avec le temps -. Même boire de l’eau pourrait un jour devenir un problème.

Pour autant, cela n’empêche pas Alexandra Allen de profiter de la vie, et de voir le bon côté de la situation : « Au moins, je ne suis pas allergique aux chiens, et ça me permet de ne pas avoir à faire la vaisselle.« 

Tags :Via :ABC News
  1. C’est clair que le système immunitaire doit vachement réagir avec les si nombreux haptènes présents dans l’eau.
    A quand une allergie au diazote présent dans l’air ?

  2. J’ai 15 ans, depuis quelques temps, lorsque je sors de la douche, j’ai des plaques rouges qui apparaissent. Puis de plus en plus. Ça me gâche tellement la vie. Je n’en peux plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité